Pain sans pétrissage (en 3 étapes)

Publié le par Léa

Je me souviens encore de ce jour d'été où en rentrant d'une virée shopping avec Ko, on a découvert un levain qui essayait de s'enfuir de son bocal. j'ai passé le quart d'heure suivant à aérer et tout nettoyer. L'odeur acide du levain étant tellement puissante que Ko s'était réfugié dans une autre pièce.

Depuis, à chaque fois que je prépare du pain, je vois son regard inquiet chercher un bocal de levain. Quand il ne le voit pas, il fini par me demander, il est caché où ton pot de levain "mère" ou "père" ou encore "truc qui pue", "pot à bactéries". Entre eux deux, c'est une grande histoire d'amour !

Vous n'imaginez pas sa joie quand je lui ai dit que j'avais trouvé une nouvelle façon de faire qui ne nécessitait pas d'entretenir un levain. Son sourire m'a fait éclater de rire, s'en ai suivi un peu d'inquiétude avec un "nan mais il sera toujours aussi bon le pain", " t'es sûre que tu ne veux pas garder un pot de levain dans le frigo parce que finalement j'ai appris à cohabiter avec lui, je t'assure".

Cette façon de faire s'apparente au pain sans pétrissage cuit en cocotte mais elle à l'avantage de donner une pâte qui se travaille mieux. On peut ainsi la travailler en petits pains individuels.

D'autres petits pains avec la même base :

Pain sans pétrissage (en 3 étapes)

Miche de pain

Pour 1 miche

3 g de levure de boulanger - 290 g d'eau tiède - 490 g de farine T.65 - 1 cuil. à café de fleur de sel

Diluez la levure dans l'eau puis ajoutez la farine et le sel. Mélangez avec une cuillère en bois. Recouvrez d'un second saladier (ou d'une assiette) et réservez à température ambiante pendant une nuit. Déposez la pâte sur un plan de travail fariné. Repliez chaque coin vers le milieu et laissez reposez 45 min à couvert. Déposez sur une plaque et enfournez 25/30 min à 210°C (th.7) dans un four préchauffé à 240°C (th.8).

Pain sans pétrissage (en 3 étapes)

Les Mannelés de Christophe Felder pour le défi boulange

Publié le par Léa

Ayez, c'est reparti ! C'est le retour du défi boulange. L'idée de ce défi (sans pression, ni chichis) est de reproduire à l'identique une recette de boulange.Celui-là est un peu loufoque dans sa forme finale mais il s'agit d'une recette de saison alsacienne.

On doit cette version à C.Felder mais j'ai déjà quelques idées pour lui apporter ma touche personnelle mais aujourd'hui, c'est la recette classique que je vous propose.

Mes petits bonhommes ressemblent davantage à des aliens mais c'est pas grave, ils sont mignons ;) Pour le pas à pas, je vous renvoie chez Manue qui a pris des photos à chaque étape. Si vous souhaitez proposer votre réalisation pour ce défi ou un des précédents, n'hésitez pas à aller faire un tour sur la page facebook du défi :)

Les Mannelés de Christophe Felder pour le défi boulange

Les Mannelés de Christophe Felder

pour 10 pièces

Pâte à brioche : 250 g de farine - 15 g de levure de boulanger - 45 g de sucre - 5 g de sel -  10 cl de lait tiédi - 1 oeuf (+1 pour la dorure) - 75 g de beurre. Glaçage : 100 g  de sucre glace - 25 g d'eau.

Diluez la levure dans le lait tiédi. Dans le bol de votre robot (ou à la main), mélangez la farine, le sucre et le sel. Incorporez la levure diluée et l'oeuf. Bien mélangez à vitesse moyenne avec la feuille de votre robot puis incorporez le beurre et continuez à mélanger jusqu'à ce que la pâte se décolle des parois du bol. Réservez à couvert pendant au moins une heure.

Préparez le glaçage en mélangeant l'eau et le sucre glace.

Divisez la pâte en boudins de 50 g. A l'aide d'un ciseau, coupez les jambes et les bras de bonhommes. Ajoutez les yeux (raisins secs, noisettes, pépites de chocolat,...) et laissez reposez pendant 30 min. Dorez puis enfournez 15/20 min dans un four préchauffé à 160° C (th.5/6). Répartissez le glaçage une fois les brioches tiédies.

Pâte brisée légèrement feuilletée (au mixeur)

Publié le par Léa

Une pâte brisée maison, c'est quand même rapide à faire ! C'est en voyant la tête étonnée de mon amie que j'ai compris qu'encore une fois, elle n'y croyait pas . Alors, j'ai commencé à lui parler de mon addiction à mon petit robot dont je vous parle ici mais je ne devais pas être assez convaincante parce qu'on a fini dans la cuisine pour préparer ensemble cette pâte.

Ce qui me plaît dans cette façon de faire, c'est qu'on obtient un résultat avec encore des petits bouts de beurre dans la pâte. Du coup, au moment de la cuisson l'eau contenu dans le beurre va se transformer en vapeur et ainsi permettre à la pâte de légèrement feuilleter.

On peut aussi la customiser en rajoutant du sucre pour une version tarte sucrée, remplacer une partie de la farine par une autre de son choix, des épices, etc. Autre avantage, on l'étale avant de réserver au frais. On a donc le temps de préchauffer son four et préparer sa garniture en attendant.

Elle n'a finalement que des avantages cette pâte :)

Pâte brisée légèrement feuilletée (au mixeur)
Pâte brisée légèrement feuilletée (au mixeur)

Pâte brisée légèrement feuilletée (au mixeur)

pour un moule de 24/26 cm

200 g de farine - 1 pincée de sel - 90 g de beurre froid - 1 oeuf - 1 à 2 cuillérée d'eau froide. (Rajoutez 40 g de sucre pour une version sucrée)

Dans la cuve du robot, mettez la farine et le sel. Ajoutez le beurre froid coupé en dés. Mixez par pulsions pour obtenir un mélange très grossier. Incorporez l'oeuf, mixez par pulsions et ajoutez un peu d'eau si nécessaire. Ne surtout pas trop travailler la pâte. Il doit rester des traces de beurre (c'est ce qui va apporter le côté feuilleté)

Sur un plan de travail fariné, déposez la pâte et formez une boule. Etalez et garnissez votre moule avant de réserver au frais 20 min.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>