750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

22 articles avec s'organiser en cuisine

(Bien) faire ses courses

Publié le par Lea

On le répètera sans doute jamais assez mais en cuisine l'organisation est la clef pour éviter quelques soucis et naviguer entre le trop plein et le pas assez. Avec le temps et l'expérience, j'ai appris à gérer les contenus de mes placards pour préparer les repas de ma famille et aujourd'hui, je partage avec vous quelques règles qui me sont indispensables pour éviter le gaspillage et faire des économies.

Quand faire ses courses ?

Suivant notre rythme de vie, notre façon de nous alimenter et la place que I'on a pour stocker, on aura chacun une organisation différente. Le plus important, c'est de ne pas céder à la facilité et aller en magasins dès qu'il nous manque le moindre truc. C'est le piège ! On achète toujours plus que ce dont on a besoin. Pour éviter la tentation, on note le produit manquant sur une liste et on fait sans . . . jusqu'aux prochaines courses.

Faire des listes !

Pour aller vite et ne pas se laisser distraire au moment de faire ses courses, i l est important de savoir ce qu'on doit acheter avant de partir. Je ne connais rien de mieux que faire des listes.
Pour ma part, j'en ai deux. La première est ma liste des indispensables que j'ai sous la forme d'un tableau Excel. Tous les produits sont classés par catégorie. Elle est accrochée sur mon frigo et je coche quand un produit est terminé. La seconde regroupe nos envies les plats ou produits qu'on a simplement envie de manger pour la semaine suivante.

La veille, je prends toujours le temps de faire le tour des placards avant de partir faire mes courses. Je prépare un menu de la semaine et/ou je note quelques idées de plats que je peux préparer avec les ingrédients dont je dispose. On a souvent de bonnes surprises! Je reprends ensuite ma liste "des indispensables" et rajoute les produits dont les membres de ma famille ont envie. Par habitude, je me limite à un produit par personne.

Copyright photo : www.generations-plus.ch

Copyright photo : www.generations-plus.ch

J'achète quoi ?

Si vous avez au préalable établi un menu (même approximatif) et votre liste de courses, j'ai envie de vous répondre : la question ne se pose plus. Mais si comme moi, vous êtes adeptes des bons plans et des offres DLC courtes, n'hésitez pas à aller faire un tour dans le bac dédié : légumes prédécoupés, yaourts, pain de mie, salade, on peut trouver de quoi se faire plaisir et économiser quelques euros tout en évitant du gaspillage alimentaire.

Fait maison ou industriel ?

Les industriels ont énormément amélioré la qualité des produits proposés et notre alimentation fait partie intégrante des préoccupations des entreprises agroalimentaire.
Alors, je mets chaque semaine des produits comme un rouleau de pâte feuilleté, un bocal de ratatouille (avec des œufs, c'est délicieux), des pizzas surgelés ou encore (plus rarement) des crèmes desserts ou des biscuits. Je m'en sers pour préparer certains repas en semaine ou simplement parce qu'on en a envie.

Finalement,

S’organiser même pour faire ses courses est un atout au quotidien. On réduit sa charge mentale et on évite les questions du style 'I on mange quoi ce soir", "vous avez envie de quoi" et la même réponse.  "j'sais pas comme tu veux". Liste, menu et produits industriels peuvent faire bon ménage. Et voilà comment faire des courses, un moment de plaisir gourmand.

Partager cet article

Repost0

10 produits à toujours avoir dans ses placards

Publié le par Lea

En ces temps de crise, on a tendance à vouloir aller à l'essentiel en simplifiant sa façon de s'alimenter et de cuisiner. Avec deux enfants en bas âge, je fais tout de même attention de continuer à garder un certain équilibre dans les assiettes (enfants ou pas d'ailleurs cela est important !).  Alors oui j'achète des pâtes mais pas que. Varier les sources de son alimentation évitent une lassitude au quotidien.

Vous ne trouvez pas que vous cuisinez différent après plus d'un mois de confinement ? En tout cas, cela a permis à un bon nombre de personnes de passer en cuisine et prendre du plaisir à se préparer à manger et ça c'est une bonne chose. J'ai vu autour de moi, de jeunes trentenaires habitués aux plats préparés, aux plats d'assemblage ou qui se faisait livrer régulièrement prendre goût à faire leur courses et se demander "je vais me cuisiner quoi aujourd'hui". Et cà, c'est juste génial !

