750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

80 articles avec produits

Mon organisation course et optimisation, ça continue (2)

Publié le par Lea

Je pense que vous serez d'accord avec moi pour dire que le budget alimentaire d'une famille est élevé. Même si je fais "attention", ce n'est pas vraiment le pôle de dépense pour lequel je fais des économies, loin de là. Alors quand j'ai commencé à m'intéresser aux bons de réduction et à ce que l'on appelle l'optimisation (cumul de bon de réduction et aux offres magasins), c'était sous forme de jeu. Cela m'amusait de voir que je pouvais avoir tout et n'importe quoi à tout petit prix voire gratuitement.

Copyright photo : http://www.managerattitude.fr

Et puis, j'en suis venue à me retrouver avec des stocks de dentifrices, gel douche et autres lessives pour le linge à ne plus savoir quoi en faire. J'étais rentrée dans la spirale de la surconsommation. Effrayée, j'ai tout arrêté du jour au lendemain. Ce que je n'avais pas prévu, c'est la réaction de Ko qui a calculé que notre caddie suivant (sans bons de réduction) nous avait couté 40% plus cher que le précédent. Pour la première fois, on a saisi que mon "petit passe-temps" avait un réel impact sur notre budget.

Aujourd'hui, j'ai repris l'optimisation mais de façon plus "décente" à mes yeux. Quand j'ai la possibilité d'avoir des produits d'entretien à petits prix ou gratuit, je les prends pour les distribuer à mon entourage. Pour l'alimentaire, je n'achète que les produits que l'on consomme surtout en ce qui concerne le frais (fromage, yaourts, ...) et la chose importante, je suis rarement fidèle à une marque en particulier à quelques exceptions près.

L'organisation de mes courses

J'aime beaucoup regarder des vidéos de mamans qui expliquent comment elles organisent leur quotidien et l'une d'entre elle en particulier me plaît dans son approche. Minimous est mère de 3 enfants et elle partage son quotidien sous forme de retour de courses, de propositions de menus, d'organisation. Elle m'a donné envie de me remettre à préparer mes menus en fonction de mes placards en adaptant mes courses à ce menu. Un vrai gain de temps et cela évite le gaspillage. On achète uniquement ce dont on a besoin.

C'est comme ça qu'une fois tous les 2 mois, je fais mon plein de viande et poisson et tous les quinze jours je remplis mon caddie uniquement en me basant sur les menus que j'ai établi. Rien n'est figé mais au moins je sais que j'ai sous la main de quoi cuisiner de façon "intelligente" au quotidien.

L'optimisation et les bons plans

Je pourrais vous parler de ce sujet pendant des heures mais je trouve qu'aller faire un tour sur le site anti-crise ou regarder les vidéos de la chaîne de Malicia, cette maman pro de l'optimisation est beaucoup plus parlant. Elle explique bien tous les process de cette "nouvelle" façon de faire les courses.

Voilà un exemple d'optimisations disponibles cette semaine dans mon supermarché.

C'est un sujet qui préoccupe chacun d'entre nous et même s'il est vrai que cuisiner et manger doit rester un plaisir, il me semble important de garder en tête que l'on peut consommer différemment. En réduisant mon budget hygiène (avec l'optimisation), je peux me permettre d'acheter ma viande en boucherie, mon poisson au marché et mes fruits et légumes chez mon primeur de quartier. Je contribue à faire prospérer les commerçants de mon quartier et cela, ça n'a pas de prix.

Partager cet article

Repost0

Stollen aux fruits confits et noix de cajou

Publié le par Lea

Vous connaissez ces recettes qu'on a dans le coin de notre tête et qu'on a envie de tester mais pour pleins de raisons, on les laisse de côté. C'est un peu mon histoire avec le stollen, ce gâteau aux fruits secs allemand qu'on retrouve beaucoup en Alsace. Sans me tromper je crois que cela fait plusieurs Noël que j'ai envie de m'essayer à la confection de ce pain mais je ne prenais pas le temps et puis ... une fois les fêtes passées, je me disais que ce serait pour l'année prochaine.

