750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

economies et bons plans

Budget alimentaire, je réponds à vos questions #1

Publié le par Farinaz

Je suis la première étonnée de l'engouement que suscite mes articles sur le budget alimentaire et il ne se passe pas un mois sans que je ne reçoive une question à ce sujet. Je prends le temps de répondre sachant que je n'ai aucune qualification sur le sujet. Je partage avant tout mon expérience personnelle et les modifications que j'ai pu apporter à mon budget familial au fil du temps.

Certaines questions me semblent pourtant pouvoir intéresser un plus grand nombre alors je me permets de les partager sur le blog (toujours sous le couvert de l'anonymat).

1 - Je suis maman de 3 enfants en bas-âge, mon mari est chauffeur routier depuis peu et ne reviens que le week-end. Je fais mes courses chaque mois mais je retourne au supermarché plusieurs fois par semaine pour compléter. Il me manque toujours quelque chose! Peux-tu m'apporter ton aide ?

Je suis comme toi, je fais un plein une fois par mois. Je prends au drive tous les produits lourds (lait, eau, jus, ...) ainsi que les conserves, les produits non périssables et les produits d'hygiène qui me serviront durant tout le mois. Je prends tout le nécessaire pour le petit dernier (couches, lingettes, lait en poudre, ...).

Je passe à la boucherie et la poissonnerie tous les 2 mois et je congèle. Le primeur, c'est tous les 15 jours. Du coup, je n'ai plus qu'à compléter une fois par semaine avec ce qui me manque en fonction de nos envies et du menu établi. Et s'il me manque quelque chose, ben tant pis pour moi. Je m'arrange au mieux et j'attends la semaine suivante.

Le drive à l'avantage de te permettre de gagner du temps car on a tendance à souvent prendre les mêmes produits donc cela ne prend que quelques minutes pour établir sa liste. On contrôle également le montant des achats. Il te manquera certainement des choses au début, n'hésites pas à les noter sur ta liste de course de la semaine suivante et au fil des semaines, tu verras cela deviendra une habitude.

2 - Je suis en couple avec des jumeaux de 8 mois et j'ai l'impression d'être à la ramasse niveau organisation des repas. Tu parles souvent de faire des menus pour gagner du temps et faire des économies mais je ne vois pas pas comment m'y mettre. 

Déjà, ne te mets pas la pression. Les choses vont se mettre en place avec le temps. Je ne sais pas si tu cuisines pour tes enfants ou si tu achètes des plats pour bébé. Moi, je mixais les deux et c'est une charge mentale en moins. Quand je cuisinais pour mes fils, je faisais toujours en quantité pour deux ou trois repas et tout ce qui était légumes, je prenais chez Picard notamment les purées natures qui sont une bonne base pour les touts petits. Tu ajoutes de la viande, du poisson ou un morceau d’œuf et le repas est prêt.

Pour les parents, je sais qu'on mange sur le pouce quand on peut. Entre le boulot et les enfants, on préfère souvent dormir plutôt que de passer du temps à cuisiner. Nous, on s'obligeait à se mettre à table tous les jours et à faire en sorte de s'installer ne serait-ce que 20 min pour se retrouver. On a eu notre période soupe en brique et viande froide, pain et fromage. Un repas qui cale et plutôt économique.

Je me doute qu'avec des jumeaux, tes journées sont déjà bien remplies alors personne ne t'en voudra si tu fais dans la simplicité. Tu trouveras ensuite une routine qui te cconviedra mais rien ne presse.

Voilà 2 cas concrets qui illustrent bien ce que j'essaye d'expliquer dans mes articles sur l'organisation et le budget alimentaire. Chaque famille est unique et a des besoins qui lui sont propres. Certains conseils peuvent nous aider et faciliter notre quotidien mais le plus important est de prendre du recul et faire évoluer notre routine suivant nos besoins. Ca prend parfois un peu de temps pour installer et ajuster certaines habitudes mais voir que l'on peut se faire plaisir sans se prendre la tête tout en restant dans le budget est tellement agréable.

Bonne journée !

Partager cet article

Changer ses habitudes de consommation ?

Publié le par Lea

Au printemps dernier, j'ai commencé à vous parler de cette envie de réduire les déchets alimentaires (dans un premier temps) et même si Ko n'est vraiment pas convaincu de l'importance des ces petits gestes, je poursuis mes efforts sachant que c'est moi qui m'occupe des courses.

