bons plans

Budget alimentaire, tous dans la même galère ! Mes astuces pour m'en sortir.

Publié le par Farinaz

Après un été à profiter du soleil, de la plage et des bistrots de quartier sur la côte atlantique, le retour à la réalité a été un peu brutal quand je suis retournée faire mes premières courses.

J'ai pris conscience qu'il allait falloir encore plus user de bon sens, d'astuces et de bons plans pour ne pas augmenter mon budget mensuel. Je vais reprendre le rythme sans pression et chaque semaine m'améliorer car on est d'accord pour dire que toute pression ne fait pas forcément prendre de bonnes décisions.

Je fais mes courses chaque semaine avec un budget défini mais ce n'est pas pour autant que je ne profite pas d'une belle offre si elle se présente. L'important pour moi est de ne pas dépenser plus que prévu à la fin du mois. Pour cela, j'utilise quelques astuces très efficaces qui sont devenues mes atouts au fil des années.

1/ Faire le point sur les placards

J'ai pour habitude de ne jamais "blinder" mes placards, préférant un stock plus limité qui me permet de faire tourner les stocks. De cette manière, je n'oublie pas un paquet de semoule ou une conserve dans le fond du placard. Je liste tout ce que j'ai dans les placards, frigo et congélateur suivant des catégories (légumineuses, légumes, féculents, protéines).

2/ Jamais sans mon menu

Une fois tous les produits à ma disposition listés, je prépare un menu pour quelques jours en prenant soin de prendre des aliments de chaque catégories. L'idée n'est pas forcément d'attribuer un jour à un plat (à moins d'avoir des produits frais ou dont la date de péremption est proche à passer en premier). A ce stade, j'ai besoin d'avoir une vue d'ensemble de mes possibilités.

3/ Quelles types de recettes choisir ?

Même si j'adore cuisiner, j'essaye d'optimiser mon temps alors je me la joue maligne dans le choix des recettes. Quitte à faire des viandes au four, un gratin, lasagne et carry , je double les quantités et la "moi" de dans 15 jours me dira merci d'avoir pris de l'avance. Je prévois également un dîner à base d’œufs qui est rapide à préparer et que tout le monde aime sans oublier le repas vide-frigo juste avant les courses suivantes.

4/ La liste de courses

On en arrive à l'étape la plus facile. On rédige sa liste de courses en inscrivant les ingrédients manquants dont on a besoin pour réaliser les plats de la semaine. On n'oublie pas les fruits frais, les laitages, biscuits et autres petits déjeuners que chacun aime manger au quotidien.
Penser à ajouter des pizzas, quiches ou autres plats surgelés qui se réchauffent rapidement et qui, accompagnés d'une salade ou d'un bol de soupe sont des repas économiques et gourmands.

5/ Drive ou magasin ?

Question d'habitude, je fais un drive pour les produits lourds (lait, boissons, ...) et les produits d'entretien. Idéalement je profite d'un code promo et d'offres à -70% de mon hyper pour faire le plein pour le mois. Ensuite chaque semaine selon mon menu, j'achète ce qu'il me manque chez mes commerçants de quartiers et/ou au marché.

Chaque famille a des besoins différents et avec l'augmentation des prix, on se doit d'être astucieux pour trouver l'équilibre entre notre budget et le bien-manger. On fait tous de notre mieux et c'est le plus important ;)

Partager cet article
Repost0

S'adapter pour économiser sur ses courses

Publié le par Farinaz

La vie et les habitudes de vie évoluent. Avec la situation actuelle, on a appris à s'adapter à faire évoluer nos façon de faire pour côtoyer moins de gens et gagner du temps.

Et si on tentait le Drive ?

De cette période compliquée, j'en ai gardé les courses au Drive même si malgré tout j'aime aller discuter et échanger avec mes commerçants de quartier dont certains ont même leurs enfants dans l'école des miens. Il n'y a pas mieux pour découvrir et apprendre que de se tourner vers des artisans passionnés.

Nouvelle routine 

Chaque vendredi, je fais le point sur mes placards, en découle un menu et une liste de courses. Mon mari récupère le drive le jour suivant en récupérant mon grand au sport. Je me réserve aussi une petite somme pour les produits frais (pain, fromage, fruits et légumes) sachant que je n'achète de la viande et du poisson qu'environ une fois par mois que je stock au congélateur.

