s'organiser en cuisine

Economiser avec une semaine blanche

Publié le par Farinaz

Kézako ? En quelques mots, c'est une semaine durant laquelle on ne fait pas de courses. Certains utilisent 20% de leur budget pour acheter des produits frais (fruits/légumes et produits laitiers). Pour ma part, je choisis toujours une semaine où je sais que je n'aurais pas besoin de frais.

Pourquoi une semaine blanche ?
Retrouver un rythme

Dès la fin août, on reprend un rythme assez soutenu et une fois passée la rentrée des enfants (écoles, activités extra scolaire), on a le sentiment de pouvoir ralentir et retrouver une organisation plus fluide. Mais pour tenir jusque là, il arrive qu'on achète trop, qu'on cuisine trop. Non pas par peur de manquer mais surtout parce qu'on a perdu l'habitude de gérer cela durant l'été. Il faut alors un peu de temps pour retrouver ses marques.

A quelle fréquence ?

J'aime m'imposer cet exercice tous les 2/3 mois pour sortir de ma cuisine du quotidien et booster ma créativité. C'est souvent la 3e ou 4e semaine du mois que je choisis de me challenger. Je sais qu'il me reste quelques plats cuisinés au congélateur. Eventuellement différentes parts de quiches, tartes, ... J'ai aussi des légumes au congélateur et au frais ainsi que des yaourts. 

Gérer ses stocks

Je ne suis plus une adepte des "bons plans" parce qu'au final les offres 2+1 (sur des produits que j'achète régulièrement) me bloque une partie de mon budget de la semaine et je me retrouve à devoir faire des concessions. Alors je préfère en acheter un dont j'aurais besoin dans l'immédiat et puis acheter les autres choses noter sur ma liste pour la semaine. Un bon moyen également pour faire tourner les stocks.

Faire des économies

On va pas se mentir, c'est un moyen ultra simple de faire des économies notamment si on fait son budget sur 4 semaines. dans ce cas, on peut réduire son budget de 25% par mois ce qui n'est pas négligeable en cette période.

Concrètement, on s'organise comment ?

Simplement, on liste le contenu de nos placards, congélateur et frigo pour établir les menus de la semaine. Ne partez pas sur des choses compliquées. L'idée n'est pas de vous lancer dans des recettes qui vous prendront du temps et de l'énergie avec un résultat incertain mais plutôt d'imaginer des plats d'associations simple et goûteux.

Un reste d'épinard ? On les faits cuire avec un oignon haché et une gousse d'ail. A intégrer des des feuilletés ou sur une tarte avec un morceau de chèvre. pourquoi pas dans une omelette.
Des fonds de paquets de légumes, allez on fait une soupe ou un curry de légumes avec un peu de riz, le repas est prêts. Voilà l'idée, on fait simple et gourmand.

Partager cet article
Repost0

Budget alimentaire, tous dans la même galère ! Mes astuces pour m'en sortir.

Publié le par Farinaz

Après un été à profiter du soleil, de la plage et des bistrots de quartier sur la côte atlantique, le retour à la réalité a été un peu brutal quand je suis retournée faire mes premières courses.

J'ai pris conscience qu'il allait falloir encore plus user de bon sens, d'astuces et de bons plans pour ne pas augmenter mon budget mensuel. Je vais reprendre le rythme sans pression et chaque semaine m'améliorer car on est d'accord pour dire que toute pression ne fait pas forcément prendre de bonnes décisions.

Je fais mes courses chaque semaine avec un budget défini mais ce n'est pas pour autant que je ne profite pas d'une belle offre si elle se présente. L'important pour moi est de ne pas dépenser plus que prévu à la fin du mois. Pour cela, j'utilise quelques astuces très efficaces qui sont devenues mes atouts au fil des années.