Alors je ne suis pas pour faire la révolution dans nos habitudes, loin de là. Au contraire, je prône le changement sur la durée, histoire que chaque petit changement devienne une habitude.

Customiser les couvercles

Customiser les couvercles

Le vrac ou comment éviter le suremballage

On consomme pas mal de fruits secs que ce soit une petite poignée au petit déjeuner où dans des pâtisseries alors j'ai toujours un petit stock à la maison. On va à Grand Frais pour l'achat en vrac et je conserve le tout dans des bocaux en verre que j'ai recyclé et customisé.

Cartons et verres plutôt que plastique

Je suis une grande consommatrice de lait de vache (ouhhh pas bien !) et on avait tendance à prendre des bouteilles en plastique non recyclables pour un gain de place dans la porte du frigo. Je suis passée au briques 100% carton afin de pouvoir les recycler.

Grand contenant plutôt que portion individuelle

Je ne parle pas des formats familiaux mais plutôt des contenants comprenant plusieurs portions. Je préfère désormais acheter le fromage blanc, la compote de fruits en gros contenant et pour les lunch box, je mets dans des petits contenants pour le transport.

Tissus plutôt que papier

A chaque repas, on utilise une feuille de papier essuie tout par personne et même si certains jours, je récupérais une feuille. Cela reste du gaspillage alors j'ai pris des serviettes en tissus que je glisse dans la machine à laver aussi souvent que nécessaire. Et ben, notre consommation de papier essuie-tout a juste chuté à tel point que je ne me souviens plus la dernière fois que j'en ai acheté.

Yaourt maison

J'ai ressorti ma yaourtière du placard pour préparer nos yaourts natures. Ils ont notre préférence car chacun peut les aromatiser selon ses goûts. Ma recette est toute simple et une fournée sur 4, j'utilise un yaourt au lait entier à température ambiante que je mélange avec un litre de lait tiède. Je le pique dans le frigo de ma grand-mère et ça l'a fait toujours rire. Cela me fait 8 yaourts pour la semaine dont un que je réutilise pour une prochaine fournée.

Et vous, quelles sont vos astuces au quotidien pour diminuer vos déchets ?

Partager cet article

Mon organisation course et optimisation

Publié le par Lea

Même si ma façon de consommer à évoluer ces dernières années, je m'en tiens toujours à ma façon de faire comme je vous expliquais dans cet article sur mes astuces pour éviter le gaspillage.

Au départ ...

Après avoir fait le point sur ce dont j'ai réellement besoin que ce soit en alimentaire ou en produits d'hygiène, je me rends sur le site anti-crise qui répertorie tous les catalogues promotionnels des grandes surfaces. Les catalogues sont "optimisés" c'est à dire que tous les produits pour lesquels vous pouvez cumuler bon de réductions et offres magasins sont indiqués dans un tableau. Un gros gain de temps pour les non initiés.

Je feuillette les catalogues qui m'intéressent pour préparer ma liste de courses. Je note chaque produit avec son offre promotionnelle avant d'imprimer le bon de réduction adéquate s'il est disponible. C'est une technique que j'applique essentiellement sur les produits d'hygiènes, les boissons et les produits laitiers (yaourt, fromages et lait).

C'est aussi comme ça que je peux me permettre d'acheter des produits frais (fruits, légumes, viande et poisson) de qualité supérieure.

Copyright photo : http://www.managerattitude.fr

Copyright photo : http://www.managerattitude.fr

Découvrir les nouveautés

Le plaisir de tester des nouveautés nous poussent à acheter des produits dont on a pas forcément besoin et on peut parfois hésiter. Il y a un moyen tout simple accessible à tous pour se procurer des produits gratuitement. II s'agit des applications comme Shopmium que j'utilise régulièrement. J'ai eu l'occasion d'en parler en détails dans un précédent article ces applications qui nous remboursent nos courses dans lequel vous pouvez retrouver des exemples concrets d'optimisation.

Menu de la semaine

Maintenant que je sais ce que je dois acheter, je prépare mes menus de la semaine à partir de ces produits. C'est un bon moyen de gagner du temps au quotidien et d'éviter le gaspillage et la malbouffe. Vous trouverez facilement des tableaux pré remplis sur Internet. Si vous souhaitez des idées, vous avez des sites comme mangerbouger.fr ou regal.fr pour vous aider.