S'adapter chaque semaine

C'est en préparant ma semaine à venir que je me suis rendue compte qu'on avait zappé de préparer un certain nombre de plats dont on avait envie ces dernières semaines. Et surtout que j'avais tous les ingrédients sous la main pour les cuisiner comme ces boules de mozzarella que j'avais acheté lors d'une promo dans l'idée de faire une pizza. 

C'est le message que j'essaye de passer. Ne pas rester figer et s'adapter selon les contenus des placards est me semble t-il la base pour économiser et éviter le gaspillage et surplus alimentaire. 

Question d'habitude ?

Je sais que faire des menus peut paraître contraignant et ce n'est pas l'exercice que je préfère. Pour me soulager, j'ai imprimé un calendrier mensuel où je note ce qu'on a mangé chaque jour, cela me permet d'y jeter un coup d'oeil les mois suivants pour me donner des idées. J'y met une annotation quand il s'agit de nouveaux plats pour savoir si cela nous a plu (sachant qu'avec des petits en bas âge, ça change tous les jours).

Mais une fois que c'est fait, je n'ai plus besoin d'y penser. Je le suis sans forcément me fixer de jour pour chaque repas mais je sais qu'avec ce que j'ai, je peux faire ses plats-là et ça c'est une charge mentale en moins je vous assure.

Et vous quel est votre astuce pour réduire votre budget course ?

Partager cet article
Repost0

5 astuces pour être des économes écolos en cuisine

Publié le par Farinaz

Des commentaires de mon entourage et même sur les réseaux sociaux me font me rendre compte que certaines astuces que j'applique au quotidien sont méconnues alors pourquoi ne pas en faire un petit article et les partager sur le blog.

1/ Agrumes

Je préfère les citrons frais plutôt que le jus déjà en bouteille. Une fois pressés, vous pouvez conserver le jus des citrons pendant des semaines dans une bouteille en verre au frais. On ne jette pas les écorces mais on les ajoutent dans une bouteille de vinaigre ménager pour le parfumer.

2/ Pain et viennoiserie

Il vous reste un morceau de pain, conservez-le dans un sac zip au congélateur et dès que le sac est plein, vous pouvez préparer un pudding de pain, des croûtons ou simplement une chapelure maison.

3/ Herbes fraîches

Je prends le temps d'effeuiller mes bouquets d'herbes fraîches. Je lave les feuilles puis les essorent avec mon essoreuse à salade avant de les conserver en partie dans une boîte en verre recouverte de papier absorbant au frigo. Je conserve l'autre partie au congélateur. Je garde les tiges (fines) pour les ajouter dans une soupe de légumes.

4/ Poivrons et gros piments

Je ne suis pas une grande consommatrice de poivrons et autres gros piments mais j'aime bien en avoir sous la main pour garnir mes omelettes. Alors, je les lavent avant de les couper en rondelles et direction le congélateur.

5/ Un tour au four

Des légumes qui font la tête ? Je les coupent en morceaux et une fois assaisonnés avec de l'huile d'olive, de l'ail en poudre, du paprika, du sel et du poivre, direction le four. Après cuisson et un passage au mixeur, on obtient une délicieuse soupe qu'on peut agrémenter de crème, beurre ou de fromage à tartiner.

A votre tour, n'hésitez pas à partager vos trucs et astuces en commentaires !

Partager cet article
Repost0

Organisation : Faire ses courses au retour de vacances

Publié le par Lea

Oulala, que ça fait bizarre de revenir par ici. Bon, je vais être honnête, j'avais besoin de prendre du recul pour mieux revenir avec pleins de nouveautés à vous partager.

Welcome aux nouveaux qui viennent de nous rejoindre par ici notamment via la série de posts que j'ai fait sur Instagram pour vous partager mes aventures à l'Ile de la Réunion. D'ailleurs si vous voulez les découvrir entre virées à la plage, découvertes de plats familiaux et confinement, n'hésitez pas à me rejoindre sur mon compte @gourmandises2lea où je suis plutôt active.


Les vacances sont finies et je vais reprendre mes billets cuisine, bons plans et organisation sur ce blog. Alors, je ne sais pas vous mais le mois de septembre est toujours un mois compliqué pour nous. Reprendre le rythme après les vacances n'est jamais simple notamment quand on parle d'organisation et de repas du quotidien, on a tendance à ne pas savoir par quel bout commencer.