1/ Faire le point sur les placards

J'ai pour habitude de ne jamais "blinder" mes placards, préférant un stock plus limité qui me permet de faire tourner les stocks. De cette manière, je n'oublie pas un paquet de semoule ou une conserve dans le fond du placard. Je liste tout ce que j'ai dans les placards, frigo et congélateur suivant des catégories (légumineuses, légumes, féculents, protéines).

2/ Jamais sans mon menu

Une fois tous les produits à ma disposition listés, je prépare un menu pour quelques jours en prenant soin de prendre des aliments de chaque catégories. L'idée n'est pas forcément d'attribuer un jour à un plat (à moins d'avoir des produits frais ou dont la date de péremption est proche à passer en premier). A ce stade, j'ai besoin d'avoir une vue d'ensemble de mes possibilités.

3/ Quelles types de recettes choisir ?

Même si j'adore cuisiner, j'essaye d'optimiser mon temps alors je me la joue maligne dans le choix des recettes. Quitte à faire des viandes au four, un gratin, lasagne et carry , je double les quantités et la "moi" de dans 15 jours me dira merci d'avoir pris de l'avance. Je prévois également un dîner à base d’œufs qui est rapide à préparer et que tout le monde aime sans oublier le repas vide-frigo juste avant les courses suivantes.

4/ La liste de courses

On en arrive à l'étape la plus facile. On rédige sa liste de courses en inscrivant les ingrédients manquants dont on a besoin pour réaliser les plats de la semaine. On n'oublie pas les fruits frais, les laitages, biscuits et autres petits déjeuners que chacun aime manger au quotidien.
Penser à ajouter des pizzas, quiches ou autres plats surgelés qui se réchauffent rapidement et qui, accompagnés d'une salade ou d'un bol de soupe sont des repas économiques et gourmands.

5/ Drive ou magasin ?

Question d'habitude, je fais un drive pour les produits lourds (lait, boissons, ...) et les produits d'entretien. Idéalement je profite d'un code promo et d'offres à -70% de mon hyper pour faire le plein pour le mois. Ensuite chaque semaine selon mon menu, j'achète ce qu'il me manque chez mes commerçants de quartiers et/ou au marché.

Chaque famille a des besoins différents et avec l'augmentation des prix, on se doit d'être astucieux pour trouver l'équilibre entre notre budget et le bien-manger. On fait tous de notre mieux et c'est le plus important ;)

Partager cet article
Repost0

5 astuces pour gagner du temps en cuisine au quotidien

Publié le par Farinaz

Au quotidien, on a l'impression que je cuisine beaucoup et très diversifié. Ce n'est pas faux en partie au vue de mon activité cependant à y regarder de plus près, on peut se rendre compte que tout cela n'est avant tout qu'une question d'organisation et de gestion de mon temps.

Aujourd'hui, je vous partage 5 astuces que j'utilise au quotidien pour me simplifier la vie en cuisine et gagner du temps au quotidien.

Le congélateur

Dans la liste de mes meilleurs ami, je vous présente le congélateur. Un de mes indispensables "gain de temps". Dès que je rentre des courses, je lave, coupe et hache mes herbes et l'oignon nouveau que je conserve au congélateur dans un sac zip. C'est un vrai gain de temps au moment de préparer les repas.

Il contient également des légumes surgelés, quelques pâtons de pâtes (maison ou pas) et un peu de viande et poisson, histoire de toujours pouvoir préparer quelques repas rapidement.

Mon mini robot

Avec les années, j'ai appris à tirer parti des robots pour cuisiner tous les repas et mon mini robot magimix est toujours sur mon plan de travail. Un vrai gain de temps pour couper, hacher et mixer au quotidien (d'une simple salade à une pâte à gâteau, c'est mon atout rapidité). Après un passage sous l'eau, il retourne sur son socle pour une prochaine utilisation.

Bien choisir les recettes ...

Le choix des recettes est important pour gagner du temps, on va préférer des plats qui peuvent se conserver au moins 48h au frigo. Les plats en sauce, les gratins qu'on aura juste à parsemer de fromage avant de gratiner au four sont des plats qui s'y prêtent bien.

