pralines roses

Brioche tressée pralines roses

Publié le par Farinaz

Après des années à préparer mes brioches avec la même pâte, je crois que j'en ai trouvé une autre qui me plaît beaucoup notamment quand il s'agit de préparer des brioches garnies. Elle est tellement agréable à travailler. Ce n'est pas moi qui ai choisi la garniture mais mon grand qui s'est découvert une passion pour les pralines roses.

Avec un pétrin, c'est le genre de pâte qui ne nécessite que très peu de temps à préparer pour un résultat vraiment sympa. Par contre, elle est bien meilleure le jour même.

Brioche tressée pralines roses

Pour une petite brioche

1 sachet de levure de boulanger (5,5 g) - 6 cl de lait tiède - 250 g de farine (T.55) - 30 g de sucre - 1/2 cac de sel - 2 oeufs - 100 g de beurre ramolli - 1 poignée de pralines roses concassées.

Dans la cuve du batteur, diluer la levure dans le lait. Laissez reposer 10 min. Recouvrer avec la farine, le sel, le sucre et les oeufs. Commencer à mélanger avant d'incorporer le beurre. Pétrir jusqu'à obtenir une pâte légèrement élastique qui ne colle pas aux parois de la cuve (environ 10 min à vitesse moyenne). Réserver la boule de pâte sous un linge pendant 1h puis une nuit au frais.

Le lendemain, dégazer et étaler la pâte en un rectangle fin sur un plan de travail légèrement fariné. Parsemer de pralines roses. Roulez en un rouleau serré afin de former un long boudin. Réserver au frais pendant 10 min avant de couper en 2 dans la longueur puis torsader sans trop serrer. Déposer dans un moule à cake recouvert de papier cuisson puis laisser reposer 1 h dans un endroit chaud. Badigeonnez la surface de lait et enfourner environ 20 min dans un four préchauffé à 200 °C (Th. 6/7).

Bon Appétit !

Partager cet article
Repost0

Brioche aux pralines roses

Publié le par Farinaz

Tout au long de l'année, je suis à la recherche de pralines roses. Et lorsque ma mère m'a proposé de me rapporter un brioche aux praline rose de Lyon dont c'est la spécialité, j'ai refusé. Ben oui, la mienne est délicieuse. Pfff, je n'ai cependant pas penser à lui demander de me prendre des pralines roses.

Alors quand j'ai vu que Jeff de Bruges (mon fournisseur officiel de pralines) en avait remis en vente pour les fêtes, je n'ai pas hésité une seconde. Hé, ça vous dit une brioche aux pralines roses pour le goûter ?

Cette brioche se mange sans fin. Elle est riche en oeufs mais pas trop de sucre et de beurre. Faut dire que la praline rose est déjà bien sucrée. Qu'est ce que j'aime tomber sur un bout de brioche sans rien puis sur une seconde bouchée avec une amande et parfum limite caramel des pralines. 

Alors oui, pour garantir la qualité de la mie sans mettre trop de levure, il faut s'y prendre la veille mais je vous assure que ça en vaut la peine.

Brioche aux pralines roses

Pour une belle brioche familiale

15 g de levure fraîche - 3 cas de lait (t° ambiante) - 300 g de farine (T.65) - 1 pincée de vanille en poudre - 1 cac de sel - 50 g de sucre - 3 oeufs - 100 g de beurre -  120 g de pralines concassées - 1 oeuf (pour la dorure).

Dans la cuve du batteur, diluer la levure dans le lait. Recouvrir avec la farine, la vanille, le sel, le sucre et les oeufs entiers. Mélanger doucement avec fouet plat ou un crochet. Au bout de 5/6 min, ajouter progressivement le beurre fondu et refroidi et poursuivre le mélange pendant 12/15 min à vitesse moyenne. La pâte sera alors juste un peu collante. Réservez 1h sous un linge à température ambiante. Dégazer la pâte puis réserver une nuit au frais dans un récipient bien fermé [attention, la pâte va doubler de volume et sera plus facile à travailler].

Le lendemain, laisser à température ambiante 30 min avant de dégazer la pâte et incorporer les pralines. Diviser la pâte en 7/8 morceaux puis former des boules. Déposer dans un moule recouvert de papier cuisson puis réservez 2h à température ambiante [la pâte va doubler de volume]. Badigeonner votre brioche d'oeuf battu avec une pincée de sel. Enfourner 25/30 dans un four préchauffé à 180°C (Th.6). Surveillez la cuisson. 

Laisser tiédir avant de la déguster.

Bon Appétit !

Partager cet article
Repost0