750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

28 articles avec sale : salades

Le rougail tomates

Publié le par Léa

Ce condiment généralement à base de tomates fait parti des incontournables de la cuisine réunionnaise même si on le retrouve également à l'Ile Maurice et à Madagascar. A ne pas confondre avec le "rougail saucisses" ou autres rougails qui sont des plats réunionnais en sauce qu'on mange avec des grains et du riz.

Dans ma famille (qui a vécu à Madagascar), on dit "la" rougail et on le prépare simplement en mixant un boîte de tomates concassées avec du piment, de l'oignon, des feuilles de coriandre, sel et vinaigre ou jus de citron. C'est surtout l'été qu'on en consomme pour accompagner les brochettes, le riz et les carry de haricots (les grains) même si certains plats d'hiver typique sont délicieux avec. Ma grand-mère prépare souvent un pot "sans piment" pour les enfants qu'on a tendance à manger comme de la salade. Pour Ko ( mon mari qui est réunionnais), c'est une hérésie. Ce condiment doit être très fort et se consommer en petite quantité.

C'est lui (et son père) qui m'ont fait découvrir "le" vrai rougail. Oui oui, c'est un terme masculin même si en créole, les articles n'existent pas vraiment. A force de manger dans des restaurants créoles (à la Réunion), j'ai découvert la recette traditionnelle à base de tomates fraîche (oui, ben le climat ici et là bas, c'est pas tout à fait la même chose !) que l'on pile au mortier avec des oignons, du piment, du sel et parfois du cumbava, du gingembre, de l'huile. Apparement, le plus important est la texture. Surtout pas mixées ou coupées au couteau, les tomates doivent être pilées avec les autres ingrédients pour créer une osmose de saveurs.

Après plusieurs essais, j'ai mis au point ma version entre les produits qu'on trouve en France, mon goût d'enfance et la version traditionnelle si chère au coeur de Ko.

Le rougail tomates

Le rougail tomates


3 tomates - 1 échalotte - 3 cuil. à soupe de feuilles de coriandre fraîche - sel - jus de citron - (facultatif : zeste de cumbava, gingembre, ail, piment)

Lavez et coupez les tomates en gros morceaux - Epluchez et coupez l'échalote en gros morceaux. Mixez par pulsion tous les ingrédients afin d'obtenir une texture mixée mais avec une certaine mâche. Réservez dans un pot au frais.

Partager cet article

Repost0

Bol gourmand : riz, aubergine rôtie et taboulé de tomates

Publié le par Léa

Présenté dans un bol, tout me semble toujours meilleur ! L'avantage, c'est qu'on peut composer son assiette avec des petites quantités de "restes" sans donner l'impression de se sacrifier pour ne pas jeter.

Aujourd'hui, j'ai recouvert un fond de riz basmiti d'aubergine rôtie et de salade de tomates. Un plat qui au final est équilibré et très rassasiant. De quoi tenir reprendre des forces avant une après-midi qui s'annonce bien remplie :) 
  

Bol gourmand : riz, aubergine rôtie et taboulé de tomates

Aubergine rôtie

1 aubergine - 1 cuil. à café de tomate concentrée - 1 cuil. à café d'ail haché - 1/2 cuil. à café de gingembre hachée - 3 cuil. à soupe d'huile - 1 cuil. à soupe de vinaigre blanc - sel - piment rouge en poudre.

Lavez et coupez l'aubergine en gros morceaux. Préparez la marinade en mélangeant tous les ingrédients. Ajoutez l'aubergine et réservez une nuit au frais.

Déposez dans un plat et enfournez 25 min dans un four préchauffé à 200°C (th.6/7). Vérifiez la cuisson avec la pointe d'un couteau.

Taboulé de tomates

2 tomates allongées - 1 cuil. à soupe de semoule semi-complète - 1 cuil. à soupe d'oignon blanc émincé - 1cuil. à soupe de coriandre fraîche - 3 cuil. à soupe d'huile d'olive - 1 cuil. à soupe de jus de citron - 1 cuil. à soupe d'eau tiède -  hachée - sel - poivre du moulin.

Lavez et coupez les tomates en gros morceaux puis mélanger avec tous les autres ingrédients. Réservez au moins 30 min au frais avant de servir.

Partager cet article

Repost0

Salade de pommes de terre et haddock fumé

Publié le par Léa

Préparer un salade peut sembler la bonne idée quand on a pas envie de cuisiner à l'heure du déjeuner. On ouvre le frigo et les placards et on assemble le tout dans une assiette ou comme moi dans un bol. On se laisse parfois aller à suivre ses envies sans penser à préparer un plat qui sera rassasiant. Et rien de plus frustrant que d'avoir faim à peine une heure après être sorti de table.

C'est pour ça qu'il faut penser à ajouter des protéines (poisson, viande, légumineuses) et des féculents (céréales, pomme de terre, un morceau de pain) pour accompagner les feuilles et les légumes qui composent sa salade.

Dans la version que je vous propose aujourd'hui, j'ai utilisé du haddock fumé que je préfère au saumon avec de la pomme de terre. Une association classique dont je raffole personnellement.

Salade de pommes de terre et haddock fumé

Salade de pommes de terre et haddock fumé

Par personne

1 poignée de pousses d'épinard - 1 pomme de terre cuite - 4/5 tranche de haddock fumé - ciboulette - huile d'olive - sel et poivre du moulin

Lavez les pousses d'épinard et coupez la pomme de terre en morceaux. Dans un bol (ou une assiette), déposez les pousses d'épinard, ajoutez les morceaux de pommes de terre tièdes, les tranches de haddock fumé. Parsemez de ciboulette et assaisonez d'un filet d'huile d'olive, de sel et poivre du moulin. A déguster de suite.

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>