... et les ingrédients

Je fais en sorte d'avoir des ingrédients communs, histoire de ne pas multiplier les courses et pouvoir réutiliser les même produits sans gâchis. Par exemple, un oignon haché ou une boîte de tomates concassées pourront être utiles pour préparer en parallèle des tomates farcies et un carry de viande hachée  par exemple.

Cuisiner en double

Préparer un ou deux plats de lasagnes prend le même temps tout comme cuisiner un carry poulet pour 4 ou 8 personnes alors je multiplie les quantités et congèle. Je suis bien contente d'avoir un ou deux plats prêts pour une semaine ou j'ai pas envie ou j'ai pas le temps de cuisiner ... encore plus quand je suis dans une semaine sans course ;)

Comme j'ai tendance à le répéter, il n'est pas nécessaire de tout changer du jour au lendemain. Un pas après l'autre, on fait en sorte de faire évoluer nos habitudes et puis après tout, tout changement prend du temps :)

Partager cet article
Repost0

Gestion et organisation des stocks

Publié le par Farinaz

Mes articles organisation, budget, économie sont toujours source d'échanges très enrichissants. Je sais que certains d'entre vous ne veulent pas étaler leur vie privée en commentaires alors je reste disponible pour répondre par mails et vous apporter mon aide (dans la mesure de mes capacités) et je suis heureuse de voir que mes conseils en aident certains.

Et justement, durant l'un de ces échanges, le sujet de mes stocks et de mon organisation de mes placards a été évoqués. Et ma réponse a surprise mon interlocutrice quand je lui ai expliqué que je n'avais pas de stocks (ou presque).

Je crois que la période confinement m'a permis de prendre conscience de ce sur stockage que je pouvais faire par peur de manquer. L'excuse des offres promotionnelles me confortaient dans ma façon de faire sauf qu'il m'a fallu des semaines pour terminer certains produits achetés en quantité notamment ceux achetés durant cette période. Aujourd'hui, je n'ai que ce dont j'ai besoin pour tenir une semaine, dix jours. toute mon épicerie sèche tient dans ce placard. Il me reste même de la place pour les produits que je reçois dans le cadre de mon travail.

Je sais que c'est à la mode de créer des placards remplis de denrées alimentaires en exposant joliment ces bocaux "de vrac". Moi-même, j'adore regarder ce genre de vidéos mais cela n'a pas de sens dans ma conception des choses.

Même si j'ai quelques boîtes alimentaires que j'avais acheté pour conserver mes farines (merci les vers), je n'investis plus dans ce genre de produits tellement il me semble simple et évident de recycler les bocaux que j'ai en ma possession.

J'ai désormais une petite collection de pots vides de purée de pommes Carrefour (ceux avec le couvercle bleu) qu'on adore à la maison et pour les petits formats, je réutilise les pots d'olives et autres condiments à couvercle doré. Pour les soupes, j'ai des bouteilles de jus de fruits qui sont très jolies. Et ça me suffit pour conserver mes aliments.

Mon seul petit craquage a été cette dymo que j'ai eu à petit prix, histoire de changer de mes étiquettes blanches que mon petit s'amuser à décoller. Imaginer mon agacement quand j'ai mis de la farine de riz complète pour préparer un pain. Grrr !

Vous l'avez compris, il est possible de s'organiser un petit garde-manger tout mimi avec ce que l'on a sous la main et pourquoi s'en priver !

Partager cet article
Repost0

S'adapter pour économiser sur ses courses

Publié le par Farinaz

La vie et les habitudes de vie évoluent. Avec la situation actuelle, on a appris à s'adapter à faire évoluer nos façon de faire pour côtoyer moins de gens et gagner du temps.

Et si on tentait le Drive ?

De cette période compliquée, j'en ai gardé les courses au Drive même si malgré tout j'aime aller discuter et échanger avec mes commerçants de quartier dont certains ont même leurs enfants dans l'école des miens. Il n'y a pas mieux pour découvrir et apprendre que de se tourner vers des artisans passionnés.