Et le moment est enfin arrivé, j'ai préparé mon premier stollen Je ne suis pas sûre que ce soit la plus classique des versions mais j'ai été inspiré comme ça et le résultat est délicieux surtout le lendemain.

Stollen aux fruits confits et noix de cajou

Stollen aux fruits confits et noix de cajou

Pour 6/8 personnes

15 g de levain (ou 15 g de levure boulangère) - 5 cl de lait tiède - 250 g de farine de blé (T.65) - 50 g de sucre - 1/2 cac de sel - déshydraté - 1 œuf - 80 g de beurre fondu - 50 g d'amandes en poudre - 50 g de noix de cajou concassées - 200 g de fruits confits coupés en dés. 30 g de beurre fondu - sucre glace.

Dans la cuve d'un robot, déposez le levain dilué dans le lait avec 50 g de farine. Couvrez et laissez reposer 20 min. Recouvrez du restant de la farine, le sucre, le sel. Ajoutez l’œuf et le beurre fondu. Battez à faible vitesse pendant quelques minutes puis augmentez pour 10 min de pétrissage. Ajoutez les amandes en poudre, les noix de cajou et les fruits confits. Mélangez encore quelques minutes. Couvrez et laissez reposer la pâte à l'abri des courants d'air pendant 1h.

Étalez légèrement la pâte en forme d'ovale sans trop la travailler. Pliez dans le sens de la longueur en rabattant un tiers de la pâte sur le restant. Couvrez et laissez lever 30 min. Enfournez env. 40 min dans un four préchauffé à 180° C (th.6). Dès la sortie du four, badigeonnez généreusement de beurre fondu puis saupoudrez de sucre glace.

Partager cet article

Repost0

Pavlova au fruit de la passion

Publié le par Lea

Dans la famille des desserts faciles, gourmands et festif, je vous propose aujourd'hui la pavlova. Ce dessert dont la base est une meringue, recouverte de crème fouettée et de fruits. Sur cette base classique, on peut s'amuser et associer les saveurs au grès de nos envies.

Si on était pas si attaché à notre bûche, je crois que c'est typiquement le genre de dessert que j'aurais préparé pour le repas du réveillon. J'ai choisi de préparer des versions individuelles mais bien sûr vous pouvez présenter ce dessert en version familial, c'est tellement joli !

Certains mettent la crème et la meringue sur les fruits et laisse poser au frais bien avant de déguster. Personnellement, je préfère faire un montage minute pour que ma meringue ne soit pas trop détrempée et ainsi avoir toutes les textures de ce dessert.

En cette saison, j'avais envie de vous proposer une version exotique avec uniquement du fruit de la passion que j'ai trouvé dans mon magasin Grand Frais, ils viennent de l’ile de la Réunion alors j'ai craqué en attendant le "colis péi" envoyé par ma belle-mère. par contre, si vous souhaitez préparer ce dessert pour les fêtes, je vous conseille de préparer une petite salade de fruits (mangue, ananas et fruits de la passion) avec un sirop léger parfumé à la vanille ou au citron vert. Cela apportera encore plus de parfums et de gourmandises à votre dessert.

Pavlova au fruit de la passion

Pavlova au fruit de la passion

Pour 4 pavlovas individuelles

2 blanc d’œufs - le même poids de sucre - le même poids de sucre glace - 1 cac de fécule de maïs - 1 cac de vinaigre blanc - crème fouettée - citron vert - 2 fruits de la passion.

Séparez vos blancs d’œufs la veille et réserver au frigo dans un contenant hermétique. Sortez-les 1h avant de commencer. Battez les blancs d’œufs en incorporant progressivement les sucres puis la fécules de maïs. Ajoutez le vinaigre.

A la cuillère ou à la poche à douille, déposez votre meringue en 4 parts égales. Mettez à sécher env. 1h dans un four préchauffé à 100° (th.3/4). Laissez refroidir et juste avant de servir, recouvrez d'une couche de crème fouettée et d'un demi fruit de la passion.

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>