750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accro aux émissions de cuisine ?

Publié le par Lea

Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours adoré les émissions de cuisine. Déjà enfant chez ma grand-mère, je ne pouvais pas louper une seule émission de la cuisine des mousquetaires avec Maïté et Micheline, vous, vous souvenez ?

La scène avec l'anguille est mythique !

D'ailleurs ma grand-mère ne comprenait pas mon intérêt pour cette cuisine à l'antipode de la cuisine traditionnelle indienne qu'elle préparait. Puis Joël Robluchon est arrivé à l'antenne me fascinant pas sa technique et sa précision. Ensuite les émissions se sont multipliées, les chefs ont été mis en avant et la cuisine est devenu omniprésente à la télévision.

Aujourd'hui, hormis Top Chef que j'aime bien suivre, je n'adhère plus du tout à ce style de télé . préférant me tourner vers Youtube et tous ces gourmands (professionnel ou simple amateur) qui partagent leurs repas et surtout leurs astuces du quotidien bien plus proche de notre façon de cuisiner à la maison.

Je vous ai déjà présenté mes 5 chaînes Youtube Food préférées et je reste fidèle à ces dernières même si j'en ai découvert d'autres depuis. J'aurais certainement l'occasion de vous les présenter :)

Publié dans Concours & Bavardages

Partager cet article

Repost0

Allergie alimentaire aux fruits à coques, on en parle ?

Publié le par Lea

Même si aujourd'hui je suis un peu plus rassurée. Je me rappelle qu'au début de la diversification de l'alimentation de mon petit bonhomme, j'appréhendais l'introduction des fruits à coques qui reste une des allergies alimentaires les plus courantes. On peut être intolérant à un ou plusieurs fruits à coque. Cela dépend vraiment des individus.

L’allergie aux fruits à coques concerne ainsi essentiellement la noix, la noisette, la noix de pécan, la noix de Macadamia, la noix du Brésil, la noix de Cajou ou encore l’amande. Par contre, la noix de coco, la noix de muscade, la châtaigne, le pignon de pin et l’arachide (cacahuète) ne sont pas des fruits à coques, étonnant ! Et pourtant ils contiennent également des substances potentiellement allergènes.

fruits à coques
Crédit photo : https://www.builtlean.com/

Les symptômes

Comme pour les autres allergies alimentaires, la réaction allergique touche essentiellement la peau, le système digestif et/ou le système respiratoire tout de suite après l’ingestion de l’aliment ou dans les heures suivantes.

Alors si vous avez des éruptions cutanées avec démangeaison (eczéma, urticaire) ou encore un gonflement du visage, des lèvres et/ ou des paupières, des troubles respiratoires ou encore des nausées ou la diarrhée, il est important de consulter voire même de posséder un stylo injecteur d’adrénaline pour réagir au plus vite et avant d'appeler le SAMU (15).

Les aliments à éviter en cas d'allergie

L'allergie aux fruits à coques ne peut concerner qu'un seul fruit à coque, cela varie suivant les individus mais les allergies croisées sont tout de même courantes. N'hésitez pas à contacter votre médecin traitant et/ou un allergologue qui sauront vous guider.

En France, la présence des fruits à coques doit être signalée clairement sur les produits : lisez attentivement les étiquettes. Pour vous aider, certaines préparations du commerce sont garanties sans fruits à coques et autres allergènes. Alors, on psychote pas trop mais on fait quand même attention.

Publié dans Produits, Collaborations

Partager cet article

Repost0

Cuisiner le tapioca avec Tipiak

Publié le par Lea

Alors pour tout vous dire, le tapioca ne fait pas parti de mes souvenirs d'enfance et ce n'est que récemment que j'ai (re)découvert ce produit reçu dans une box gourmande. En voyant ce paquet de la marque Tipiak, je me suis dit que c'était une bonne idée d'inclure ce produit sous forme de bouillie dans l'alimentation du petit bonhomme (puisqu' après tout, c'est son utilisation la plus commune).

Et comme à mon habitude, je n'ai pas pu m'empêcher de rajouter mon grain de sel en commençant par remplacer le lait par du bouillon puis ajouter quelques morceau de poulet et du fromage. Après un passage sous le grill du four, on a obtenu un plat très "confort food" qui se déguste dans un bol à la cuillère.

Je ne pouvais pas m'arrêter en si bon chemin alors j'ai commencé à me balader sur la toile à la recherche de recettes de tapioca et surtout de recettes faciles.

C'est comme ça que j'ai découvert bien des façon de consommer le tapioca en sucré et en salé notamment dans des recettes végétariennes comme quoi il ne sert pas uniquement à épaissir une soupe.

Partager cet article

Repost0