Nouvelle routine 

Chaque vendredi, je fais le point sur mes placards, en découle un menu et une liste de courses. Mon mari récupère le drive le jour suivant en récupérant mon grand au sport. Je me réserve aussi une petite somme pour les produits frais (pain, fromage, fruits et légumes) sachant que je n'achète de la viande et du poisson qu'environ une fois par mois que je stock au congélateur.

S'adapter chaque semaine

C'est en préparant ma semaine à venir que je me suis rendue compte qu'on avait zappé de préparer un certain nombre de plats dont on avait envie ces dernières semaines. Et surtout que j'avais tous les ingrédients sous la main pour les cuisiner comme ces boules de mozzarella que j'avais acheté lors d'une promo dans l'idée de faire une pizza. 

C'est le message que j'essaye de passer. Ne pas rester figer et s'adapter selon les contenus des placards est me semble t-il la base pour économiser et éviter le gaspillage et surplus alimentaire. 

Question d'habitude ?

Je sais que faire des menus peut paraître contraignant et ce n'est pas l'exercice que je préfère. Pour me soulager, j'ai imprimé un calendrier mensuel où je note ce qu'on a mangé chaque jour, cela me permet d'y jeter un coup d'oeil les mois suivants pour me donner des idées. J'y met une annotation quand il s'agit de nouveaux plats pour savoir si cela nous a plu (sachant qu'avec des petits en bas âge, ça change tous les jours).

Mais une fois que c'est fait, je n'ai plus besoin d'y penser. Je le suis sans forcément me fixer de jour pour chaque repas mais je sais qu'avec ce que j'ai, je peux faire ses plats-là et ça c'est une charge mentale en moins je vous assure.

Et vous quel est votre astuce pour réduire votre budget course ?

Partager cet article
Repost0

Budget alimentaire, je réponds à vos questions #1

Publié le par Farinaz

Je suis la première étonnée de l'engouement que suscite mes articles sur le budget alimentaire et il ne se passe pas un mois sans que je ne reçoive une question à ce sujet. Je prends le temps de répondre sachant que je n'ai aucune qualification sur le sujet. Je partage avant tout mon expérience personnelle et les modifications que j'ai pu apporter à mon budget familial au fil du temps.

Certaines questions me semblent pourtant pouvoir intéresser un plus grand nombre alors je me permets de les partager sur le blog (toujours sous le couvert de l'anonymat).

1 - Je suis maman de 3 enfants en bas-âge, mon mari est chauffeur routier depuis peu et ne reviens que le week-end. Je fais mes courses chaque mois mais je retourne au supermarché plusieurs fois par semaine pour compléter. Il me manque toujours quelque chose! Peux-tu m'apporter ton aide ?

Je suis comme toi, je fais un plein une fois par mois. Je prends au drive tous les produits lourds (lait, eau, jus, ...) ainsi que les conserves, les produits non périssables et les produits d'hygiène qui me serviront durant tout le mois. Je prends tout le nécessaire pour le petit dernier (couches, lingettes, lait en poudre, ...).

Je passe à la boucherie et la poissonnerie tous les 2 mois et je congèle. Le primeur, c'est tous les 15 jours. Du coup, je n'ai plus qu'à compléter une fois par semaine avec ce qui me manque en fonction de nos envies et du menu établi. Et s'il me manque quelque chose, ben tant pis pour moi. Je m'arrange au mieux et j'attends la semaine suivante.

Le drive à l'avantage de te permettre de gagner du temps car on a tendance à souvent prendre les mêmes produits donc cela ne prend que quelques minutes pour établir sa liste. On contrôle également le montant des achats. Il te manquera certainement des choses au début, n'hésites pas à les noter sur ta liste de course de la semaine suivante et au fil des semaines, tu verras cela deviendra une habitude.

