750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

24 articles avec s'organiser en cuisine

Budget alimentaire : Une semaine sans courses

Publié le par Lea

Le pôle alimentaire a toujours été élevé à la maison, on aime cuisiner, manger et on n'imagine pas se restreindre quand on parle de nourriture. Et pourtant, on a (l'air de rien) réduit notre budget course de 30% en un an, ce qui n'est pas rien.

Le confinement de mars dernier m'a fait prendre conscience de nos habitudes de consommation. Et j'avoue que jusque là, même si je faisais attention à mon budget course, je n'avais pas conscience de notre manière de consommer. J'achetais trop de peur de manquer alors que cela n'était pas nécessaire. Par exemple, mon stock de légumineuses en conserve ne baissait jamais alors que j'en cuisine plusieurs fois par semaine, aller comprendre.

Faut savoir que je prépare les déjeuners de mon mari, les miens mais aussi que mon grand rentre certains midis déjeuner à la maison. Je prépare aussi les dîners, les goûters ainsi que les repas du week-end. Ce qui reste similaire au nombre de repas préparés pendant le confinement.

En suivant quelques mamans sur Youtube, j'ai commencé à modifier ma façon de faire et aujourd'hui, le sujet ne me donne plus de sueurs froides. Je sais budgétiser et organiser mes placards pour avoir de quoi cuisiner toute la semaine tout en faisant plaisir à ma famille.

Parmi nos nouvelles habitudes, j'ai introduit le concept de "la semaine sans courses" dans notre quotidien. Une semaine dans le mois, je ne fais pas ou peu de courses. C'est souvent l'avant-dernière semaine du mois. Le choix peut sembler arbitraire mais j'ai remarqué que c'est à cette période que mon congélateur est plein de plats que j'ai pu cuisiner en début de mois alors on a de quoi faire. C'est une semaine où je cuisine moins. C'est aussi l'occasion de faire tourner les stocks et éviter le gaspillage. Je me demande même si ce n'est pas la semaine la plus équilibrée du mois.

Prendre conscience me semble être le premier pas quand on a envie de changement et en terme de consommation en général, la situation actuelle nous pousse à revoir nos besoins "réels" et notre façon de consommer. Un pas après l'autre, je fais en sorte de faire évoluer mes habitudes et puis après tout, tout changement prend du temps :)

Partager cet article

Repost0

5 idées pour cuisiner au quotidien sans culpabiliser

Publié le par Lea

Préparer des repas chaque jour de la semaine peut vite s'avérer être une corvée. Par manque d'envie, d'idées ou de motivation, on peut tomber dans la faciliter en se faisant livrer ses repas ou se contenter d'un plat préparé ou d'une assiette de pâtes. Dans un cas, cela revient cher et dans l'autre, ce n'est pas très équilibré.

Je ne sais pas si c'est lié à la période actuelle mais j'entends souvent parler d'une solution miracle qui nous permettrait de préparer des plats maison et variés sans y passer trop de temps. Je suis preneuse ! En tant mère de famille qui doit chaque jour imaginer des repas à la fois varié, gourmand et qui plairont à des enfants dont les goûts changent presque tous les jours, je me suis longtemps pris la tête à ce sujet. C'est même devenu un vrai casse-tête quand mon dernier a décidé à 17 mois d'arrêter son biberon du soir préférant un "vrai" repas. Mes garçons sont ouverts à la nouveauté. Certes, certains plats ont été boudés mais dans l'ensemble, ils mangent de tout. Ouf !

Après avoir testé maintes "techniques" pour suivre le rythme, j'ai pris du recul. J'ai saisi que batch cooking, meal prep tels qu'ils nous sont vendus ne sont pas pour moi. Il me semble que le plus important est de trouver une façon de s'organiser qui nous correspond et facilite notre quotidien sans charge mental supplémentaire parce que cuisiner, cela doit rester un plaisir et non une corvée.

5 idées pour cuisiner au quotidien sans culpabiliser

C'est comme ça que j'ai eu envie de partager quelques idées qui m'aident pour régaler ma petite famille au quotidien sans me surcharger de travail.

1 - Préparer en grande quantité

J'use et abuse des plats que je peux cuisiner en grande quantité. Je prépare toujours en double les plats comme les curry, les gratins ou lasagnes. Cela me prend le même temps et pourtant, je me retrouve avec deux ou trois repas en plus que je conserve au congélateur. A ressortir dans quelques semaines.

2 - Les œufs

Il existe tellement de recettes rapides à préparer avec des œufs que j'en cuisine une fois par semaine. Omelette nature ou garnie, sur le plat en cocotte, ... les idées ne manquent pas. Mais attention de ne pas choisir le jour de fermeture hebdomadaire de votre boulangerie. Ça serait dommage de manger des œufs sans pain frais.

