Poulet en cocotte, olives et épices

Publié le par Lea

Le fameux poulet du dimanche ! Je vous avoue que c'est la version "je veux profiter de ma famille et pas passer ma matinée en cuisine" que je vous propose aujourd'hui.

Et je ne connais rien de mieux que les cuissons en cocotte pour ce type de plats. Cuire le poulet de cette manière est certainement ma façon préférée de préparer un poulet entier. En quelques minutes, c'est enfourné ! Et puis de temps en temps, je vais l'arroser et encore, c'est quand j'y pense. L'avantage de la cocotte, c'est qu'on obtient une volaille moelleuse avec une peau dorée et croustillante. Après on peut ajouter quelques petites choses pour faire un jus plus gourmand mais on n'est même pas obligé. Ah et j'oubliais une chose importante : pas de four à nettoyer et ça ... on aime :)

Aujourd'hui, j'ai ajouté du raz-el-hanout (le mélange de l'épicier), c'est un mélange d'épices qu'on utilise notamment pour préparer le tajine. Cela donne un jus parfumé dans lequel on adore tremper nos frites.

Poulet en cocotte, olives et épices

Pour 4 personnes

50 g de beurre mou - 2 c. à soupe d'huile - 1 c. à soupe de raz-el-hanout - 1 c. à café d'ail en poudre - sel et poivre du moulin - 1 poulet moyen - 2 quartiers de citron - 1 oignon coupés en gros morceaux - env. 50 cl de bouillon de volaille - 1 poignée d'olives vertes dénoyautées.

Mélanger le beurre avec l'huile et les épices et recouvrez entièrement votre poulet de cette préparation. Déposer les quartiers de citron à l'intérieur de la volaille. Déposer la volaille dans une cocotte, disposer autour les oignons et ajouter environ 20 cl de bouillon chaud. Enfourner la cocotte fermée dans un four préchauffé à 210° C (th.7). Après 30 min de cuisson, arroser la viande et ajouter du bouillon si nécessaire. Arroser ensuite toutes les 15 minutes et ajouter les olives en fin de cuisson dans un four éteint.

Laisser la viande "reposée" dans la cocotte, elle n'en sera que plus moelleuse et le jus sera plus goûteux.

Bon Appétit !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article