2 - Je suis en couple avec des jumeaux de 8 mois et j'ai l'impression d'être à la ramasse niveau organisation des repas. Tu parles souvent de faire des menus pour gagner du temps et faire des économies mais je ne vois pas pas comment m'y mettre. 

Déjà, ne te mets pas la pression. Les choses vont se mettre en place avec le temps. Je ne sais pas si tu cuisines pour tes enfants ou si tu achètes des plats pour bébé. Moi, je mixais les deux et c'est une charge mentale en moins. Quand je cuisinais pour mes fils, je faisais toujours en quantité pour deux ou trois repas et tout ce qui était légumes, je prenais chez Picard notamment les purées natures qui sont une bonne base pour les touts petits. Tu ajoutes de la viande, du poisson ou un morceau d’œuf et le repas est prêt.

Pour les parents, je sais qu'on mange sur le pouce quand on peut. Entre le boulot et les enfants, on préfère souvent dormir plutôt que de passer du temps à cuisiner. Nous, on s'obligeait à se mettre à table tous les jours et à faire en sorte de s'installer ne serait-ce que 20 min pour se retrouver. On a eu notre période soupe en brique et viande froide, pain et fromage. Un repas qui cale et plutôt économique.

Je me doute qu'avec des jumeaux, tes journées sont déjà bien remplies alors personne ne t'en voudra si tu fais dans la simplicité. Tu trouveras ensuite une routine qui te cconviedra mais rien ne presse.

Voilà 2 cas concrets qui illustrent bien ce que j'essaye d'expliquer dans mes articles sur l'organisation et le budget alimentaire. Chaque famille est unique et a des besoins qui lui sont propres. Certains conseils peuvent nous aider et faciliter notre quotidien mais le plus important est de prendre du recul et faire évoluer notre routine suivant nos besoins. Ca prend parfois un peu de temps pour installer et ajuster certaines habitudes mais voir que l'on peut se faire plaisir sans se prendre la tête tout en restant dans le budget est tellement agréable.

Bonne journée !

Partager cet article
Repost0

5 astuces pour être des économes écolos en cuisine

Publié le par Farinaz

Des commentaires de mon entourage et même sur les réseaux sociaux me font me rendre compte que certaines astuces que j'applique au quotidien sont méconnues alors pourquoi ne pas en faire un petit article et les partager sur le blog.

1/ Agrumes

Je préfère les citrons frais plutôt que le jus déjà en bouteille. Une fois pressés, vous pouvez conserver le jus des citrons pendant des semaines dans une bouteille en verre au frais. On ne jette pas les écorces mais on les ajoutent dans une bouteille de vinaigre ménager pour le parfumer.

2/ Pain et viennoiserie

Il vous reste un morceau de pain, conservez-le dans un sac zip au congélateur et dès que le sac est plein, vous pouvez préparer un pudding de pain, des croûtons ou simplement une chapelure maison.

3/ Herbes fraîches

Je prends le temps d'effeuiller mes bouquets d'herbes fraîches. Je lave les feuilles puis les essorent avec mon essoreuse à salade avant de les conserver en partie dans une boîte en verre recouverte de papier absorbant au frigo. Je conserve l'autre partie au congélateur. Je garde les tiges (fines) pour les ajouter dans une soupe de légumes.

4/ Poivrons et gros piments

Je ne suis pas une grande consommatrice de poivrons et autres gros piments mais j'aime bien en avoir sous la main pour garnir mes omelettes. Alors, je les lavent avant de les couper en rondelles et direction le congélateur.

5/ Un tour au four

Des légumes qui font la tête ? Je les coupent en morceaux et une fois assaisonnés avec de l'huile d'olive, de l'ail en poudre, du paprika, du sel et du poivre, direction le four. Après cuisson et un passage au mixeur, on obtient une délicieuse soupe qu'on peut agrémenter de crème, beurre ou de fromage à tartiner.

A votre tour, n'hésitez pas à partager vos trucs et astuces en commentaires !

