Cronuts, découverte d'une pâtisserie hybride

Publié le par Léa

Sortie tout droit de l'imaginaire d'un chef français Dominique Ansel, installé à New-York, cette pâtisserie vient tout juste de souffler sa première bougie. Ce croisement entre un croissant et un donuts est devenu un vrai phénomène aux Etats-Unis.
A tel point que certains font la queue des heures devant la pâtisserie pour avoir la chance d'en acheter quelques uns (attention, pas plus de 6 par personnes). C'est "simplement" une pâte à croissants (pâte levée feuilletée), découpée en forme de donuts, que l'on fait frire. C'est une pâtisserie qui reste excessivement riche.

Je voulais m'essayer à cette recette en partant d'une pâte à viennoiserie classique. Même si quelques ajustements me semblent nécessaire, le résultat est pas mal à condition de ne pas étaler sa pâte trop finement.

Cronuts, découverte d'une pâtisserie hybride
Cronuts, découverte d'une pâtisserie hybride

Cronuts

pour 10/12 pièces

une portion de pâte à viennoiserie

Étalez la pâte sur une épaisseur de 1 cm et découpez vos cercles en faisant un trou plus petit au centre. Laissez lever à température ambiante pendant 1h30. Faites dorer vos cronuts sur chaque face avant de les laisser refroidir sur du papier absorbant.

Pour recevoir par mail les nouvelles recettes publiées sur le blog,
renseignez votre adresse e-mail dans la rubrique "s'abonner".

Ragoût d'épaule d'agneau rôtie aux légumes de saison

Publié le par Léa

Même pour des bons mangeurs comme nous, une épaule d'agneau est difficile à terminer à 2 encore plus quand cette dernière est accompagnée d'un écrasé de pomme de terre.

Quelques jours plus tard, j'ai décidé de préparer un nouveau plat avec ce restant de viande et les beaux légumes du marché (champignons, oignons nouveaux et courgettes). Après avoir longuement hésité, je me suis décidée pour un petit ragoût qui serait parfait pour accompagner le restant d'écrasé de pommes de terre.

Et comme j'en avait préparé beaucoup, Ko a précuit des pâtes qu'on ajouté dans la cocotte. En finissant leur cuisson dans la sauce, c'était juste le plat parfait à apporter au travail pour le déjeuner.

Ragoût d'épaule d'agneau rôtie aux légumes de saison

Ragoût d'épaule d'agneau rôtie aux légumes de saison

pour 4 personnes

4 oignon nouveau (la partie blanche) coupés en 4 - 2 carottes en rondelles - une douzaine de champignons de Paris coupés en 2 - 1 courgette en morceaux - (+/-) 400 g de viande d'agneau cuite - 1 cuil. à café de cumin, 1/2 cuil. à café de curcuma, 1/4 de cuil. à café de piment rouge en poudre, sel - 20 cl de purée  de tomates.

Dans une cocotte, faites revenir les oignons, ajoutez les carottes, les champignons, la courgette; la viande coupée en morceaux. Incorporez les épices et la purée de tomates et cuire à couvert pendant 20 min.

Si vous le souhaitez, mettez la viande en fin de cuisson pour garder les morceaux de viande entier.

Pour recevoir par mail les nouvelles recettes publiées sur le blog,
renseignez votre adresse e-mail dans la rubrique "s'abonner".

Cake vanille-pistache & fromage blanc

Publié le par Léa

Avec le beaux temps de ces derniers week-ends, on a eu l'occasion de multiplier les barbecue et souvent, on aime terminer le repas avec un dessert un peu plus léger mais toujours gourmand.

Après avoir préparé une charlotte poire/chocolat puis une autre letchis/framboise, il me restait un fond de fromage blanc que je n'avais pas envie de terminer à la petite cuillère. Je suis donc partie de ce restant de fromage blanc pour confectionner ces petits marbrés moelleux et parfumés.