Voilà 3 tips qui pourraient vous aider :

1 - Pas de PRÉCIPITATION, prenez le temps de faire le tour de vos placards et du congélateurs (le frigo est censé être vide) et faites une liste de ce qui reste par catégories (protéines, légumes, féculents, ...)

2 - Établir un MENU ou au moins lister quelques idées de plats à préparer avec ce que vous avez sous la main. L'idée n'est pas de tester de nouvelles recettes mais plutôt de se focaliser sur des recettes qu'on maîtrise.

3 - On prépare ensuite une LISTE des produits manquants et/ou frais afin de préparer les repas de la semaine. J'ai pris l'habitude d'inclure une envie de chacun parce que manger doit rester un plaisir.

Vous avez compris l'idée n'est pas de faire "le plein" de nourriture mais de se faciliter la vie sans pression en achetant ce dont on a besoin pour la semaine.

Partager cet article
Repost0

Budget alimentaire : Une semaine sans courses

Publié le par Lea

Le pôle alimentaire a toujours été élevé à la maison, on aime cuisiner, manger et on n'imagine pas se restreindre quand on parle de nourriture. Et pourtant, on a (l'air de rien) réduit notre budget course de 30% en un an, ce qui n'est pas rien.

Le confinement de mars dernier m'a fait prendre conscience de nos habitudes de consommation. Et j'avoue que jusque là, même si je faisais attention à mon budget course, je n'avais pas conscience de notre manière de consommer. J'achetais trop de peur de manquer alors que cela n'était pas nécessaire. Par exemple, mon stock de légumineuses en conserve ne baissait jamais alors que j'en cuisine plusieurs fois par semaine, aller comprendre.

Faut savoir que je prépare les déjeuners de mon mari, les miens mais aussi que mon grand rentre certains midis déjeuner à la maison. Je prépare aussi les dîners, les goûters ainsi que les repas du week-end. Ce qui reste similaire au nombre de repas préparés pendant le confinement.

En suivant quelques mamans sur Youtube, j'ai commencé à modifier ma façon de faire et aujourd'hui, le sujet ne me donne plus de sueurs froides. Je sais budgétiser et organiser mes placards pour avoir de quoi cuisiner toute la semaine tout en faisant plaisir à ma famille.

Parmi nos nouvelles habitudes, j'ai introduit le concept de "la semaine sans courses" dans notre quotidien. Une semaine dans le mois, je ne fais pas ou peu de courses. C'est souvent l'avant-dernière semaine du mois. Le choix peut sembler arbitraire mais j'ai remarqué que c'est à cette période que mon congélateur est plein de plats que j'ai pu cuisiner en début de mois alors on a de quoi faire. C'est une semaine où je cuisine moins. C'est aussi l'occasion de faire tourner les stocks et éviter le gaspillage. Je me demande même si ce n'est pas la semaine la plus équilibrée du mois.

Prendre conscience me semble être le premier pas quand on a envie de changement et en terme de consommation en général, la situation actuelle nous pousse à revoir nos besoins "réels" et notre façon de consommer. Un pas après l'autre, je fais en sorte de faire évoluer mes habitudes et puis après tout, tout changement prend du temps :)

Partager cet article
Repost0

Mes astuces pour bien conserver ses légumes

Publié le par Lea

Hier soir, toute ma petite famille a eu envie d'une assiette de pâtes. Évènement plutôt inhabituel pour être souligné. Alors j'ai fouillé dans mon placard pour finir par dénicher un fond de farfalles et un autre de fusilli. Ni une, ni deux, j'ai fait cuire ce mélange de pâtes. Avec des œufs "brouillés" et du fromage, on s'est régalé.

Mais voilà, entre les fêtes et ce début d'année, il me manque du vert dans mon assiette. Mon corps me réclame des légumes ! Je suis donc allée chez Grand Frais faire un mini plein. Suis-je la seule à penser que ce magasin est "traître" ? On entre pour quelques légumes et on ressort avec en plus du poisson, des fruits secs, du fromage et quelques yaourts. J'ai été raisonnable parce que je n'ai dépassé le budget que je m'étais fixé de quelques euros seulement. Bref, je m'égare.