Partager cet article
Repost0

Cette semaine, je ne fais pas les courses ! Je cuisine les fonds de placards

Publié le par Farinaz

On est (déjà) début novembre, à croire que la rentrée était hier ! J'ai beau prévoir mes menus, il me reste toujours de quoi faire avec les fonds de placards la première semaine du mois.  Il arrive qu'on mange dehors ou qu'un soir, on se fasse réchauffer un bol de soupe avec un morceau de fromage. Il me reste donc toujours de quoi cuisiner! 

Alors oui, je vais devoir être imaginative pour assembler certains ingrédients mais c'est l'occasion d'essayer de nouvelles recettes vous ne trouvez pas ?

1/ Faire le point

Avant tout, il est indispensable de faire le tour des placards, congélateur (une mine de trésors oubliés) pour regarder un peu ce qu'il nous reste à disposition. C'est comme ça qu'on se rendra compte de ce que l'on a ou pas mangé le mois précédent. 

Un kit à fajitas, un paquet de feuilles de lasagne, un bocal de ratatouille, ou encore un reste de plat que vous aviez congelé... Et voilà déjà quelques idées de repas sans même y réfléchir.

2/ Repas équilibré ?

Vous connaissez ma passion pour les  listes?  Je liste donc les ingrédients qu'il me reste par catégories : protéines, légumes (frais ou surgelés), féculents et j'ai ma base pour préparer mes repas. Dans l'idéal, j'essaye de faire équilibré mais bon, manger un soir une assiette de pâte avec de sauce tomate n'a jamais fait de mal à personne !

Je me prends ensuite 5 min pour préparer mon menu de la semaine. L'idée n'est pas de forcément cuisiner en avance mais surtout de se retirer une charge mentale. Je vous assure, ce n'est pas prise de tête et ... ensuite vous êtes tranquille pour la semaine. On sait ce qu'on doit préparer (à l'avance) ou le soir-même.

Tiens des feuilles de bricks et quelques pommes. Une tarte aux pommes, ça vous dit ?

3/ Simple et efficace

Encore une fois, l'idée n'est pas de vous donner plus de travail, c'est avant tout de vider les placards et faire quelques économies en ce début de mois. Je préfère refaire mes stocks en milieu de mois, après avoir fait ma semaine "repas du placard".

Alors le mot d'ordre, c'est simplicité. 

Gratin, quiche, omelette ... voilà qui sera de bons moyens pour passer vos derniers légumes et des restes de viande ou poisson. Et puis poisson pané et purée, c'est sympa aussi (d'ailleurs, vous ne les aviez pas acheté en dépannage ?

Que ce soit pour faire tourner les stocks et vous débarrasser d'une conserve qui est là depuis un moment ou pour terminer le fond d'un pot de lentilles, cette méthode a fait ses preuves. Même si je préfère dorénavant le faire en début de mois, chacun peut adapter selon son mode de vie. Et vous allez sans vous rendre compte économiser une semaine de courses à la fin du mois. En voilà une bonne nouvelle !

Partager cet article
Repost0

Rythme et organisation des dîners sur une semaine

Publié le par Lea

Mon mari dit que j'ai le gène de l'organisation et que je suis encore plus efficace dans l'urgence. J'avoue que ça me fait rire à chaque fois mais en y réfléchissant, il n'a peut être pas tort. Et c'est justement pour ne plus devoir réfléchir et agir dans l'urgence chaque soir que j'ai décidé de mettre en place une routine pour nos repas du soir.

En tant que maman qui travaille à la maison avec un grand qui rentre en maternelle et un bébé à la maison, le quotidien est rythmé surtout si je veux pouvoir me consacrer sereinement à mon travail. 

J'ai testé bien des variantes du "meal prep" mais au final j'en reviens toujours à cette méthode qui semble vraiment me convenir et voilà ce que cela peut donner sur une semaine type.

