750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

24 articles avec s'organiser en cuisine

Comment je planifie mes menus pour la semaine ?

Publié le par Lea

Je ne sais pas si c'est ce début d'année ou simplement une envie personnelle mais je ressens le besoin de me simplifier la vie et désencombrer ma tête pour me consacrer à des projets qui me tiennent à cœur. Marie Kondo sort de ma tête ! Tout ça pour dire qu'appliquer cette politique de simplification du quotidien est passée par la case "cuisine".

Une démarche récente ?

Cela ne date pas d'hier car j'en parle sur le blog depuis un moment notamment dans cet article où j'explique ma routine pour les déjeuners de mon mari.

Alors oui, comme beaucoup (je pense) j'ai testé la technique du "batch cooking" ou "meal prep" et cela m'a semblé être la solution pendant un temps. Il faut dire qu' enfant, ma mère utilisait déjà cette façon de faire. Elle cuisinait le week-end en quantité puis congeler pour les dîners de la semaine. Hé oui, avec l'envie de bien manger, cet effet "de mode" fait son grand retour !

Aujourd'hui, je suis plutôt de la "team", je prépare mes menus à l'avance et je cuisine un jour sur deux. En me basant sur cette nouvelle organisation, j'ai le sentiment d'un vrai gain de temps. A cela s'ajoute le côté économique et la variété des plats que je propose à ma famille.

Mon mari est toujours amusé de voir le menu de la semaine. Je n'associe plus les jours aux plats proposés parce qu'il n'hésitait pas à me taquiner quand j'intervertissais les menus.

Comment je planifie mes menus pour la semaine ?

Et concrètement, on fait comment ?

Pour ma façon d'organiser mes courses, je vous laisse lire ce petit billet. Ensuite une fois par semaine, je fais le tour des placards, congel et autres pour voir ce que je peux préparer sachant que dans la semaine je prévois toujours un plat rapide, un plat en sauce et un plat d'assemblage (c.a.d des choses que j'ai préparé en quantité et que je dois juste sortir de mon congélateur et faire réchauffer).

Exemple de menu

J'essaye d'adapter le menu aux spécificités de la semaine (activités sportives, réunions tardives, ...) pour coller au mieux au rythme de la famille. En gros, si je veux cuisiner un risotto, je choisi un jour où tout le monde sera présent. Pareillement, je vais prévoir des plats plus riche en protéines et facile à réchauffer les soirs de sport. Le week-end, on est souvent en vadrouille et on mange avec des amis ou en famille, du coup même si j'ai en tête un repas, je ne programme pas tout le week-end.

Le soir, comme mon petit bonhomme prend encore un biberon de lait, on préfère éviter les laitages alors si a envie d'un dessert, on mange des fruits ou notre obsession du moment le crumble de fruits de saison.

Voilà une petite idée de ma manière de fonctionner et comme d'habitude, vos commentaires sont toujours les bienvenus car rien n'est figé et je ne suis toujours avide de conseils :)

Partager cet article

Repost0

Mon organisation course et optimisation, ça continue (2)

Publié le par Lea

Je pense que vous serez d'accord avec moi pour dire que le budget alimentaire d'une famille est élevé. Même si je fais "attention", ce n'est pas vraiment le pôle de dépense pour lequel je fais des économies, loin de là. Alors quand j'ai commencé à m'intéresser aux bons de réduction et à ce que l'on appelle l'optimisation (cumul de bon de réduction et aux offres magasins), c'était sous forme de jeu. Cela m'amusait de voir que je pouvais avoir tout et n'importe quoi à tout petit prix voire gratuitement.

Copyright photo : http://www.managerattitude.fr

Et puis, j'en suis venue à me retrouver avec des stocks de dentifrices, gel douche et autres lessives pour le linge à ne plus savoir quoi en faire. J'étais rentrée dans la spirale de la surconsommation. Effrayée, j'ai tout arrêté du jour au lendemain. Ce que je n'avais pas prévu, c'est la réaction de Ko qui a calculé que notre caddie suivant (sans bons de réduction) nous avait couté 40% plus cher que le précédent. Pour la première fois, on a saisi que mon "petit passe-temps" avait un réel impact sur notre budget.

Aujourd'hui, j'ai repris l'optimisation mais de façon plus "décente" à mes yeux. Quand j'ai la possibilité d'avoir des produits d'entretien à petits prix ou gratuit, je les prends pour les distribuer à mon entourage. Pour l'alimentaire, je n'achète que les produits que l'on consomme surtout en ce qui concerne le frais (fromage, yaourts, ...) et la chose importante, je suis rarement fidèle à une marque en particulier à quelques exceptions près.

L'organisation de mes courses

J'aime beaucoup regarder des vidéos de mamans qui expliquent comment elles organisent leur quotidien et l'une d'entre elle en particulier me plaît dans son approche. Minimous est mère de 3 enfants et elle partage son quotidien sous forme de retour de courses, de propositions de menus, d'organisation. Elle m'a donné envie de me remettre à préparer mes menus en fonction de mes placards en adaptant mes courses à ce menu. Un vrai gain de temps et cela évite le gaspillage. On achète uniquement ce dont on a besoin.