3 - Les soupes

En version simple ou plus élaborée, elles ne demandent que quelques minutes de préparation après on l'oublie sur le coin du feu. Servie avec un croque-monsieur ou un sandwich de fromage, c'est un dîner parfait.

4 - Quiches, pizza, tourtes du commerce

Bien que j'aime cuisiner, je n'ai parfois pas envie de passer du temps à préparer une quiche ou une pizza en faisant la pâte, la sauce, ... Je me tourne alors vers des produits de mon supermarché que nous aimons consommer. Une part de pizza/quiche et une salade de crudités, voilà le genre de repas qui plaît.

5 - Les plats de pâtes

Si j'écoutais mon grand bonhomme, il mangerait des pâtes, du ketchup et du fromage à tous les repas. Mais en vérité, je suis sûre qu'il ne tiendrait pas plus de quelques repas tellement il est curieux et gourmand par nature. Cela ne m'empêche pas de préparer des pâtes à mes enfants une voire deux fois par semaine, rarement plus. Avec un steak, un cordon bleu ou simplement des œufs, ils aiment beaucoup. Et pour nous, on aura plutôt tendance à les faire sauter avec des légumes, des restes de viandes et des épices.

Voilà quelques idées simples à mettre en place dans une routine cuisine. Il faut avant tout arrêter de se culpabiliser si chaque repas n'est pas "parfait". Il est important de se faire plaisir en cuisinant même des plats basiques. C'est d'ailleurs comme ça que je veux partager l'alimentation avec mes garçons. Leur apprendre à aimer cuisiner et manger de tout et ainsi développer une relation saine avec l'alimentation dès le plus jeune âge.

Partager cet article

Repost0

(Bien) faire ses courses

Publié le par Lea

On le répètera sans doute jamais assez mais en cuisine l'organisation est la clef pour éviter quelques soucis et naviguer entre le trop plein et le pas assez. Avec le temps et l'expérience, j'ai appris à gérer les contenus de mes placards pour préparer les repas de ma famille et aujourd'hui, je partage avec vous quelques règles qui me sont indispensables pour éviter le gaspillage et faire des économies.

Quand faire ses courses ?

Suivant notre rythme de vie, notre façon de nous alimenter et la place que I'on a pour stocker, on aura chacun une organisation différente. Le plus important, c'est de ne pas céder à la facilité et aller en magasins dès qu'il nous manque le moindre truc. C'est le piège ! On achète toujours plus que ce dont on a besoin. Pour éviter la tentation, on note le produit manquant sur une liste et on fait sans . . . jusqu'aux prochaines courses.

Faire des listes !

Pour aller vite et ne pas se laisser distraire au moment de faire ses courses, i l est important de savoir ce qu'on doit acheter avant de partir. Je ne connais rien de mieux que faire des listes.
Pour ma part, j'en ai deux. La première est ma liste des indispensables que j'ai sous la forme d'un tableau Excel. Tous les produits sont classés par catégorie. Elle est accrochée sur mon frigo et je coche quand un produit est terminé. La seconde regroupe nos envies les plats ou produits qu'on a simplement envie de manger pour la semaine suivante.

La veille, je prends toujours le temps de faire le tour des placards avant de partir faire mes courses. Je prépare un menu de la semaine et/ou je note quelques idées de plats que je peux préparer avec les ingrédients dont je dispose. On a souvent de bonnes surprises! Je reprends ensuite ma liste "des indispensables" et rajoute les produits dont les membres de ma famille ont envie. Par habitude, je me limite à un produit par personne.

Copyright photo : www.generations-plus.ch

Copyright photo : www.generations-plus.ch

J'achète quoi ?

Si vous avez au préalable établi un menu (même approximatif) et votre liste de courses, j'ai envie de vous répondre : la question ne se pose plus. Mais si comme moi, vous êtes adeptes des bons plans et des offres DLC courtes, n'hésitez pas à aller faire un tour dans le bac dédié : légumes prédécoupés, yaourts, pain de mie, salade, on peut trouver de quoi se faire plaisir et économiser quelques euros tout en évitant du gaspillage alimentaire.

Fait maison ou industriel ?

Les industriels ont énormément amélioré la qualité des produits proposés et notre alimentation fait partie intégrante des préoccupations des entreprises agroalimentaire.
Alors, je mets chaque semaine des produits comme un rouleau de pâte feuilleté, un bocal de ratatouille (avec des œufs, c'est délicieux), des pizzas surgelés ou encore (plus rarement) des crèmes desserts ou des biscuits. Je m'en sers pour préparer certains repas en semaine ou simplement parce qu'on en a envie.

Finalement,

S’organiser même pour faire ses courses est un atout au quotidien. On réduit sa charge mentale et on évite les questions du style 'I on mange quoi ce soir", "vous avez envie de quoi" et la même réponse.  "j'sais pas comme tu veux". Liste, menu et produits industriels peuvent faire bon ménage. Et voilà comment faire des courses, un moment de plaisir gourmand.

Partager cet article

Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>