750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

seigle

Brioche à la farine de seigle

Publié le par Farinaz

Le week-end dernier, mon grand m'a réclamé une brioche. Je ne me suis pas fait prier pour en préparer une car la précédente ne m'avait pas convaincue (alors que lui avait adoré). je mets ça sur le dos du changement de température. Je me suis alors lancée dans la préparation de ma pâte sans vérifier si j'avais bien tous les ingrédients sous la main. Pff, j'ai terminé mon dernier paquet de farine T.65 et plus de stock. 

J'ai donc choisi d'ajouter de la farine de seigle. On aime beaucoup les viennoiseries que je prépare avec une pâte levée et feuilletée avec cette même farine alors je me suis dit pourquoi pas. Alors même si la mie est un peu plus dense, je vous assure que cette recette vaut le détour. Le seigle apporte du goût à cette brioche sans être pour autant écoeurante. 

Je pense d'ailleurs essayer de préparer une brioche roulée avec cette pâte. Vous en pensez quoi ?

Brioche à la farine de seigle

Pour une belle brioche familiale

15 g de levure fraîche - 3 cas à soupe de lait (t° ambiante) - 215 g de farine de blé (T.65) - 85 g de farine de seigle - 1 cac de sel - 90 g de sucre - 3 oeufs - 100 g de beurre fondu - 1 oeuf (pour la dorure).

Dans la cuve du batteur, mettez la levure diluée avec le lait puis recouvrir avec la farine, le sel, le sucre et les oeufs entiers. Mélanger doucement avec le fouet plat ou un crochet. Au bout de 5/6 min, ajouter progressivement le beurre fondu et refroidi. La pâte sera alors assez collante. Réservez 1h30 sous un linge à température ambiante. Dégazer la pâte et réserver une nuit au frais dans un récipient bien fermé [attention, la pâte va doubler de volume et sera plus facile à travailler].

Le lendemain, diviser la pâte en 4 morceaux puis former des boules. Déposer dans un moule puis réserver à couvert pendant 2h à température ambiante [la pâte va doubler de volume]. Badigeonner votre brioche d'oeuf battu avec une pincée de sel. Si vous le souhaitez, vous pouvez saupoudrez de sucre en grain. Enfournez 25/30 dans un four préchauffé à 180°C (Th.6). Surveillez la cuisson.

Laisser tiédir avant de démouler et refroidir avant de couper.

Bon Appétit !

Partager cet article

Pain sans pétrissage et en cocotte, blé et seigle

Publié le par Lea

La cuisson en cocotte est quand même une révolution quand on parle de pain. C'est vraiment l'ustensile parfait pour transformer son four ménager en un four de boulanger. Je m'emballe peut-être un peu et pourtant, la cocotte en fonte recrée un environnement qui permet d'obtenir des pains de très belle qualité. Et en plus quand on utilise des techniques comme celles du boulanger américain Jim Lahey (pas de pétrissage, peu de levure et une longue fermentation) on peut arriver à préparer de très jolis pains maison.

Je me suis récemment remise à la boulange et comme à mon habitude, j'essaye de trouver des raccourcis. Je ne suis pas assez patiente pour m'occuper d'un levain alors j'utilise des alternatives comme le levain déshydraté que j'associe à la levure sèche de boulanger. Je trouve que le mélange des deux apporte un meilleur parfum à mon pain.

Je garde aussi 100g de la pâte fermentée de mon pain qui va cuire dans un bocal au frais. Je le rajoute à la pâte de mon pain suivant. Cela apporte encore plus de goût à mon pain.

Pain sans pétrissage et en cocotte, blé et seigle
Pain sans pétrissage et en cocotte, blé et seigle
Pain sans pétrissage et en cocotte, blé et seigle

275 g de farine (T.65) - 125 g de farine (T.110) - 50 g de farine de seigle - 1 c. à café bombée de sel - 1/4 de c. à café de levure de boulanger sèche - 1 c. à café de levain déshydraté (magasin bio) - 35 cl (env.) d'eau à t° ambiante

Mélangez les farines avec les levures et l'eau. Ajoutez le sel dilué dans l'eau et bien mélanger avec une cuillère en bois (la pâte doit être légèrement collante). Recouvrez le saladier avec un papier film et réservez une nuit à température ambiante. Sans casser les bulles d'air, déposez la pâte sur un plan de travail bien fariné et pliez en 4 votre pâte. Déposez la pâte dans un moule recouvert d'un torchon généreusement fariné puis repliez sur la pâte. Laissez lever 2 heures.

Enfournez une cocotte vide et fermée pendant le préchauffage du four à 230° C (th.7/8). Déposez la boule de pâte dans la cocotte chaude. Enfournez à couvert pendant 30 min puis retirez le couvercle et poursuivez la cuisson pendant 15 min supplémentaires. Laissez le pain refroidir sur une grille pour que l'humidité s'échappe et obtenir une croûte bien croustillante. Il se conservera encore mieux si vous attendez qu'il soit totalement froid avant de le trancher.

Publié dans Pain, Cocotte, Blé, Seigle

Partager cet article

Pain de campagne en cocotte

Publié le par Lea

Ce paquet de levain déshydraté m'attendait sagement au fond de ce tiroir depuis quelques semaines et j'avoue que je pensais à lui mais je n'avais pas le temps de me replonger dans mes derniers essais de boulange pour m'en occuper. Et puis, j'ai craqué en me lançant dans la confection d'un pain juste avec ce dont je me souvenais. Faut dire que ça faisait un moment que je n'avais pas préparer un gros pain maison.

Cette "première tentative" a eu du succès auprès de ma petite famille. Mon grand bonhomme s'est régalé de la mie et a donné la croûte de sa tranche à son petit frère. Chacun ses préférences ;) Nous, on a tout mangé avec un morceau de fromage et un bol de soupe. Vous connaissez un meilleur dîner minute en cette saison ?

Pain de campagne en cocotte
Pain de campagne en cocotte
Pain de campagne en cocotte

Pour 1 miche

250g de farine de blé (T.65) - 100 g de farine de blé (T.110) - 10 g de levain déshydraté - env. 20 cl d'eau à T° ambiante -1 c. à café de sel .

Dans la cuve d'un robot, déposer les farines, le levain et l'eau. Mélanger à faible vitesse pendant 1 min. Couvrez et laissez reposer 20 min. Mélanger de nouveau à faible vitesse en incorporant le sel. Augmenter la vitesse et laisser le robot tourner pendant 10 min. Réserver la pâte dans un récipient fermé pendant 1h à température ambiante puis une nuit au frais.

Le lendemain,sortez le pâton (la pâte) du frigo et laissez-la revenir en température. Former votre pain et déposez-le dans un banetton ou un moule, une passoire recouvert d'un tissus. Réservez 1h avant de le déposer dans un cocotte bien chaude recouverte d'un papier cuisson. Compter 35 min avec le couvercle puis env. 10 min sans le couvercle dans un four préchauffé à 240° C (th.8).

Laisser refroidir avant de découper des tranches. Ainsi, il se conservera plus longtemps.

Publié dans Pain, Campagne, Cocotte, Soupe, Blé, Seigle

Partager cet article