750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

budget alimentaire

5 astuces pour être des économes écolos en cuisine

Publié le par Farinaz

Des commentaires de mon entourage et même sur les réseaux sociaux me font me rendre compte que certaines astuces que j'applique au quotidien sont méconnues alors pourquoi ne pas en faire un petit article et les partager sur le blog.

1/ Agrumes

Je préfère les citrons frais plutôt que le jus déjà en bouteille. Une fois pressés, vous pouvez conserver le jus des citrons pendant des semaines dans une bouteille en verre au frais. On ne jette pas les écorces mais on les ajoutent dans une bouteille de vinaigre ménager pour le parfumer.

2/ Pain et viennoiserie

Il vous reste un morceau de pain, conservez-le dans un sac zip au congélateur et dès que le sac est plein, vous pouvez préparer un pudding de pain, des croûtons ou simplement une chapelure maison.

3/ Herbes fraîches

Je prends le temps d'effeuiller mes bouquets d'herbes fraîches. Je lave les feuilles puis les essorent avec mon essoreuse à salade avant de les conserver en partie dans une boîte en verre recouverte de papier absorbant au frigo. Je conserve l'autre partie au congélateur. Je garde les tiges (fines) pour les ajouter dans une soupe de légumes.

4/ Poivrons et gros piments

Je ne suis pas une grande consommatrice de poivrons et autres gros piments mais j'aime bien en avoir sous la main pour garnir mes omelettes. Alors, je les lavent avant de les couper en rondelles et direction le congélateur.

5/ Un tour au four

Des légumes qui font la tête ? Je les coupent en morceaux et une fois assaisonnés avec de l'huile d'olive, de l'ail en poudre, du paprika, du sel et du poivre, direction le four. Après cuisson et un passage au mixeur, on obtient une délicieuse soupe qu'on peut agrémenter de crème, beurre ou de fromage à tartiner.

A votre tour, n'hésitez pas à partager vos trucs et astuces en commentaires !

Partager cet article

Brioche à la farine de seigle

Publié le par Farinaz

Le week-end dernier, mon grand m'a réclamé une brioche. Je ne me suis pas fait prier pour en préparer une car la précédente ne m'avait pas convaincue (alors que lui avait adoré). je mets ça sur le dos du changement de température. Je me suis alors lancée dans la préparation de ma pâte sans vérifier si j'avais bien tous les ingrédients sous la main. Pff, j'ai terminé mon dernier paquet de farine T.65 et plus de stock. 

J'ai donc choisi d'ajouter de la farine de seigle. On aime beaucoup les viennoiseries que je prépare avec une pâte levée et feuilletée avec cette même farine alors je me suis dit pourquoi pas. Alors même si la mie est un peu plus dense, je vous assure que cette recette vaut le détour. Le seigle apporte du goût à cette brioche sans être pour autant écoeurante. 

Je pense d'ailleurs essayer de préparer une brioche roulée avec cette pâte. Vous en pensez quoi ?

Brioche à la farine de seigle

Pour une belle brioche familiale

15 g de levure fraîche - 3 cas à soupe de lait (t° ambiante) - 215 g de farine de blé (T.65) - 85 g de farine de seigle - 1 cac de sel - 90 g de sucre - 3 oeufs - 100 g de beurre fondu - 1 oeuf (pour la dorure).

Dans la cuve du batteur, mettez la levure diluée avec le lait puis recouvrir avec la farine, le sel, le sucre et les oeufs entiers. Mélanger doucement avec le fouet plat ou un crochet. Au bout de 5/6 min, ajouter progressivement le beurre fondu et refroidi. La pâte sera alors assez collante. Réservez 1h30 sous un linge à température ambiante. Dégazer la pâte et réserver une nuit au frais dans un récipient bien fermé [attention, la pâte va doubler de volume et sera plus facile à travailler].

Le lendemain, diviser la pâte en 4 morceaux puis former des boules. Déposer dans un moule puis réserver à couvert pendant 2h à température ambiante [la pâte va doubler de volume]. Badigeonner votre brioche d'oeuf battu avec une pincée de sel. Si vous le souhaitez, vous pouvez saupoudrez de sucre en grain. Enfournez 25/30 dans un four préchauffé à 180°C (Th.6). Surveillez la cuisson.

Laisser tiédir avant de démouler et refroidir avant de couper.

Bon Appétit !

Partager cet article

Rythme et organisation des dîners sur une semaine

Publié le par Lea

Mon mari dit que j'ai le gène de l'organisation et que je suis encore plus efficace dans l'urgence. J'avoue que ça me fait rire à chaque fois mais en y réfléchissant, il n'a peut être pas tort. Et c'est justement pour ne plus devoir réfléchir et agir dans l'urgence chaque soir que j'ai décidé de mettre en place une routine pour nos repas du soir.

En tant que maman qui travaille à la maison avec un grand qui rentre en maternelle et un bébé à la maison, le quotidien est rythmé surtout si je veux pouvoir me consacrer sereinement à mon travail. 

J'ai testé bien des variantes du "meal prep" mais au final j'en reviens toujours à cette méthode qui semble vraiment me convenir et voilà ce que cela peut donner sur une semaine type.

Rythme et organisation des dîners sur une semaine
LUNDI : Spaghetti bolognaise

Je cuis des spaghetti que je vais accompagner d'une sauce bolognaise (sauce préparée en quantité puis congelée en portion). Pendant ce temps, je vais mariner des blancs de poulet et couper mes légumes pour le repas du lendemain.

MARDI : Poulet mariné et légumes sautés

Pendant la cuisson de ma viande et de mes légumes, je vais préparer un curry qui nécessite une cuisson de 20 min sur le coin du feux.

MERCREDI : Curry de bœuf et riz

Je mets le riz en cuisson et réchauffe mon curry. J'en profite pour préparer des papillotes de poisson et légumes.

JEUDI : Papillotes de poisson et poêlée de légumineuses

J'enfourne le poisson et mets à réchauffer un sachet d'un mélange de féculent et légumineuse.

VENDREDI : Pizza et salade

J'étale un pâton de pâte puis la recouvre de sauce tomate que je conserve au frigo. Je recouvre des quelques restant de légumes et de tranches de mozzarella. Avec une salade, c'est une repas parfait.

Voilà un petit peu comment j'essaye de m'organiser au quotidien. Je prépare mes menus le samedi avant d'aller faire mes courses dans la foulée. Je n'ai pas encore assez de recul pour vous donner un avis éclairé mais je vois déjà que je ne suis pas dans le speed le soir. Je peux profiter de mes garçons et passer à table plus tôt sans parler du gain de temps et de l'aspect économique.

Partager cet article

1 2 > >>