Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

"Meal Prep" ou comment je prévois mes menus à l'avance !

Publié le par Léa

Comme on a décidé de faire plus attention à la qualité de notre alimentation, je me suis mise en tête d'être un peu plus prévoyante et organisée dans ma façon de cuisiner. Jusqu'à présent, je le faisais déjà mais uniquement pour les déjeuner de Ko. Je ne vois que des avantages à anticiper mes menus. Certes, au début, ça peut sembler compliqué mais on prend rapidement l'habitude.

L'avantage de prévoir ses menus :

  • Gagner du temps
  • Eviter le gaspillage
  • Manger varié et équilibré
  • Contrôler son budget "alimentation"

L'idée n'est pas forcément de prévoir tous ses menus de A à Z mais c'est toujours plus agréable de pas devoir réfléchir chaque soir à ce qu'on va pouvoir préparer [ ouvrir le frigo, le congél, les placards puis réfléchir à comment assembler ce qu'on y trouve puis râler parce que "si j'y avais pensé, j'aurais sorti ce morceau de viande du congel ce matin"]. Au final, on prépare des oeufs et du pain parce que c'est rapide et qu'on a pas envie de chercher plus loin.

Je passe environ 2h tous les 15 jours (vaisselle comprise) à cuisiner pour la quinzaine. Je fais le point chaque week-end pour refaire le stock de produits frais et, il me faut rarement plus de 15 min chaque soir pour préparer le repas (du soir et les déjeuners du lendemain).

Une poêlée de légumes

Il est difficile de calculer la quantité exacte de légumes pour faire une poêlée alors j'en prépare toujours un peu plus que j'assaisonne juste de sel et d'ail. Du coup, j'accomode une même poêlée soit avec des nouilles sautées façon asiatique. J'aime ajouter juste du blanc de poulet à mes légumes pour un dîner léger. Je congèle le restant poulet/légumes que je ressors pour le déjeuner. Il me suffit alors de mélanger avec des pâtes semi complètes pour un repas plus rassasiant.

De cette manière, avec ma poêlée (2 carottes, 2 courgettes, 1 oignons, 1 poignée d'épinards surgelés, 1 poignée de champignons surgelés), j'ai préparé 3 repas différents.

Un poulet rôti

Cuisiné en cocotte, avec des échalotes et quelques légumes, c'est un repas délicieux. Je mixe les légumes restant pour en faire une soupe, je récupère une partie du blanc que j'effiloche pour mettre dans un bouillon (préparé avec la carcasse) avec des vermicelles. Le restant du poulet est découpé en morceaux pour l'intégrer dans une quiche poulet/épinards mais aussi dans un plat de riz sauté aux légumes ou dans des courgettes façon "pizza".

Lasagnes, gratin et cie

Ce week-end, on a envie de lasagnes et ça prend un peu de temps à préparer alors pourquoi ne pas doubler les quantités et en congeler une partie pour une autre fois. On profite aussi du four allumer pour préparer un gratin de choux-fleur et pommes de terre qui se conserve 2/3 jours au frigo. Au moment de passer à table, on le repasse quelques minutes au four pour le réchauffer et faire gratiner. On peut aussi glisser une fournée de muffins qui seront parfaits pour le petit déj'.

"Meal Prep" ou comment je prévois mes menus à l'avance !

A force, on devient astucieux et on s'amuse à décliner, recycler et préparer des repas toujours aussi gourmands et équilibrés !

Partager cet article

Pain sans pétrissage

Publié le par Léa

C'est fou comme le pain de Jim Lahey continue à avoir du succès malgré les années qui passent. La version que je vous propose aujourd'hui est encore plus simple (et moins salissante) que celle que vous connaissez certainement.

Pour tout vous dire, je l'ai bidouillé pour venir en aide à une amie qui se régale de ce pain que je fais assez souvent mais elle n'ose pas le refaire chez elle parce qu'elle déteste mettre "la main à la pâte" ce qui rend la tâche bien compliqué ;) J'ai alors essayé de préparer ce pain sans toucher la pâte. C'est comme ça que j'ai eu l'idée de tester une cuisson dans un moule à cake en prenant soin de mettre un bol d'eau dans le bas de mon four pour créer une atmosphère humide dans mon four. Cette technique fonctionne plutôt bien à condition de faire attention de ne pas éclater toutes les bulles d'air au moment de remplir le moule.

Comme vous pouvez le voir, la mie est toujours aussi aérée mais le goût est différent. Avec ce mélange de farines, on a beaucoup apprécié ! Je fais des tranches un peu épaisses que je passe au grille-pain avant d'étaler de l'avocat écrasé avec quelques gouttes de sauce piquante. Miamm, un vrai régal !

Pain sans pétrissage

Pain sans pétrissage - Version moulé


250 de farine (T.80) - 200 g de farine (T.65) - 1 c. à c. bombée de sel - 1/4 de c. à c. de levure sèche de boulanger - 35 à 40 cl d'eau (T° ambiante).

Mélangez la farine avec le sel. Faites un puit puis ajoutez la levure et l'eau avant de bien remuer avec une cuillère en bois (la pâte doit être légèrement collante). Recouvrez le saladier avec un papier film puis réservez à température ambiante entre 12 et 16 h.

Sans casser les bulles d'air, déposez la pâte dans un moule à cake. Couvrez d'un tourchon et laissez lever 1 heure. Enfournez 25/30 min dans un four préchauffé à 220 °C (th.7/8) avec un récipient contenant de l'eau dans le bas du four (pour créer de la vapeur).

Laissez le pain refroidir sur une grille pour que l'humidité s'échappe et ainsi obtenir une croûte bien croustillante. Il se conservera encore mieux si vous attendez qu'il soit totalement froid avant de le trancher.

Publié dans Salé : Boulangerie

Partager cet article