C'est une routine que j'ai adopté depuis quelques mois maintenant et même si certaines semaines, on ne s'y tient pas. J'arrive à rebondir et m'adapter au quotidien :)

Partager cet article

Mon panier gourmand - Février 2018

Publié le par Lea

Cela faisait un moment que j'avais envie de partager mes dernières découvertes mais je ne prenais pas le temps. Voilà une chose de faite ! C'est en grande partie avec la découverte de l'optimisation et des applications comme Shopmium que j'ai (re)découvert les produits dont je vous parle aujourd'hui. Faut se l'avouer, quand on ne connait pas un produit, l'obtenir gratuitement (ou presque), cela aide à prendre sa décision au moment de l'achat.

Tous les produits ont été achetés en magasin.

Tous les produits ont été achetés en magasin.

1 - Cela faisait un moment que j'attendais que ce "yaourt" Alpro arrive en France. Déjà adepte des "laits" végétaux, il me tardait de goûter la version dessert. Parfait au petit déj' avec du muesli et quelques fruits frais.

2 - Qui ne connaît pas les thés Dammann, qualitatifs cela reste quand même raisonnable au niveau prix. Avec un design sobre, on reconnaît de loin leurs emballages. Petit craquage pour le earl grey fleurs.

3 - C'est typiquement le genre de produits que je n'aurais jamais acheté sans offre promotionnelle. Une fois toastés, ces bagels sont délicieux avec un peu de fromage à tartiner, quelques tranches de concombre et du saumon fumé. C'st juste miammm !

4 - Là encore, c'est une promo Monoprix 1 acheté =  1 offert qui m'a motivé à l'achat. La portion est idéale pour une personne et après passage au micro-ondes, la texture du riz de la marque Veetee n'a rien à envier à une cuisson en rice cooker (et je vous rappelle que je suis d'origine indienne, le riz c'est toute ma vie ;)

5 - La salade de betterave à la moutarde de Bonduelle, je crois que je l'aime d'amour.

Partager cet article

Comment réduire ses déchets en cuisine ?

Publié le par Lea

Je ne sais pas si c'est le printemps mais ces derniers temps je "révolutionne" notre maison. Ko suit tout cela de loin de peur de se retrouver mis à contribution.

J'ai commencé par rapatrier mon garde-manger qui se trouvait à la cave avant tout pour ne plus racheter des produits qu'on avait déjà en stock. Alors oui, c'est bien d'être prévoyant mais que vais-je pouvoir faire de 6 tubes de tomate concentré ? En ayant ainsi tout à porter de main, je contrôle davantage le contenu de mes placards et j'évite le gaspillage.

Alors le zéro déchet tel que le prône fièrement Béa Johnson me semble bien utopique du moins dans notre société actuelle. Moi la première, j'adore découvrir les nouveautés que proposent les marques. Par contre, il me semble tout à fait possible de faire quelques changements dans mes habitudes pour contribuer à réduire nos déchets.

Les bocaux

J'ai pris le parti d'arrêter d'acheter mes céréales, légumineuses, fruits secs et autres graines en supermarché. Emballés dans du plastique, j'ai toujours eu l'impression que la conservation n'était pas optimale. Je préfère donc me rendre dans un magasin qui vend du vrac. J'achète uniquement la quantité que l'on va consommer. Hé oui, on est capable de manger des tortis semi-complètes plusieurs fois par semaine mais on consommera moins de quinoa par exemple durant la même période.

Comment réduire ses déchets en cuisine ?
Sacs en tissus et en papier

Je possède des grands sacs en tissus type "tote bag" pour faire mes courses et pour les produits plus lourds, les sacs plastifiés des grandes enseignes sont très pratiques. Pour les fruits et légumes ou encore pour mon vrac, j'utilise puis réutilise les sacs en papier marrons (c'est du papier en fin de vie qui ne peut plus être recyclé) fournis sur les marchés, par les primeurs ou magasins bio.

Les produits en portions individuelles

Depuis que le petit bonhomme fait parti de notre vie, j'ai pris conscience que les produits individuels et le suremballage sont une grande source de déchets. On achète nos yaourts, fromage blanc, compote en gros contenant et pour les lunch box, je mets dans des petits contenants pour le transport. Pour les petits, tout est vendu sous format individuel que ce soit dans des emballages plastiques, cartons ou verre (que je recycle pour conserver notamment mes épices) souvent vendus avec un sur-emballage.

On peut bien sûr aller bien plus loin dans la démarche et peu à peu j'espère pouvoir apporter d'autres améliorations.

Partager cet article

1 2 > >>