Biscotti aux fruits secs

Publié le par Farinaz

Je me souviens encore de la première fois que j'ai préparé ces biscuits. J'ai trouvé ça long dans sa préparation notamment par rapport à la double cuisson. D'ailleurs vous saviez qu'on parle de "biscuit" à cause d'une double cuisson ;)

Maintenant, j'en prépare assez souvent pour en avoir sous la main pour accompagner mon café en fin de repas. Légèrement réhydraté dans ma boisson, c'est comme ça que je le préfère. En voilà un petit biscuit qui est parfait pour des cadeaux gourmands ! 

Biscotti aux fruits secs

Pour 30 biscuits

200 g de farine - 1 cac bombée de levure chimique - 2 œufs - 90 g de sucre de canne - 1 pincée de vanille en poudre - 1 pincée de sel - 150 g de fruits secs (40 g de noix - 20 g de pistaches - 50 g de raisins secs - 20 g d'amandes effilées - 2 dattes en morceaux)

Mélanger les poudres puis ajouter les oeufs battus. Bien mélanger avant d'ajouter les fruits secs. Former deux boudins de pâte sur un plan de travail fariné. Déposez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson et enfournez env. 30 min dans un four préchauffé à 150°C (Th. 5). Laisser tiédir 10 min

A l'aide d'un couteau à dents, découpez en tranche de 0,5 cm d'épaisseur et disposer les morceaux sur la plaque pour les cuire à peine 10 minutes à la même température en les retournant à mi cuisson. Les biscotti doivent être secs et croustillants. Laissez refroidir avant de les conserver dans un boîte hermétique.

Partager cet article
Repost0

Compote de pommes aux épices

Publié le par Farinaz

Quelque soit la saison, j'ai toujours quelques pots de compote de pommes en réserve. Enfin on parle plutôt de purée de pommes puisque celle que je prends en dépannage, contient de la pomme à plus de 99% avec une touche de vanille.

Je fais aussi ma propre compote en mélangeant différentes variétés de pommes avec un filet d'eau et un peu de sirop d'érable après avoir mixé. C'est un peu mon dessert doudou quand j'ai envie d'une touche sucrée.

Mon petit préfère en manger au petit déjeuner avec quelques pépites de chocolat et une tartine ou des petits beurre. Ah et il m'en réclame aussi au goûter et au dessert ;)

Compote de pommes aux épices

Pour 1 gros bocal

2 pommes rouges (Pink Lady) - 1 pomme verte (Granny smith) - 2 pommes jaunes (Golden) - 1/4 cac d'épices à pain d'épices (ou de 4 épices) - 2 cas de sirop d'érable.

Eplucher et couper les pommes en dés. Dans une casserole, faire cuire les pommes avec un fond d'eau en surveillant. Mixer puis ajouter les épices et le sirop d'érable. Laisser tiédir avant de conserver dans un bocal au frigo pendant quelques jours.

Bon Appétit !

Partager cet article
Repost0

Granola de Noël

Publié le par Farinaz

Quand on a pris l'habitude de faire son propre granola, on prend plaisir à faire une recette sur mesure selon ses envies du moment. Pour ma part, même si je garde une base d'oléagineux, je change presque tous les autres ingrédients que j'ajoute après cuisson. Je m'adapte au contenu de mes placards et c'est ma petite recette pour finir les fonds de bocaux.

Je ne sais pas si c'est la saison où le fait d'avoir (enfin) décoré le sapin mais aujourd'hui, j'avais envie d'un granola qui sent bon les épices et les saveurs de Noël. Et comme avec cette quantité, on tient une petite semaine, je n'aurais pas le temps de me lasser.

En cette période de fêtes, c'est aussi une idée de cadeaux gourmand à offrir aux maîtresses. J'ai le souvenir d'une année où la maîtresse m'avait avoué "avoir boulotté" tout le bocal devant la TV avec son mari.

Granola de Noël

Pour un gros bocal

200g de flocons d'avoine complet - 40 g de beurre fondu - 100 g de compote de pommes - 10 cl de sirop d'érable - 1/4 de cac d'épices à pain d'épices (ou autre épices) - 40 g de noix concassées - 40 g de cacahuètes (non grillées, non salées) -  1 pincée de sel - 40 g de pépites de chocolat - 30 g de raisins secs.