C'est en nettoyant et préparant mes légumes que j'ai repensé à une conversation que j'ai récemment eu avec la maman d'un copain de mon fils. Elle a abandonné l'idée d'acheter des légumes frais parce qu'ils finissaient trop souvent à la poubelle. Elle n'avait pas le temps de les cuisiner. En échangeant avec elle, je lui ai donné quelques astuces que j'utilisais pour conserver et préparer mes légumes.

Je me suis dit que ça pourrait intéresser des personnes qui passent par ici ;)

Choisir le (bon) moment pour faire son plein de fruits et légumes

On va pas se le cacher, il est nécessaire de nettoyer et préparer certains de ses légumes pour les conserver plus longtemps. Pensez donc à prévoir un moment après vos achats pour vous en occuper.

Ne pas acheter en quantité

Par expérience, je n'achète que ce dont j'ai besoin. Je garde une partie de mes légumes frais pour les cuisiner en début de semaine. Je conserve le restant au frigo ou au congélateur. Je ne fais jamais de surstock préférant refaire le plein régulièrement. Par contre, je ne rachète pas tant qu'il reste ne serait-ce qu'un poireau. C'est ma façon d'éviter le gaspillage et le surstock.

Chou-fleur et autres "gros" légumes

Vendu à la pièce, ce légume s'avère économique et gourmand à condition de ne rien jeter. Pour ma part, je le coupe en petites fleurettes (plus rapide à cuire et pas besoin de le couper dans l'assiette des enfants). Je garde bien toutes les parties restantes pour en faire une soupe. Avec un filet d''huile de noisettes, miam.

Oignons verts, poireaux

Je me souviens encore de ce jour où ma mère m'a donné une botte d'oignon vert qu'elle avait laissé un peu trop longtemps au frigo. Il m'a fallut un temps fou pour le nettoyer, retirer les parties abîmées et la couper. Habituellement, je ne mets que quelques minutes puis direction mon sac zip au congélateur. La méthode est la même pour les poireaux. A ressortir au besoin.

Salade et autres herbes

Je lave ma salade et mes herbes immédiatement. Cela peut sembler rébarbatif mais j'ai remarqué qu'en attendant un jour ou deux, je devais également trier les feuilles qui commençaient à flétrir. Je perds alors du temps et quelques feuilles de ma salade et/ou mes herbes. Je conserve ma salade dans une boîte à légumes trouvée chez Gifi quant aux herbes, je les mets au congélateur. 

Carottes et autres navets

Épluchées, coupées en bâtonnets, je mets dans un bocal et recouvre d'eau froide à hauteur.  On change l'eau tous les 2/3 jours. Cela ne fait que peut de temps que je conserve mes carottes de cette manière mais je trouve juste cela incroyable ! Au frigo, les carottes ne bougent pas pendant plusieurs semaines.

____

Il existe bien des astuces pour conserver se légumes frais et puis c'est comme tout, avec un peu de pratique, cela prend moins de temps. L'occasion de redécouvrir des légumes qu'on a pu délaisser et s'essayer pourquoi pas à de nouvelles recettes.

 

Partager cet article
Repost0

5 idées pour cuisiner au quotidien sans culpabiliser

Publié le par Lea

Préparer des repas chaque jour de la semaine peut vite s'avérer être une corvée. Par manque d'envie, d'idées ou de motivation, on peut tomber dans la faciliter en se faisant livrer ses repas ou se contenter d'un plat préparé ou d'une assiette de pâtes. Dans un cas, cela revient cher et dans l'autre, ce n'est pas très équilibré.

Je ne sais pas si c'est lié à la période actuelle mais j'entends souvent parler d'une solution miracle qui nous permettrait de préparer des plats maison et variés sans y passer trop de temps. Je suis preneuse ! En tant mère de famille qui doit chaque jour imaginer des repas à la fois varié, gourmand et qui plairont à des enfants dont les goûts changent presque tous les jours, je me suis longtemps pris la tête à ce sujet. C'est même devenu un vrai casse-tête quand mon dernier a décidé à 17 mois d'arrêter son biberon du soir préférant un "vrai" repas. Mes garçons sont ouverts à la nouveauté. Certes, certains plats ont été boudés mais dans l'ensemble, ils mangent de tout. Ouf !

Après avoir testé maintes "techniques" pour suivre le rythme, j'ai pris du recul. J'ai saisi que batch cooking, meal prep tels qu'ils nous sont vendus ne sont pas pour moi. Il me semble que le plus important est de trouver une façon de s'organiser qui nous correspond et facilite notre quotidien sans charge mental supplémentaire parce que cuisiner, cela doit rester un plaisir et non une corvée.

