750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

133 articles avec sale : legumes et cie

Pommes de terre façon "patatoes croustillantes"

Publié le par Léa

Plus gourmandes, plus light que les patatoes du commerce, je vous présente une version maison et au four. Houuu que je les vends bien mes petites papates !

Je dis ça mais c'est vrai que cette recette m'a sauvé la vie plus d'une fois quand on a envie de frites et que je n'ai juste pas envie que la maison empeste la friture. C'est une alternative rapide pour préparer des pommes de terre de façon originale et unique.

Avec des herbes sèches, quelques épices et même du fromage râpé type parmesan, vous obtenez des morceaux de pommes de terre fondants et parfumés pour accompagner une viande, un poisson et même une soupe de légumes.

Je suis une adapte de la combinaison que je vous propose aujourd'hui mais à vous de varier les assaisonnements suivant vos goûts et ce que vous avez dans vos placards. Alors, convaincus ?

Pommes de terre façon "patatoes croustillantes"

Pommes de terre façon "patatoes croustillantes"

pour 2 personnes

1 dizaine de pommes terre (moyennes) - 1 cuil. à soupe d'huile d'olives - 1/2 cuil. à café de paprika - 1/2 cuil. à café d'ail en poudre - poivre du moulin - panko (chapelure japonaise) ou chapelure classique.

Lavez, coupez les pommes de terre en quartiers. Bien les sécher. Mélangez la chapelure avec les épices. Enrobez d'huile chaque quartier avant de les rouler dans la chapelure. Déposez sur une plaque de four recouverte de papier cuisson et enfournez env. 20 min dans un four préchauffé à 180° C (th.6) en prenant soin de surveiller et retourner vos quartiers de pdt à mi-cuisson. Salez à la sortie du four.

Partager cet article

Repost0

Tomates farcies (boeuf / légumes)

Publié le par Léa

Un classique à ma sauce comme vous pouvez en trouver pas mal sur ce blog. Faut dire qu'on a tous au moins manger une fois des tomates farcies sans goût et sans texture.

Là, j'ai apporté mon grain de sel et quelques épices pour un résultat ultrat gourmand dont Ko a même apporté les "restes" au travail le lendemain.

Mon truc, c'est de ne pas retirer tout l'intérieur des tomates, je ne retire que les pépins comme ça au moment de manger, on a aussi ce goût de tomate (même si je vous l'accorde, c'est pas vraiment la saison). Je trouve que de cette manière, on a un meilleur équilibre entre viande et tomate. Bref, une recette qu'on aime beaucoup par ici et qui j'espère vous donnera envie de la tester.

Tomates farcies (boeuf / légumes)

Tomates farcies (boeuf / légumes)

pour 4 personnes

8 tomates  - 400 g de viande hachée - 1 oignon jaune - 1 échalotte - 1 "coque" de fenouil - 1 petite courgette - 2 gousses d'ail - 1 cuil. à café de curcuma - 1 cuil. à café de cumin - sel et poivre du moulin.

Coupez les chapeaux des tomates et évidez (juste les graines). Salez l'intérieur et retournez sur une grille pour laissez dégorger. Mixez grossièrement l'oignon, l'échalotte, le fenouil, la courgette et l'ail. Faites revenir ce mélange (sans coloration) dans un fond d'huile d'olive avec une pincée de sel.

Mélangez la viande avec les épices et assaisonnez. Ajoutez la compotée de légumes refroidie. Garnissez les tomates et disposez-les dans un plat allant au four. Ajoutez quelques morceaux de beurre et enfournez 20 min dans un four préchauffé à 180 °C (th.6). Recouvrez chaque tomate de son "chapeau" puis arrosez du jus de cuisson (vous pouvez mettre un peu de bouillon si le fond du plat est trop sec). Poursuivez la cuisson 10/15 min. Réservez au chaud en attendant de passer à table.

Partager cet article

Repost0

Le rougail tomates

Publié le par Léa

Ce condiment généralement à base de tomates fait parti des incontournables de la cuisine réunionnaise même si on le retrouve également à l'Ile Maurice et à Madagascar. A ne pas confondre avec le "rougail saucisses" ou autres rougails qui sont des plats réunionnais en sauce qu'on mange avec des grains et du riz.

Dans ma famille (qui a vécu à Madagascar), on dit "la" rougail et on le prépare simplement en mixant un boîte de tomates concassées avec du piment, de l'oignon, des feuilles de coriandre, sel et vinaigre ou jus de citron. C'est surtout l'été qu'on en consomme pour accompagner les brochettes, le riz et les carry de haricots (les grains) même si certains plats d'hiver typique sont délicieux avec. Ma grand-mère prépare souvent un pot "sans piment" pour les enfants qu'on a tendance à manger comme de la salade. Pour Ko ( mon mari qui est réunionnais), c'est une hérésie. Ce condiment doit être très fort et se consommer en petite quantité.

C'est lui (et son père) qui m'ont fait découvrir "le" vrai rougail. Oui oui, c'est un terme masculin même si en créole, les articles n'existent pas vraiment. A force de manger dans des restaurants créoles (à la Réunion), j'ai découvert la recette traditionnelle à base de tomates fraîche (oui, ben le climat ici et là bas, c'est pas tout à fait la même chose !) que l'on pile au mortier avec des oignons, du piment, du sel et parfois du cumbava, du gingembre, de l'huile. Apparement, le plus important est la texture. Surtout pas mixées ou coupées au couteau, les tomates doivent être pilées avec les autres ingrédients pour créer une osmose de saveurs.

Après plusieurs essais, j'ai mis au point ma version entre les produits qu'on trouve en France, mon goût d'enfance et la version traditionnelle si chère au coeur de Ko.

Le rougail tomates

Le rougail tomates


3 tomates - 1 échalotte - 3 cuil. à soupe de feuilles de coriandre fraîche - sel - jus de citron - (facultatif : zeste de cumbava, gingembre, ail, piment)

Lavez et coupez les tomates en gros morceaux - Epluchez et coupez l'échalote en gros morceaux. Mixez par pulsion tous les ingrédients afin d'obtenir une texture mixée mais avec une certaine mâche. Réservez dans un pot au frais.

Partager cet article

Repost0

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 40 > >>