Cake vanille-pistache & fromage blanc
Cake vanille-pistache & fromage blanc

Cake vanille-pistache & fromage blanc

pour 1 gros cake ou 50 mini cakes

200 g de fromage blanc - 1,5 pot de sucre - 3 oeufs - 1/2 pot d'huile - 2,5 pots de farine - 1 sachet de levure chimique - 1 cuil. à soupe de pâte de pistache - 1 cuil. à café d'extrait de vanille.

Battez le fromage blanc avec les oeufs et le sucre. Ajoutez l'huile puis Incorporez la farine et la levure. Séparez la pâte en 2 et ajoutez la vanille dans l'une et la pâte de pistache dans l'autre. Remplissez vos moules d'une cuillérée de chacune des préparations puis enfournez 15 min dans un four préchauffé à 165°C (th.5/6).

Pour recevoir par mail les nouvelles recettes publiées sur le blog,
renseignez votre adresse e-mail dans la rubrique "s'abonner".

Gâteau au chocolat & barres chocolatées

Publié le par Léa

Je le sais, vous le savez aussi (à force de m'entendre le répéter) le chocolat n'est pas mon meilleur ami. Je peux m'en passer et vivre sans. Mais parfois, une petite envie de chocolat peut devenir persistante : juste envie d'une morceau de gâteau très chocolaté.

L'idée d'accommoder des barres chocolatées (vestiges d'une envie de chocolat passée) ne m'a pas quitté. Cette petite idée de gâteau me trottait dans la tête depuis quelques semaines jours mais cela ressemblait davantage à une bombe calorique que je ne prendrais aucun plaisir à manger mais l'idée me plaisait trop pour l'oublier.

C'est le dernier yaourt brassé qui restait dans mon frigo qui m'a donné l'idée de l'utiliser pour alléger l'ensemble tout en gardant un maximum de gourmandise. Un gâteau au chocolat moelleux où parfois on est surpris par un goût nouveau sous forme de mashmallow caramélisé.

Gâteau au chocolat & barres chocolatées

Gâteau au chocolat & barres chocolatées

pour 8/12 morceaux

100 g de chocolat (66%) - 70 g de beurre - 60 g de sucre de canne - 2 oeufs - 1 cuil. à café d'extrait de vanille - 1 yaourt brassé - 70 g de farine - 1 cuil. à café de levure chimique - 1 pincée de sel - 3 barres chocolatées (mars)

Faites fondre le chocolat, le beurre et le sucre au bain-marie. Ajoutez les oeufs battus, la vanille et le yaourt. Incorporez la farine et la levure puis la pincée de sel. Ajoutez les barres chocolatées coupées en morceaux. Enfournez 25/30 min dans un four préchauffé à 180°C (th.6). Laissez refroidir avant de couper en morceaux.

Pour recevoir par mail les nouvelles recettes publiées sur le blog,
renseignez votre adresse e-mail dans la rubrique "s'abonner".

Tartine Carré Frais, tomates/fraises & basilic

Publié le par Léa

Carré Frais a lancé un défi carrément gourmand à quelques bloggeurs. Chaque mois, 5 recettes sont soumises aux votes des internautes qui tenteront de les départager.
Ce mois-ci, on parle tartine et moi, j'avais juste envie d'une tartine légère et gourmande qui sent bon le soleil ! Avec un bon pain de campagne (maison), du fromage frais, différentes tomates, des fraises, une bonne huile d'olive et du basilic. Miammm ...

Soyez génereux sur le fromage à tartiner Carré Frais, c'est ce qui apporte tout le moelleux à cette tartine !

Vous pouvez aussi retrouver ma recette sur Qui veut du fromage et n'hésitez pas à VOTER pour ma tartine et tenter de gagner vous aussi un très joli lot (une machine à pain Moulinex). Les votes sont ouverts jusqu'au mardi 20 mai 2014 alors ne tardez pas pour participer !