C'est comme ça qu'une fois tous les 2 mois, je fais mon plein de viande et poisson et tous les quinze jours je remplis mon caddie uniquement en me basant sur les menus que j'ai établi. Rien n'est figé mais au moins je sais que j'ai sous la main de quoi cuisiner de façon "intelligente" au quotidien.

L'optimisation et les bons plans

Je pourrais vous parler de ce sujet pendant des heures mais je trouve qu'aller faire un tour sur le site anti-crise ou regarder les vidéos de la chaîne de Malicia, cette maman pro de l'optimisation est beaucoup plus parlant. Elle explique bien tous les process de cette "nouvelle" façon de faire les courses.

Voilà un exemple d'optimisations disponibles cette semaine dans mon supermarché.

C'est un sujet qui préoccupe chacun d'entre nous et même s'il est vrai que cuisiner et manger doit rester un plaisir, il me semble important de garder en tête que l'on peut consommer différemment. En réduisant mon budget hygiène (avec l'optimisation), je peux me permettre d'acheter ma viande en boucherie, mon poisson au marché et mes fruits et légumes chez mon primeur de quartier. Je contribue à faire prospérer les commerçants de mon quartier et cela, ça n'a pas de prix.

Partager cet article

Repost0

Comment préparer un Noël gourmand à petit prix ?

Publié le par Lea

Avec les cadeaux et le repas, le réveillon de Noël peut rapidement devenir un budget conséquent qu'il peut sembler difficile de faire baisser alors qu'on a envie de gâter son entourage et mettre sur la table des produits festifs et de qualité.

Chaque année, je fais alors tout mon possible pour préparer un repas (ou apporter) des produits de qualité à des prix tout doux. L'idée est avant tout de profiter des bons plans qu'on peut trouver sur des produits de marque pour ensuite utiliser ses économies pour l'achat de la viande et des légumes frais par exemple.

http://decoration.mr-bricolage.fr

http://decoration.mr-bricolage.fr

Au menu

On a tous nos petits trucs pour mettre des produits festifs sur nos tables sans faire trop de frais. J'utilise les mêmes techniques facile à mettre en place depuis quelques années et je suis plutôt satisfaite des résultats.

Mes courses se font en 3 temps, les produits surgelés, les grandes surfaces et les produits frais (boucherie, poissonnerie et légumes)

Les produits surgelés

Je suis une adepte de Mr P. et de ses bûches glacées. Avec la mise en place de leur carte de fidélité, chaque mois vous avez des promotions intéressantes et même 5% chaque semaine sur certains produits. Cette année, il offrait une boîte de chouquettes au saumon pour 35 euros d'achats sur une période donnée. J'en ai profité pour acheter mes bûches, quelques feuilletés pour l'apéro et mes légumes natures pour mon dîner.

Produits d'épicerie ou à DLC longues

Tout ce qui peut être conservé est souvent déstocké juste après les fêtes ou juste avant les suivantes (surtout chez les petits artisans). C'est le moment idéal pour faire son choix. Cette année, j'ai notamment dégoté un super confit d'oignon au sirop d'érable d'un petit producteur.

Pour réduire la cohue des derniers jours avant le réveillon, les grandes enseignes mettent en place des offres souvent avantageuses comme pour le saumon fumé, les condiments et autres produits de fêtes (souvent cumulables) avec les bons de réduction. N'hésitez pas à jeter un coup d’œil sur leur prospectus ou directement en ligne.

Tout au long de l'année, elles font également des promotions sur les boissons "soft" souvent sur la forme 2+1 offert ou remise sur carte de fidélité. En cumulant avec des bons de réduction disponible en ligne et les applications comme Shopmium par exemple (Code parrainage : KGMAYFCN, vous arrivez à des tickets à O euros.

Produits frais

Là, il s'agit d'avantage du lien établit entre vos commerçants et vous. Je vais chez mon boucher depuis des années. Il me fait des prix de gros quand je téléphone pour commander. Il me connait assez pour savoir que je suis prête à mettre le prix si les produits sont de qualité alors il va me trouver de belles volailles, des lobes de foie gras de qualité et me fera toujours un geste commercial sur le prix au kilo. Il pensera aussi à me glisser un os ou deux et des abats pour mes farces et jus.

Pareil pour mon primeur qui n'hésitera pas à me déconseiller certains produits en me disant de repasser le lendemain. Si ces herbes ne sont plus fraîches, il me les offrira. Des petits gestes qui donnent confiance.

Pour le poissonnier, c'est un peu différent. Je le découvre tout juste sur mon marché local mais vu la qualité de découpe et le respect du poids pour chaque tranche ou encore le fait qu'il arrondit le ticket plus bas de quelques euros me donne envie d'y retourner.

*******************

N'hésitez pas à partager vos astuces, je suis toujours ravie de découvrir de nouvelles idées.

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>