Dans un saladier, mélanger tous ingrédients (excepté les pépites de chocolat et les raisins secs) et bien mélanger. Déposer dans un plat allant au ou four ou sur une plaque de four recouverte de papier cuisson et laisser cuire env. 45 min dans un four préchauffé à 160 °C (Th. 5/6). Mélanger régulièrement pour une cuisson uniforme. Poursuivre la cuisson jusqu'à obtenir un mélange légèrement doré et croustillant. Laisser tiédir avant d'incorporer le chocolat et les raisins.

Conserver dans un boîte hermétique ou un bocal en verre pendant quelques jours.

Bon Appétit !

Partager cet article
Repost0

Cookies au miel et noisettes

Publié le par Farinaz

Dans la famille des oléagineux, je demande la noisette. Je ne suis pas fan des noisettes et dehors de cettes que je ramasse fraîches durant la pleine saison. Par contre j'adore la touche de croquant qu'elle apporte dans une salade ou un cake par exemple.

Là, je voulais terminer un pot de pâte à tartiner au miel et noisettes grillées. Je vous laisse imaginer la texture légèrement granuleuse de cette tartinade. So yummy ! J'ai fais quelques cookies avec seulement 4 ingrédients et comment vous dire qu'on a adoré !

Et le chocolat, ben c'est le petit truc en plus pour plus de gourmandises.

Cookies au miel et noisettes

pour 12 cookies

220 g  de pâte à tartiner - 120 g de sucre - 1 oeuf - 40 g de farine.

Mélanger tous les ingrédients pour former une pâte. Réserver au frais 10 min à couvert. Former des boules de pâte (25/30g) et les déposer sur une plaque de four recouverte d'un tapis de cuisson. Enfourner environ 10 min dans un four préchauffé à 180 °C (Th.6). Laisser tiédir puis laisser refroidir sur une grille.

Bon Appétit !

Partager cet article
Repost0

Biscuits aux noix

Publié le par Farinaz

Picorer des petits biscuits avec un café ou une tasse de thé est un petit plaisir du quotidien mais j'attends toujours la saison des fêtes pour y ajouter des épices. J'avais hâte de vous partager cette recette de petits biscuits aux noix qui sont aussi rapide à préparer qu'à dévorer. D'ailleurs, je ne garde jamais toute la boîte à côté de moi car en travaillant, je risquerais de tout finir ... oups !

Au fil du mois, j'avais dans l'idée de vous proposer un autre variante de ces biscuits qui seront parfaits à offrir. Je pense en glisser quelques uns dans mes paniers gourmands de cette année.

Biscuits aux noix

Pour une trentaine de biscuits

150 g de farine (T.65) - 50 g de noix mixées (grossièrement) - 1 cac de levure chimique - 1 pincée de sel - 1/2 de quatre épices (ou autre épice de votre choix) - 60 g de sucre de canne - 2 à 3 cas de lait - 5 cl d'huile végétale - chocolat fondu (facultatif).

Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients jusqu'à l'obtention d'une pâte. Couvrir le saladier et laisser reposer 15 min. Couper la pâte en deux puis rouler chacun des morceaux de pâte en un boudin de 1 cm de diamètre puis découper des morceaux de 2 cm de long. Déposer les sur une plaque de four et laisser cuire env. 20 min dans un four préchauffé à 180 °C (Th.6). Laisser tiédir avant de les tremper dans du chocolat.

Bon Appétit !

Publié dans Noël, Chocolat, Biscuit, Croquant, Noix

Partager cet article
Repost0

Brioche aux pralines roses

Publié le par Farinaz

Tout au long de l'année, je suis à la recherche de pralines roses. Et lorsque ma mère m'a proposé de me rapporter un brioche aux praline rose de Lyon dont c'est la spécialité, j'ai refusé. Ben oui, la mienne est délicieuse. Pfff, je n'ai cependant pas penser à lui demander de me prendre des pralines roses.

Alors quand j'ai vu que Jeff de Bruges (mon fournisseur officiel de pralines) en avait remis en vente pour les fêtes, je n'ai pas hésité une seconde. Hé, ça vous dit une brioche aux pralines roses pour le goûter ?

Cette brioche se mange sans fin. Elle est riche en oeufs mais pas trop de sucre et de beurre. Faut dire que la praline rose est déjà bien sucrée. Qu'est ce que j'aime tomber sur un bout de brioche sans rien puis sur une seconde bouchée avec une amande et parfum limite caramel des pralines. 

Alors oui, pour garantir la qualité de la mie sans mettre trop de levure, il faut s'y prendre la veille mais je vous assure que ça en vaut la peine.

Brioche aux pralines roses

Pour une belle brioche familiale

15 g de levure fraîche - 3 cas de lait (t° ambiante) - 300 g de farine (T.65) - 1 pincée de vanille en poudre - 1 cac de sel - 50 g de sucre - 3 oeufs - 100 g de beurre -  120 g de pralines concassées - 1 oeuf (pour la dorure).