Tartine Carré Frais, tomates/fraises & basilic
Tartine Carré Frais, tomates/fraises & basilic
Tartine Carré Frais, tomates/fraises & basilic
Tartine Carré Frais, tomates/fraises & basilic

Tartine tomates, fraise & basilic

pour 4 personnes

3/4 feuilles de basilic – 3 cuil. à soupe d’huile d’olive – 1 cuil. à soupe de jus de citron - sel et poivre du moulin – 2 tomates grappe – 2 tomates noires de Crimée – 1 tomate coeur de boeuf – 4 fraises– ¼ d’oignon rouge coupé en lamelles – 4 tranches de pain de campagne – 1 pot de 300 g de fromage à tartiner Carré Frais.

Mixez grossièrement les feuilles de basilic avec l’huile d’olives, ajoutez le jus de citron puis le sel et le poivre. Coupez les tomates en morceaux puis assaisonnez avec la sauce.

Sur des tranches de pain de campagne légèrement grillées, étalez généreusement du fromage à tartiner. Garnissez de salade de tomates puis décorez avec une fraise coupée en 4 et quelques lamelles d’oignon rouge. Dégustez sans attendre

Quiche de chou-fleur au poulet

Publié le par Léa

Je n'ai pas pour habitude de préparer des quiches pour le dîner considérant à tort qu'elles sont réservées à des déjeuners ou à des pique-niques. Ici, c'est le contenu de mon frigo qui a en quelque sorte décidé de notre dîner.

La photo est vraiment pas top et pourtant qu'elle était bonne cette quiche ! Rien d'original, ni d'extraordinaire ... juste du chou-fleur cuit à la vapeur puis rôti, un reste de poulet et une préparation à quiche bien assaisonnée.

Quiche de chou-fleur au poulet

Quiche de chou-fleur au poulet

pour 4/6 personnes

1 petit chou-fleur cuit - 2 oeufs - 20 cl de crème épaisse - 1 cuil. à soupe de moutarde- sel, poivre et noix de muscade - 1 reste de poulet coupé en dés - le fromage râpé - 1 pâte feuilletée.

Mélangez le chou-fleur avec une cuillérée d'huile d'olive puis assaisonnez. Enfournez environ 15 min. dans un four préchauffé à 210 °C (th.7). Mélangez à mi-cuisson.

Battez les oeufs avec la crème et la moutarde. Assaisonnez. Ajoutez le chou-fleur refroidi et égoutté, le poulet et le fromage râpé. Bien mélangez. Etalez la pâte dans un moule à tarte puis répartissez le mélange de chou-fleur. Enfournez 35 min dans un four préchauffé à 210° C (th.7)

Tarte au citron de C. Michalak

Publié le par Léa

Je ne sais pas pourquoi je n'ai pas testé cette recette bien avant. Elle était notée là dans un petit coin de mon cahier en attendant que je me décide. Et pourtant, en s'organisant un minimum, c'est hyper rapide a préparer. Il faut dire que C. Michalak a le dont de rendre les desserts rapides à préparer, gourmands et esthétiques. Il a l'art de transformer une "simple" tarte au citron.

Même si cette tarte me semble déjà assez simple, on peut encore la simplifier en achetant des meringues du commerce et en ne mettant ni suprêmes de citron jaune ni de citron confit. Après c'est à vous de voir sachant qu'on peut les préparer à l'avance.

Je vous ai mis une petite vidéo pour le déroulé de la recette. Elle ne comprend pas les quantités mais elle permet de se rendre compte de la simplicité de réalisation.

Tarte au citron de C. Michalak
Tarte au citron de C. Michalak

Tarte au citron de C. Michalak

pour 4/6 personnes

Fond biscuité : 300 g de sablés émiettés - 60 g de noix de coco râpée - 90 de beurre fondu. Crémeux au citron : 3 oeufs - 150 g de sucre - 150 g de jus de citron - zestes de citron jaune - 1 feuille de gélatine - 180 g de beurre. Autre : zestes de citron vert - meringues.