Rythme et organisation des dîners sur une semaine
LUNDI : Spaghetti bolognaise

Je cuis des spaghetti que je vais accompagner d'une sauce bolognaise (sauce préparée en quantité puis congelée en portion). Pendant ce temps, je vais mariner des blancs de poulet et couper mes légumes pour le repas du lendemain.

MARDI : Poulet mariné et légumes sautés

Pendant la cuisson de ma viande et de mes légumes, je vais préparer un curry qui nécessite une cuisson de 20 min sur le coin du feux.

MERCREDI : Curry de bœuf et riz

Je mets le riz en cuisson et réchauffe mon curry. J'en profite pour préparer des papillotes de poisson et légumes.

JEUDI : Papillotes de poisson et poêlée de légumineuses

J'enfourne le poisson et mets à réchauffer un sachet d'un mélange de féculent et légumineuse.

VENDREDI : Pizza et salade

J'étale un pâton de pâte puis la recouvre de sauce tomate que je conserve au frigo. Je recouvre des quelques restant de légumes et de tranches de mozzarella. Avec une salade, c'est une repas parfait.

Voilà un petit peu comment j'essaye de m'organiser au quotidien. Je prépare mes menus le samedi avant d'aller faire mes courses dans la foulée. Je n'ai pas encore assez de recul pour vous donner un avis éclairé mais je vois déjà que je ne suis pas dans le speed le soir. Je peux profiter de mes garçons et passer à table plus tôt sans parler du gain de temps et de l'aspect économique.

Partager cet article
Repost0

Changer ses habitudes de consommation ?

Publié le par Lea

Au printemps dernier, j'ai commencé à vous parler de cette envie de réduire les déchets alimentaires (dans un premier temps) et même si Ko n'est vraiment pas convaincu de l'importance des ces petits gestes, je poursuis mes efforts sachant que c'est moi qui m'occupe des courses.

Alors je ne suis pas pour faire la révolution dans nos habitudes, loin de là. Au contraire, je prône le changement sur la durée, histoire que chaque petit changement devienne une habitude.

Customiser les couvercles

Customiser les couvercles

Le vrac ou comment éviter le suremballage

On consomme pas mal de fruits secs que ce soit une petite poignée au petit déjeuner où dans des pâtisseries alors j'ai toujours un petit stock à la maison. On va à Grand Frais pour l'achat en vrac et je conserve le tout dans des bocaux en verre que j'ai recyclé et customisé.

Cartons et verres plutôt que plastique

Je suis une grande consommatrice de lait de vache (ouhhh pas bien !) et on avait tendance à prendre des bouteilles en plastique non recyclables pour un gain de place dans la porte du frigo. Je suis passée au briques 100% carton afin de pouvoir les recycler.

Grand contenant plutôt que portion individuelle

Je ne parle pas des formats familiaux mais plutôt des contenants comprenant plusieurs portions. Je préfère désormais acheter le fromage blanc, la compote de fruits en gros contenant et pour les lunch box, je mets dans des petits contenants pour le transport.

Tissus plutôt que papier

A chaque repas, on utilise une feuille de papier essuie tout par personne et même si certains jours, je récupérais une feuille. Cela reste du gaspillage alors j'ai pris des serviettes en tissus que je glisse dans la machine à laver aussi souvent que nécessaire. Et ben, notre consommation de papier essuie-tout a juste chuté à tel point que je ne me souviens plus la dernière fois que j'en ai acheté.

Yaourt maison

J'ai ressorti ma yaourtière du placard pour préparer nos yaourts natures. Ils ont notre préférence car chacun peut les aromatiser selon ses goûts. Ma recette est toute simple et une fournée sur 4, j'utilise un yaourt au lait entier à température ambiante que je mélange avec un litre de lait tiède. Je le pique dans le frigo de ma grand-mère et ça l'a fait toujours rire. Cela me fait 8 yaourts pour la semaine dont un que je réutilise pour une prochaine fournée.

Et vous, quelles sont vos astuces au quotidien pour diminuer vos déchets ?

Partager cet article
Repost0

1 2 > >>