gaspillage alimentaire

Economiser avec une semaine blanche

Publié le par Farinaz

Kézako ? En quelques mots, c'est une semaine durant laquelle on ne fait pas de courses. Certains utilisent 20% de leur budget pour acheter des produits frais (fruits/légumes et produits laitiers). Pour ma part, je choisis toujours une semaine où je sais que je n'aurais pas besoin de frais.

Pourquoi une semaine blanche ?
Retrouver un rythme

Dès la fin août, on reprend un rythme assez soutenu et une fois passée la rentrée des enfants (écoles, activités extra scolaire), on a le sentiment de pouvoir ralentir et retrouver une organisation plus fluide. Mais pour tenir jusque là, il arrive qu'on achète trop, qu'on cuisine trop. Non pas par peur de manquer mais surtout parce qu'on a perdu l'habitude de gérer cela durant l'été. Il faut alors un peu de temps pour retrouver ses marques.

A quelle fréquence ?

J'aime m'imposer cet exercice tous les 2/3 mois pour sortir de ma cuisine du quotidien et booster ma créativité. C'est souvent la 3e ou 4e semaine du mois que je choisis de me challenger. Je sais qu'il me reste quelques plats cuisinés au congélateur. Eventuellement différentes parts de quiches, tartes, ... J'ai aussi des légumes au congélateur et au frais ainsi que des yaourts. 

Gérer ses stocks

Je ne suis plus une adepte des "bons plans" parce qu'au final les offres 2+1 (sur des produits que j'achète régulièrement) me bloque une partie de mon budget de la semaine et je me retrouve à devoir faire des concessions. Alors je préfère en acheter un dont j'aurais besoin dans l'immédiat et puis acheter les autres choses noter sur ma liste pour la semaine. Un bon moyen également pour faire tourner les stocks.

Faire des économies

On va pas se mentir, c'est un moyen ultra simple de faire des économies notamment si on fait son budget sur 4 semaines. dans ce cas, on peut réduire son budget de 25% par mois ce qui n'est pas négligeable en cette période.

Concrètement, on s'organise comment ?

Simplement, on liste le contenu de nos placards, congélateur et frigo pour établir les menus de la semaine. Ne partez pas sur des choses compliquées. L'idée n'est pas de vous lancer dans des recettes qui vous prendront du temps et de l'énergie avec un résultat incertain mais plutôt d'imaginer des plats d'associations simple et goûteux.

Un reste d'épinard ? On les faits cuire avec un oignon haché et une gousse d'ail. A intégrer des des feuilletés ou sur une tarte avec un morceau de chèvre. pourquoi pas dans une omelette.
Des fonds de paquets de légumes, allez on fait une soupe ou un curry de légumes avec un peu de riz, le repas est prêts. Voilà l'idée, on fait simple et gourmand.

Partager cet article
Repost0

Budget alimentaire, tous dans la même galère ! Mes astuces pour m'en sortir.

Publié le par Farinaz

Après un été à profiter du soleil, de la plage et des bistrots de quartier sur la côte atlantique, le retour à la réalité a été un peu brutal quand je suis retournée faire mes premières courses.

J'ai pris conscience qu'il allait falloir encore plus user de bon sens, d'astuces et de bons plans pour ne pas augmenter mon budget mensuel. Je vais reprendre le rythme sans pression et chaque semaine m'améliorer car on est d'accord pour dire que toute pression ne fait pas forcément prendre de bonnes décisions.

Je fais mes courses chaque semaine avec un budget défini mais ce n'est pas pour autant que je ne profite pas d'une belle offre si elle se présente. L'important pour moi est de ne pas dépenser plus que prévu à la fin du mois. Pour cela, j'utilise quelques astuces très efficaces qui sont devenues mes atouts au fil des années.

1/ Faire le point sur les placards

J'ai pour habitude de ne jamais "blinder" mes placards, préférant un stock plus limité qui me permet de faire tourner les stocks. De cette manière, je n'oublie pas un paquet de semoule ou une conserve dans le fond du placard. Je liste tout ce que j'ai dans les placards, frigo et congélateur suivant des catégories (légumineuses, légumes, féculents, protéines).

2/ Jamais sans mon menu

Une fois tous les produits à ma disposition listés, je prépare un menu pour quelques jours en prenant soin de prendre des aliments de chaque catégories. L'idée n'est pas forcément d'attribuer un jour à un plat (à moins d'avoir des produits frais ou dont la date de péremption est proche à passer en premier). A ce stade, j'ai besoin d'avoir une vue d'ensemble de mes possibilités.

3/ Quelles types de recettes choisir ?

Même si j'adore cuisiner, j'essaye d'optimiser mon temps alors je me la joue maligne dans le choix des recettes. Quitte à faire des viandes au four, un gratin, lasagne et carry , je double les quantités et la "moi" de dans 15 jours me dira merci d'avoir pris de l'avance. Je prévois également un dîner à base d’œufs qui est rapide à préparer et que tout le monde aime sans oublier le repas vide-frigo juste avant les courses suivantes.