Mélangez les sablés avec la noix de coco râpée et le beurre fondu et refroidi. Tassez à l'aide d'une cuillère dans un cercle de 20 cm. Réservez au frais.

Battez les oeufs avec le jus de citron et le zeste de citron. Faites cuire jusqu'à ce que le mélange épaississe. Hors du feu, ajoutez la gélatine ramollie puis filtrez. Laissez tiédir avant d'incorporer le beurre froid à l'aide d'un mixeur. Laissez refroidir dans une poche à douilles.

Déposez des boules de crémeux au citron sur le fond biscuité. Déposez quelques morceaux de supêmes de citron jaune. Râpez un peu de zeste de citron vert puis saupoudrez de morceaux de meringues croquantes. Réservezau frais jusqu'au moment de servir

Nan Kathai (sablés fondants)

Publié le par Léa

Ces petits biscuits vous sont certainement inconnus mais pour moi, c'est toute mon enfance !

Traditionnellement, c'est un biscuit rond sur lequel on fait un point rouge. Il arrive aussi qu'on dispose une amande entière sur le dessus avant d'enfourner. Enfant, je préparais ces biscuits avec ma mère. Elle préparait la pâte et moi, j'avais la mission de façonner les boules. Facile et rapide à préparer, j'en apportais à l'école.

Récemment, une photo partagée sur Facebook m'a donné envie de préparer une fournée de ces biscuits. Les miens ont une allure rustique et friable. C'est en rajoutant un peu plus de farine et un peu d'eau qu'on obtient ce résultat. Avec ce bon goût de beurre et de vanille, ils sont parfaits pour accompagner une tasse de thé.

Nan Kathai (sablés fondants)
Nan Kathai (sablés fondants)

Nan kathai

pour env. 15 biscuits

30 de sucre glace - 40 g de custard powder (crème à flan) - 80 g de beurre mou - 1 cuil. à café d'extrait de vanille -  +/- 110 g de farine - 1 à 2 cuil. d'eau (facultatif)

Mélangez le sucre glace avec le custard powder. Ajoutez le beurre et l'extrait de vanille. Incorporez la farine [la pâte doit être souple et homogène]. Ajoutez un peu d'eau si nécessaire.

Divisez la pâte en boules et déposez sur une plaque de four recouverte de papier cuisson. Applatissez légèrement avant d'enfourner 25/30 min dans un four préchauffé à 180°C (th.6).

Le bol renversé

Publié le par Léa

Un reste de riz appelle à un bol renversé ou à quelque chose qui s'y rapproche. C'est une manière de cuisiner qui nous vient de l'Ile Maurice mais c'est un plat d'origine asiatique qui est aussi très répandu sur l'Ile de la Réunion.

Ce plat n'apparait que très rarement sur les cartes des restaurants alors qu'il fait parti intégrante de la culture de l'ile. Tout simplement, parce qu'il est cuisiné avec des restes et a longtemps été considéré comme un plat de pauvres.

Il s'agit avant tout de frire le riz dans un peu d'huile en ajoutant selon ses goûts de la viande et/ou des légumes. Tous les ingrédients son superposés puis tassés dans un bol que l'on retourne dans l'assiette au moment de servir. On dispose ensuite un oeuf au plat retourné sur le dessus. C'est un plat complet et délicieux.

Un déjeuner sur le pouce a été l'excuse toute trouvée pour terminer un fond de riz et m'essayer à l'oeuf mollet qui apporte un peu de crémeux dans ce plat.

Le bol renversé
Le bol renversé

Bol  renversé

pour 1 personne

1 portion de riz cuit - petits pois - 1 tranche de tofu coupées en dés - 1 oignon nouveau coupé - 1 oeuf - 1 cuil. à soupe de sauce soja - 1 cuil. à café de suce poisson - 1/2 cuil. à café de pâte de piment rouge - sel - 1/2 citron vert - 3 tomates cerise -  1 cuil. à café d'oignons frits

Faites dorer le tofu dans une petite cuillérée d'huile de sésame. Ajoutez le riz, les petits pois, la partie blanche de l'oignon finement ciselé et poursuivez la cuisson à feu vif sans cessez de mélanger. Ajoutez la pâte de piment diluée dans la sauce soja, la sauce poisson et le sel. Incorporez les tomates cerise coupées en 2 en fin de cuisson.