5 idées pour cuisiner au quotidien sans culpabiliser

C'est comme ça que j'ai eu envie de partager quelques idées qui m'aident pour régaler ma petite famille au quotidien sans me surcharger de travail.

1 - Préparer en grande quantité

J'use et abuse des plats que je peux cuisiner en grande quantité. Je prépare toujours en double les plats comme les curry, les gratins ou lasagnes. Cela me prend le même temps et pourtant, je me retrouve avec deux ou trois repas en plus que je conserve au congélateur. A ressortir dans quelques semaines.

2 - Les œufs

Il existe tellement de recettes rapides à préparer avec des œufs que j'en cuisine une fois par semaine. Omelette nature ou garnie, sur le plat en cocotte, ... les idées ne manquent pas. Mais attention de ne pas choisir le jour de fermeture hebdomadaire de votre boulangerie. Ça serait dommage de manger des œufs sans pain frais.

3 - Les soupes

En version simple ou plus élaborée, elles ne demandent que quelques minutes de préparation après on l'oublie sur le coin du feu. Servie avec un croque-monsieur ou un sandwich de fromage, c'est un dîner parfait.

4 - Quiches, pizza, tourtes du commerce

Bien que j'aime cuisiner, je n'ai parfois pas envie de passer du temps à préparer une quiche ou une pizza en faisant la pâte, la sauce, ... Je me tourne alors vers des produits de mon supermarché que nous aimons consommer. Une part de pizza/quiche et une salade de crudités, voilà le genre de repas qui plaît.

5 - Les plats de pâtes

Si j'écoutais mon grand bonhomme, il mangerait des pâtes, du ketchup et du fromage à tous les repas. Mais en vérité, je suis sûre qu'il ne tiendrait pas plus de quelques repas tellement il est curieux et gourmand par nature. Cela ne m'empêche pas de préparer des pâtes à mes enfants une voire deux fois par semaine, rarement plus. Avec un steak, un cordon bleu ou simplement des œufs, ils aiment beaucoup. Et pour nous, on aura plutôt tendance à les faire sauter avec des légumes, des restes de viandes et des épices.

Voilà quelques idées simples à mettre en place dans une routine cuisine. Il faut avant tout arrêter de se culpabiliser si chaque repas n'est pas "parfait". Il est important de se faire plaisir en cuisinant même des plats basiques. C'est d'ailleurs comme ça que je veux partager l'alimentation avec mes garçons. Leur apprendre à aimer cuisiner et manger de tout et ainsi développer une relation saine avec l'alimentation dès le plus jeune âge.

Partager cet article
Repost0

5 astuces pour réduire de 30% son budget courses

Publié le par Lea

Maintenant que la rentrée est derrière nous, on a tous repris une vie sociale plus active et retrouvé un semblant de rythme. Et j'avoue que je ne suis pas mécontente ! Même si j'ai le sentiment de courir après le temps toute la journée, j'adore avoir repris mon rythme de boulot à la maison. Les premiers temps, mon équilibre était bancal entre m'occuper de ma maison et travailler mais c'est fou, j'ai rapidement retrouvé mes repères et je pense que d'ici peu, j'arriverais même à m'accorder un peu de temps pour moi ;). Pour le moment, je m'éclate dans mes différents projets et c'est très épanouissant.

Un autre truc qui me plaît, c'est la gestion du quotidien alimentaire de ma famille. Et au fil des mois, je me suis même rendue compte que notre budget alimentaire avait réduit de 30%. Et pourtant, je n'ai pas l'impression qu'on "se prive" au quotidien. J'ai d'ailleurs l'impression qu'on mange "mieux".

Du coup, je me suis dit que cela pourrait être sympa de vous partager les petites choses que j'ai mise en place pour en arriver à ce résultat.

1 - Prévoir les menus

J'essaye d'organiser les courses et les menus chaque semaine pour que cela me prenne toujours moins de temps en semaine. Et plus j'y arrive, moins cela devient une charge mentale. C'est même devenue ma petite "récréation" du vendredi. Cela ne me prend pas plus de 30 min et la satisfaction que la semaine suivante est déjà organisée.