Dans la cuve du batteur, diluer la levure dans le lait. Recouvrir avec la farine, la vanille, le sel, le sucre et les oeufs entiers. Mélanger doucement avec fouet plat ou un crochet. Au bout de 5/6 min, ajouter progressivement le beurre fondu et refroidi et poursuivre le mélange pendant 12/15 min à vitesse moyenne. La pâte sera alors juste un peu collante. Réservez 1h sous un linge à température ambiante. Dégazer la pâte puis réserver une nuit au frais dans un récipient bien fermé [attention, la pâte va doubler de volume et sera plus facile à travailler].

Le lendemain, laisser à température ambiante 30 min avant de dégazer la pâte et incorporer les pralines. Diviser la pâte en 7/8 morceaux puis former des boules. Déposer dans un moule recouvert de papier cuisson puis réservez 2h à température ambiante [la pâte va doubler de volume]. Badigeonner votre brioche d'oeuf battu avec une pincée de sel. Enfourner 25/30 dans un four préchauffé à 180°C (Th.6). Surveillez la cuisson. 

Laisser tiédir avant de la déguster.

Bon Appétit !

Partager cet article
Repost0

Gâteau au yaourt festif

Publié le par Farinaz

En dehors des repas de fêtes, on continue à se nourrir ... n'est ce pas ! Et nul besoin de produits coûteux pour se sentir dans une ambiance de fêtes au quotidien. Du moins, c'est ce que j'aime à penser.

Le sapin n'est pas encore installé, on a prévu de le faire dimanche prochain. D'ailleurs, on a toujours pas fini la lettre au Père Noël si vous voyez à quel point on est en retard sur le planning cette année. Mais peu importe, même sans décorations et artifices, on a déjà un pied dans cette période si festive.

On a ouvert nos calendriers de l'avent et on a déjà testé quelques petites recettes comme ce gâteau au yaourt auquel j'ai apporté quelques petits twists pour le plus grand bonheur de mon grand qui m'en réclame un autre.

C'est une base de gâteau qui se prête bien à des petits changements et préparé avec des ingrédients de qualité, il reste ma valeur sûre pour faire plaisir à mon entourage.

Gâteau au yaourt "festif"

Pour 8/12 parts

1 pot de yaourt (125g) - 3 œufs - 1 pot et demi de sucre muscavado - 2 pots de farine de blé (T.65) - 1/2 sachet de levure chimique - 1/2 pot de noisettes en poudre - 1 belle pincée de poudre de vanille - 1 pincée de sel - 1/2 pot d'huile végétale.

Battez le yaourt avec les oeufs. Ajoutez le sucre puis la farine, la levure, la poudre de noisettes, la vanille et le sel. Incorporez ensuite l'huile. Déposez la pâte dans un moule beurré. Parsemez d'amandes effilées. Enfournez 35/40 min (en vérifiant la cuisson avec une pointe de couteau) dans un four préchauffé à 170 °C (th.5/6). Laissez tiédir avant de démouler.

Bon Appétit !

Partager cet article
Repost0

Calendrier de l'avent (spécial fromage)

Publié le par Farinaz

C'est sans doute un des jours de l'année que je préfère. L'idée qu'à partir d'aujourd'hui, une petite surprise gourmande m'attend chaque jour m'a toujours plu.

Le concept du calendrier de l'avent fait désormais parti intégrante des festivités de fin d'année. Désormais on trouve tout type de calendrier à côté des classiques calendrier de chocolat Kinder pour les enfants. Tous les thèmes (ou presque) sont abordés dans les calendriers et même certaines marques réticentes se sont lancés dans la course au calendrier.

Après avoir testé un certain nombre de calendriers de chocolats et de thés, j'ai craqué pour un calendrier de fromages du site Tentation Fromages . J'adore le fromage mais comme je n'y connais pas grand chose, je me tourne vers mon fromager de quartier qui me fait une petite sélection quand je passe lui faire un petit coucou.

C'est donc l'occasion idéale pour découvrir tout ce que le terroir français propose à travers ces 24 morceaux de fromages proposés dans la box. Les morceaux sont assez gros (50g) donc on va se les partager en amoureux. D'ailleurs aujourd'hui, on a goûté le Brillat- Savarin (un fromage triple crème peut affiné au lait de vache). Et pour savoir cela, nul besoin de faire des recherches car chaque jour, vous recevez un mail qui vous raconte l'histoire du fromage du jour. De quoi en apprendre un peu plus sur le fromage et affiner mes futures sélections.