Copyright photo : http://www.managerattitude.fr

En tout cas, je n'avais pas prévu de faire du "stock" au début de ce confinement car les magasins sont approvisionnés et le gouvernement ne va pas nous laisser "mourir de faim" mais face à la bêtise de certains qui "pillent" les supermarchés, il a bien voulu prendre la décision d'acheter quelques aliments essentiels en surplus. Je me suis fait une petite liste des basiques qu'il me semble indispensable à avoir dans ses placards car il est hors de question de sortir au moindre produit manquant.

1- Huile

Autant pour la cuisine du quotidien que pour les sauces vinaigrettes ou les gâteaux, je garde une diversité d'huile à ma disposition (olive, tournesol, colza, sésame et noisette en général).

2 - Pâte (différentes variétés)

Voilà le produit auquel on pense toujours en cas de crise car il est économique, rassasiant et s'accommode facilement. Je prends aussi de la sauce tomate en pot même si je prépare habituellement ma sauce maison.

3 - Blé, semoule, riz

Pour varier, je n'hésites pas à également prendre du blé (type ebly), de la semoule (fine pour les gâteaux et moyen pour le cuisiner) ainsi que du riz basmati, thai et complet.

4 - Conserves de légumineuse (haricots, lentilles, pois chiches)

C'est la source de protéines que je préfère et qu'on consomme le plus. Je ne connais rien de plus rassasiant qu'un curry de haricots accompagné de riz. C'est LE plat rapide, économique, nutritif et gourmand par excellence.

5 - Compote de pommes

J'ai pris quelques bocaux de compote de pommes nature. C'est l'ingrédient parfait pour des gâteaux, des pancakes ou simplement en guise de goûter ou de dessert (même si on déshabitue peu à peu de cette touche sucrée en fin de repas)

6 - Fromage blanc et yaourt

Même si on apprécie une crème dessert de temps en temps, j'ai appris avec le temps que les basiques que je dois avoir dans mon frigo sont un gros pot de fromage blanc et des yaourts natures. On en consomme tout au long de la journée : quelques cuillerées dans un bol avec un peu de miel et des fruits secs au petit déjeuner, avec du concombre et des herbes pour une version "sauce dips" ou bien au goûter accompagné de rondelles de banane. C'est également une base pour des marinades de viande, une sauce salade ou un simple gâteau.

7 - Beurre

Je ne peux pas me passer de mon beurre salé sur mes tartines au petit déjeuner alors j'ai pris l'habitude de toujours en avoir un d'avance dans mon congélateur et je fais pareil avec le beurre doux. Ils se conservent sans soucis. Je les sors la veille au soir pour le décongeler lentement au frigo. Personne ne pourrait se douter qu'il a été congelé.

8- Du pain

J'aime avoir toujours du pain sous la main alors j'ai pris l'habitude de prendre quelques baguettes que je coupe en 3 puis en tartines. Congelées à plat dans un sac congélation, c'est parfait à glisser dans le grille- pain à l'heure du petit déjeuner. Je prends également un pain de campagne (ou autre) tranché ainsi que du pain de mie (pour les sandwich) et un paquet de biscottes que je garde toujours en réserve.

9 - Épices et herbes

Pour twister et apporter de la fraîcheur à un plat, rien n'est plus efficace que les épices. Il me semble indispensable d'en avoir quelques unes dans son placard. Et comme une fois moulue, elles se perdent de leur saveur rapidement, pas besoin de se surstocker. Celles que j'ai toujours sous la main (sel, poivre noir du moulin, cumin, curcuma, coriandre, piment rouge en poudre, ail semoule, paprika, origan, quatre épices, cannelle, cardamome).

Les herbes apportent aussi de la fraîcheur à un plat. Il est compliqué d'en avoir des fraîches au quotidien et personnellement je ne peux pas m'en passer alors j'ai choisi l'option de les congeler. Au retour de courses, je lave, essore (essoreuse à salade), coupe et hache mes herbes que je conserve au congélateur dans un sac zip. C'est un vrai gain de temps au moment de préparer les repas.

10 - Viande / Poisson

Je ne suis pas une grande consommatrice de viande, il en reste pas moins que c'est une bonne source de protéine et qu'elle apporte des nutriments que les protéines végétales ne peuvent pas couvrir en totalité. Alors j'en achète environ une fois tous les 2 mois. Je portionne et conserve au congélateur.

En ces temps de crise, plus de marché alors je me suis tournée vers mon supermarché qui propose des barquettes de filets de poissons et crustacés. Je n'en prends pas toutes les semaines.