5 astuces pour réduire de 30% son budget courses
2 - Eau du robinet et carafe filtrante

C'est la petite révolution à la maison. Mon mari n'a jamais supporté le "goût" de l'eau du robinet et il consomme de l'eau en bouteilles depuis qu'il habite en métropole. Alors quand il a adopté la carafe filtrante, j'ai vécu ça comme une petite victoire (pour moi, pour mon dos et surtout l'écologie). Désormais, on ne consomme que de l'eau du robinet et c'est bien plus économique.

3 - Les bocaux en verre

C'est tendance de conserver et exposer ses ingrédients secs dans des bocaux en verre. C'est une déco à moindre coup à condition de ne pas investir dans des bocaux ou autres contenants neufs. Idéal pour conserver un reste de plat en sauce ou une soupe au réfrigérateur. Personnellement, je suis de celles qui adorent les petits et gros bocaux avec un couvercle doré alors je recycle les contenants de mes aliments. Et si le couvercle n'est pas doré ben ... je le bombe à la peinture :)

4 - Yaourt nature et topping

La pédiatre de mes garçon m'a récemment dit qu'un yaourt aux fruits du commerce contenait pas moins de 19 g de sucre par pot soit 4 morceaux de sucre !!! J'étais choquée alors après avoir terminé les quelques yaourt qui restaient dans le frigo, on est passé au yaourt nature que je customise. Le préféré de mon grand, c'est avec de la banane et des pépites de chocolat (j'en mets 4/5 hihihi), le petit accepte encore de les manger nature. Sinon, avec du miel et des fruits ou simplement du sucre ou de la confiture. On varie chaque jour selon nos envies.

5 - Sites et applications de réductions

A conditions de ne pas être fidèle à une seule marque et de n'utiliser que des offres qui correspondent à notre consommation, c'est un moyen efficace de réduire son budget. J'en ai déjà parlé ici et de façon plus complète alors n'hésitez pas à jeter un coup d’œil si cela vous intéresse.

L'idée n'est pas de changer ses habitudes du jour au lendemain mais plutôt de faire évoluer nos façons de consommer au fil du temps pour nous, la planète et notre porte-monnaie.

Publié dans Courses, Economie, Brita, Bons Plans

Partager cet article
Repost0

(Bien) faire ses courses

Publié le par Lea

On le répètera sans doute jamais assez mais en cuisine l'organisation est la clef pour éviter quelques soucis et naviguer entre le trop plein et le pas assez. Avec le temps et l'expérience, j'ai appris à gérer les contenus de mes placards pour préparer les repas de ma famille et aujourd'hui, je partage avec vous quelques règles qui me sont indispensables pour éviter le gaspillage et faire des économies.

Quand faire ses courses ?

Suivant notre rythme de vie, notre façon de nous alimenter et la place que I'on a pour stocker, on aura chacun une organisation différente. Le plus important, c'est de ne pas céder à la facilité et aller en magasins dès qu'il nous manque le moindre truc. C'est le piège ! On achète toujours plus que ce dont on a besoin. Pour éviter la tentation, on note le produit manquant sur une liste et on fait sans . . . jusqu'aux prochaines courses.

Faire des listes !

Pour aller vite et ne pas se laisser distraire au moment de faire ses courses, i l est important de savoir ce qu'on doit acheter avant de partir. Je ne connais rien de mieux que faire des listes.
Pour ma part, j'en ai deux. La première est ma liste des indispensables que j'ai sous la forme d'un tableau Excel. Tous les produits sont classés par catégorie. Elle est accrochée sur mon frigo et je coche quand un produit est terminé. La seconde regroupe nos envies les plats ou produits qu'on a simplement envie de manger pour la semaine suivante.

La veille, je prends toujours le temps de faire le tour des placards avant de partir faire mes courses. Je prépare un menu de la semaine et/ou je note quelques idées de plats que je peux préparer avec les ingrédients dont je dispose. On a souvent de bonnes surprises! Je reprends ensuite ma liste "des indispensables" et rajoute les produits dont les membres de ma famille ont envie. Par habitude, je me limite à un produit par personne.

Copyright photo : www.generations-plus.ch

Copyright photo : www.generations-plus.ch

J'achète quoi ?