4/ La liste de courses

On en arrive à l'étape la plus facile. On rédige sa liste de courses en inscrivant les ingrédients manquants dont on a besoin pour réaliser les plats de la semaine. On n'oublie pas les fruits frais, les laitages, biscuits et autres petits déjeuners que chacun aime manger au quotidien.
Penser à ajouter des pizzas, quiches ou autres plats surgelés qui se réchauffent rapidement et qui, accompagnés d'une salade ou d'un bol de soupe sont des repas économiques et gourmands.

5/ Drive ou magasin ?

Question d'habitude, je fais un drive pour les produits lourds (lait, boissons, ...) et les produits d'entretien. Idéalement je profite d'un code promo et d'offres à -70% de mon hyper pour faire le plein pour le mois. Ensuite chaque semaine selon mon menu, j'achète ce qu'il me manque chez mes commerçants de quartiers et/ou au marché.

Chaque famille a des besoins différents et avec l'augmentation des prix, on se doit d'être astucieux pour trouver l'équilibre entre notre budget et le bien-manger. On fait tous de notre mieux et c'est le plus important ;)

Partager cet article
Repost0

Mes astuces pour bien conserver ses légumes

Publié le par Lea

Hier soir, toute ma petite famille a eu envie d'une assiette de pâtes. Évènement plutôt inhabituel pour être souligné. Alors j'ai fouillé dans mon placard pour finir par dénicher un fond de farfalles et un autre de fusilli. Ni une, ni deux, j'ai fait cuire ce mélange de pâtes. Avec des œufs "brouillés" et du fromage, on s'est régalé.

Mais voilà, entre les fêtes et ce début d'année, il me manque du vert dans mon assiette. Mon corps me réclame des légumes ! Je suis donc allée chez Grand Frais faire un mini plein. Suis-je la seule à penser que ce magasin est "traître" ? On entre pour quelques légumes et on ressort avec en plus du poisson, des fruits secs, du fromage et quelques yaourts. J'ai été raisonnable parce que je n'ai dépassé le budget que je m'étais fixé de quelques euros seulement. Bref, je m'égare.

C'est en nettoyant et préparant mes légumes que j'ai repensé à une conversation que j'ai récemment eu avec la maman d'un copain de mon fils. Elle a abandonné l'idée d'acheter des légumes frais parce qu'ils finissaient trop souvent à la poubelle. Elle n'avait pas le temps de les cuisiner. En échangeant avec elle, je lui ai donné quelques astuces que j'utilisais pour conserver et préparer mes légumes.

Je me suis dit que ça pourrait intéresser des personnes qui passent par ici ;)

Choisir le (bon) moment pour faire son plein de fruits et légumes

On va pas se le cacher, il est nécessaire de nettoyer et préparer certains de ses légumes pour les conserver plus longtemps. Pensez donc à prévoir un moment après vos achats pour vous en occuper.

Ne pas acheter en quantité

Par expérience, je n'achète que ce dont j'ai besoin. Je garde une partie de mes légumes frais pour les cuisiner en début de semaine. Je conserve le restant au frigo ou au congélateur. Je ne fais jamais de surstock préférant refaire le plein régulièrement. Par contre, je ne rachète pas tant qu'il reste ne serait-ce qu'un poireau. C'est ma façon d'éviter le gaspillage et le surstock.

Chou-fleur et autres "gros" légumes

Vendu à la pièce, ce légume s'avère économique et gourmand à condition de ne rien jeter. Pour ma part, je le coupe en petites fleurettes (plus rapide à cuire et pas besoin de le couper dans l'assiette des enfants). Je garde bien toutes les parties restantes pour en faire une soupe. Avec un filet d''huile de noisettes, miam.

Oignons verts, poireaux

Je me souviens encore de ce jour où ma mère m'a donné une botte d'oignon vert qu'elle avait laissé un peu trop longtemps au frigo. Il m'a fallut un temps fou pour le nettoyer, retirer les parties abîmées et la couper. Habituellement, je ne mets que quelques minutes puis direction mon sac zip au congélateur. La méthode est la même pour les poireaux. A ressortir au besoin.

Salade et autres herbes

Je lave ma salade et mes herbes immédiatement. Cela peut sembler rébarbatif mais j'ai remarqué qu'en attendant un jour ou deux, je devais également trier les feuilles qui commençaient à flétrir. Je perds alors du temps et quelques feuilles de ma salade et/ou mes herbes. Je conserve ma salade dans une boîte à légumes trouvée chez Gifi quant aux herbes, je les mets au congélateur. 

Carottes et autres navets

Épluchées, coupées en bâtonnets, je mets dans un bocal et recouvre d'eau froide à hauteur.  On change l'eau tous les 2/3 jours. Cela ne fait que peut de temps que je conserve mes carottes de cette manière mais je trouve juste cela incroyable ! Au frigo, les carottes ne bougent pas pendant plusieurs semaines.

____

Il existe bien des astuces pour conserver se légumes frais et puis c'est comme tout, avec un peu de pratique, cela prend moins de temps. L'occasion de redécouvrir des légumes qu'on a pu délaisser et s'essayer pourquoi pas à de nouvelles recettes.

 

Partager cet article
Repost0