----------

Cette liste n'est pas exhaustive et elle mérite de s'adapter aux besoins et goûts de chacun mais c'est déjà une bonne base pour commencer. Et bien sûr, on oublie pas les produits frais (fruits et légumes) que j'achète tous les 15 jours chez mon primeur (même si je garde au congélateur des haricots verts et de petits pois).

Partager cet article

Repost0

Meal Prep, une tendance qui débarque dans notre quotidien

Publié le par Lea

Qu'on le veuille ou non, le meal prep est devenue LA tendance en organisation du moment. Je me demande si c'est le fait d'avoir moins de temps à consacrer à la préparation des repas au quotidien, l'envie de se simplifier la vie et réduire la surcharge mentale des mamans (aucun sexisme de ma part), j'ai conscience que de nombreux papas cuisinent au quotidien mais ce phénomène de meal prep / batch cooking concernent essentiellement les femmes.

Nouvelle tendance ou recyclage ?

Alors oui, cette organisation a été remise au goût du jour par des mamans anglo-saxonnes mais aussi loin que je me souvienne ma mère cuisinait déjà en quantité le week-end pour ensuite congeler en barquettes. Il ne restait plus qu'à décongeler le plat avant de passer à table.  Comme quoi on invente rien, on recycle même en organisation du quotidien.

Si vous me suivez depuis quelques temps, vous savez que j'ai toujours été réticente à cette façon de s'organiser et pourtant en fouillant sur le blog, je suis tombée sur un article de 2011 qui parlait déjà du sujet.

Pour les lunch box de Mr

Au fil des années, j'ai essayé de trouver l'organisation qui correspond le mieux à ma famille et à notre façon de vivre. J'ai d'abord commencé par préparer les repas de Mr pour le déjeuner, il a juste à choisir la veille au soir le plat qui le tente et le décongeler avant de la mettre dans sa boîte repas avec un yaourt et/ou un fruit. Cela va faire 6 ans qu'on a mis ce système en place et il est ravi et moi aussi car cela ne me prend pas plus d'une heure par quinzaine pour cuisiner entre 8 et 12 repas pour faire tourner rapidement les stocks.

Cuisiner en quantité ou s'avancer au quotidien ?

J'ai aussi préparer certains plats en grandes quantité (gratin, lasagne, carry indien, bolognaise, ...) pour les congeler et les ressortir les soirs de flemme ou quand on est vraiment dans le jus. Auparavant, on aurait eu tendance à commander mais on s'est rendu compte que c'est toujours ces jours-là où la livraison a du retard et au final, on est énervé, les petits sont fatigués et on n'apprécie pas le repas.

Récemment, j'ai même essayer de consacrer 15 min chaque soir pour préparer le dîner, l'idée étant qu'on avance la préparation du repas du lendemain en même temps qu'on réchauffe le repas du jour. Une organisation qui me plaisait mais avec du recul, elle a un gros désavantage. On doit pouvoir obligatoirement passer chaque jour un moment en cuisine.

Des idées de menus

Le sujet intéresse beaucoup les blogueurs et certaines se sont spécialisées dans la création de menus comme Sandra qui propose un menu chaque semaine et cela depuis près d'un an. Vous trouverez aussi plusieurs livres qui expliquent ce concept et proposent des menus par saisons.

Meal prep, le grand retour ?

Me voila donc revenue à donner une nouvelle chance au meal prep. J'ai eu envie de réessayer mais en adaptant à ma façon de vivre. Je prépare mes menus en fin de semaine avant d'aller faire mes courses. Je ne passe pas 2h en cuisine le dimanche préférant consacrer mon temps à ma famille. Je ne prépare que 3 plats dont une soupe ce qui me permet d'avoir 4 repas de prêt pour la semaine. En cuisinant plusieurs plats en même temps, c'est un vrai gain de temps.

Je m'explique : hier, j'ai cuisiné une sauce bolognaise (pour un grand plat de lasagne) et du poulet en sauce pour une soirée fajitas (à l'aide d'une préparation du commerce). J'ai aussi préparé une soupe de brocolis que je servirais avec des friands que j'ai au congélateur. Un soir, on mangera une omelette avec une salade et du pain. Je me retrouve donc avec 4 repas de prêt pour cette semaine. Youpiii !

Je ne sais pas si je ferais cela chaque semaine mais pour le moment j'y trouve pas mal d’avantages.

Partager cet article

Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>