Si vous avez au préalable établi un menu (même approximatif) et votre liste de courses, j'ai envie de vous répondre : la question ne se pose plus. Mais si comme moi, vous êtes adeptes des bons plans et des offres DLC courtes, n'hésitez pas à aller faire un tour dans le bac dédié : légumes prédécoupés, yaourts, pain de mie, salade, on peut trouver de quoi se faire plaisir et économiser quelques euros tout en évitant du gaspillage alimentaire.

Fait maison ou industriel ?

Les industriels ont énormément amélioré la qualité des produits proposés et notre alimentation fait partie intégrante des préoccupations des entreprises agroalimentaire.
Alors, je mets chaque semaine des produits comme un rouleau de pâte feuilleté, un bocal de ratatouille (avec des œufs, c'est délicieux), des pizzas surgelés ou encore (plus rarement) des crèmes desserts ou des biscuits. Je m'en sers pour préparer certains repas en semaine ou simplement parce qu'on en a envie.

Finalement,

S’organiser même pour faire ses courses est un atout au quotidien. On réduit sa charge mentale et on évite les questions du style 'I on mange quoi ce soir", "vous avez envie de quoi" et la même réponse.  "j'sais pas comme tu veux". Liste, menu et produits industriels peuvent faire bon ménage. Et voilà comment faire des courses, un moment de plaisir gourmand.

Partager cet article
Repost0

EbuyClub, le cashback peut aussi être gourmand

Publié le par Lea

La reprise du rythme en cette fin d'année (scolaire) a été bien laborieuse de mon côté mais rien de dramatique, on va reprendre ses marques et retrouver un rythme ... mais pas tout de suite parce que c'est l'été et les vacances :)

On a la chance de passer les 2 mois d'été en famille. On s'est déjà échappé une petite semaine et on repart prochainement pour quelques jours. Et oui, ce n'était pas vraiment le programme que nous avions prévu mais bon on s'adapte et on en profite.

En attendant, j'ai repris mes habitudes en faisant de nouveau mes courses en ligne. Je prépare mes listes sur différents sites de supermarchés (Carrefour, Monoprix, ...) et puis selon mes besoins, je vais récupérer mes achats au drive ou je me fais livrer. C'est bien plus pratique et au moins pas besoin de mettre un masque devant son écran.

J'ai aussi pris le réflexe de passer par le site EbuyClub pour faire mes achats, tout simplement parce qu'il me rembourse un pourcentage de mes achats (HT) via son système de cashback. Il propose également des bons plans adaptés à mes besoins.

EbuyClub, mode d’emploi ...


Chez Auchan Drive par exemple, on vous rembourse jusqu'à 3€ en ce moment sur vos achats.

Au lieu d’aller directement sur le site d’Auchan Drive, je passe par mon compte EbuyClub. Après avoir trouvé Auchan Direct via le moteur de recherche, je clique sur “activer le cashback”, je suis automatiquement redirigée vers le site en question et je fais mes courses. L'avantage, c'est que je continue à faire mes courses sans changer mes habitudes.

Vous pouvez également installer l’extension alerte bons plans, elle permet d’activer le cashback en un clic sans passer par le site EbuyClub. Vous êtes également tenus au courant quand vous naviguez sur un site contenant des codes promos et/ou du cashback.

Si comme moi, vous faites vos achats chaque semaine, vous pouvez récupérer plus de 150€ par an (et là, je ne parle que de l’alimentaire) car il est possible de trouver des marchands partenaires dans tous les domaines.

Comment s’inscrire ?


Rien de plus simple, on s'inscrit sur le site, on renseigne ses préférences puis on passe par la plateforme d'EbuyClub (ou via l’extension bons plans) pour faire ses achats. Et comme je suis une vraie miss bons plans, je vous propose de vous inscrire en passant par mon lien de parrainage ce qui vous permettra d'obtenir 6€ au lieu de 3€ habituellement.


Avec les cashbackissimes, vous obtiendrez des offres de remboursement encore plus avantageuses sur un grand nombre de gros sites marchands pour votre premier achat via la plateforme ou l'application mobile qui est également disponible. Vous pouvez ensuite retirer vos gains à partir de 10€ cumulés (virement, paypal, chèque ou chèque cadeau Amazon et Fnac).

De quoi se faire plaisir et s'offrir de jolis chariots bien remplis toute l'année ... et pourquoi pas une nouvelle paire de sandales aussi ;)

Article sponsorisé

Partager cet article
Repost0

1 2 > >>