Servez dans un bol en ajoutant l'oeuf poché, le restant de l'oignon nouveau, les oignons frits. Arrosez de jus de citron juste avant de déguster.

Faire son pain maison, c'est facile !

Publié le par Léa

En à peine quelques années, je suis devenue une vraie adepte du pain maison. Cela ne m'empêche pourtant pas d'acheter mon pain en boulangerie. Ce qui a changé, c'est que j'admire d'autant plus leur savoir-faire. Faire du bon pain : c'est tout un art ! Et à mes yeux, il n'y a rien de plus sexy qu'un pain ou une baguette, bien dorée avec une mie alvéolée.

Faire son pain maison, c'est facile !

On peut réussir à obtenir de bons résultats à la maison sans être équipé comme un professionnel. Pendant un temps, je ne pétrissais qu'à la main pour mieux comprendre le processus de fabrication puis j'ai commencé à prendre confiance. J'ai alors utilisé mon robot en mode "pétrin". Je prends toujours autant de plaisir à voir ce mélange d'eau et de farine prendre forme. Avec le robot, on gagne en temps de pétrissage, on garde les mains propres mais le résultat reste le même.

Découvrez mes ouvrages préférés

Tartine Bread

de Chad Robertson

Je suis tombée sous le charme de ce jeune boulanger de profession. Sa conception du pain et la manière dont il transmet son savoir-faire est juste whaooo ! Sans parler des magnifiques photos, mélange de couleurs et N/B qui donnent à cet ouvrage en anglais une tout autre mesure. Voilà aussi une vidéo qui présente ce livre qui vous donnera une idée du personnage.

Les 12 farines

de Kim Boyce - Préface Cléa

Préparer son pain peut aussi passer par l'apprentissage et la compréhension des farines parce que oui, il existe bien d'autres farines que la blanche toute aseptisée que l'on trouve dans nos supermarchés. Dans certaines cultures, certaines font déjà parties des ingrédients du quotidien mais il en existe bien d'autres tellement savoureuses qu'il est dommage de passer à côté. Cet ouvrage permet de s'ouvrir à d'autres possibiltés de façon simple et gourmande.

Le Larousse du pain

Eric Kayser

Le dernier venu dans ma bibliothèque. Il est idéal pour une première approche du pain. Toute la tradition du pain français en un seul livre : de la préparation du levain au façonnage jusqu'à la façon de faire "les grignes" (coup de lames donnés avant cuisson), ce livre facilite la compréhension de l'univers du pain et des viennoiseries.

Pain cocotte

de Nathalie Nagy- Kochman

La cuisson en cocotte permet d'obtenir un résultat parfait à tous les coups. Ce livre reste un bon raccourci pour préparer son pain au quotidien. Vous y retrouverez des recettes salées et sucrées aussi simples qu'originales.

 
Pain & viennoiseries maison pas à pas

d'Emmanuel Hadjiandreou

"Tout le monde peut faire du pain, et, avec un peu de pratique, tout le monde peut faire du bon pain."
Cette devise représente très bien l'esprit de cet ouvrage. Il est devenu mon ouvrage référence en matière de boulange et il paraît que j'ai des étoiles pleins les yeux quand j'en parle. C'est avec lui que j'ai appris à faire mon pain pas à pas avec seulement 2 saladiers en verre, une cuillère en bois et mon four ménager. Aujourd'hui, je maîtrise les bases, du coup il me sert davantage de source d'inspiration et je m'en éloigne un peu excepté pour la recette de croissants qui reste "LA" recette que j'ai adopté. Un excellent livre que je ne peux que recommander.

Alors, qui veut se lancer ?

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>