Et vous, quel(s) calendrier(s) vous fera craquer cette année ?

Partager cet article
Repost0

5 astuces pour être des économes écolos en cuisine

Publié le par Farinaz

Des commentaires de mon entourage et même sur les réseaux sociaux me font me rendre compte que certaines astuces que j'applique au quotidien sont méconnues alors pourquoi ne pas en faire un petit article et les partager sur le blog.

1/ Agrumes

Je préfère les citrons frais plutôt que le jus déjà en bouteille. Une fois pressés, vous pouvez conserver le jus des citrons pendant des semaines dans une bouteille en verre au frais. On ne jette pas les écorces mais on les ajoutent dans une bouteille de vinaigre ménager pour le parfumer.

2/ Pain et viennoiserie

Il vous reste un morceau de pain, conservez-le dans un sac zip au congélateur et dès que le sac est plein, vous pouvez préparer un pudding de pain, des croûtons ou simplement une chapelure maison.

3/ Herbes fraîches

Je prends le temps d'effeuiller mes bouquets d'herbes fraîches. Je lave les feuilles puis les essorent avec mon essoreuse à salade avant de les conserver en partie dans une boîte en verre recouverte de papier absorbant au frigo. Je conserve l'autre partie au congélateur. Je garde les tiges (fines) pour les ajouter dans une soupe de légumes.

4/ Poivrons et gros piments

Je ne suis pas une grande consommatrice de poivrons et autres gros piments mais j'aime bien en avoir sous la main pour garnir mes omelettes. Alors, je les lavent avant de les couper en rondelles et direction le congélateur.

5/ Un tour au four

Des légumes qui font la tête ? Je les coupent en morceaux et une fois assaisonnés avec de l'huile d'olive, de l'ail en poudre, du paprika, du sel et du poivre, direction le four. Après cuisson et un passage au mixeur, on obtient une délicieuse soupe qu'on peut agrémenter de crème, beurre ou de fromage à tartiner.

A votre tour, n'hésitez pas à partager vos trucs et astuces en commentaires !

Partager cet article
Repost0

Brioche à la farine de seigle

Publié le par Farinaz

Le week-end dernier, mon grand m'a réclamé une brioche. Je ne me suis pas fait prier pour en préparer une car la précédente ne m'avait pas convaincue (alors que lui avait adoré). je mets ça sur le dos du changement de température. Je me suis alors lancée dans la préparation de ma pâte sans vérifier si j'avais bien tous les ingrédients sous la main. Pff, j'ai terminé mon dernier paquet de farine T.65 et plus de stock. 

J'ai donc choisi d'ajouter de la farine de seigle. On aime beaucoup les viennoiseries que je prépare avec une pâte levée et feuilletée avec cette même farine alors je me suis dit pourquoi pas. Alors même si la mie est un peu plus dense, je vous assure que cette recette vaut le détour. Le seigle apporte du goût à cette brioche sans être pour autant écoeurante. 

Je pense d'ailleurs essayer de préparer une brioche roulée avec cette pâte. Vous en pensez quoi ?

Brioche à la farine de seigle

Pour une belle brioche familiale

15 g de levure fraîche - 3 cas à soupe de lait (t° ambiante) - 215 g de farine de blé (T.65) - 85 g de farine de seigle - 1 cac de sel - 90 g de sucre - 3 oeufs - 100 g de beurre fondu - 1 oeuf (pour la dorure).

Dans la cuve du batteur, mettez la levure diluée avec le lait puis recouvrir avec la farine, le sel, le sucre et les oeufs entiers. Mélanger doucement avec le fouet plat ou un crochet. Au bout de 5/6 min, ajouter progressivement le beurre fondu et refroidi. La pâte sera alors assez collante. Réservez 1h30 sous un linge à température ambiante. Dégazer la pâte et réserver une nuit au frais dans un récipient bien fermé [attention, la pâte va doubler de volume et sera plus facile à travailler].

Le lendemain, diviser la pâte en 4 morceaux puis former des boules. Déposer dans un moule puis réserver à couvert pendant 2h à température ambiante [la pâte va doubler de volume]. Badigeonner votre brioche d'oeuf battu avec une pincée de sel. Si vous le souhaitez, vous pouvez saupoudrez de sucre en grain. Enfournez 25/30 dans un four préchauffé à 180°C (Th.6). Surveillez la cuisson.

Laisser tiédir avant de démouler et refroidir avant de couper.

Bon Appétit !

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>