750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes astuces pour bien conserver ses légumes

Publié le par Lea

Hier soir, toute ma petite famille a eu envie d'une assiette de pâtes. Évènement plutôt inhabituel pour être souligné. Alors j'ai fouillé dans mon placard pour finir par dénicher un fond de farfalles et un autre de fusilli. Ni une, ni deux, j'ai fait cuire ce mélange de pâtes. Avec des œufs "brouillés" et du fromage, on s'est régalé.

Mais voilà, entre les fêtes et ce début d'année, il me manque du vert dans mon assiette. Mon corps me réclame des légumes ! Je suis donc allée chez Grand Frais faire un mini plein. Suis-je la seule à penser que ce magasin est "traître" ? On entre pour quelques légumes et on ressort avec en plus du poisson, des fruits secs, du fromage et quelques yaourts. J'ai été raisonnable parce que je n'ai dépassé le budget que je m'étais fixé de quelques euros seulement. Bref, je m'égare.

C'est en nettoyant et préparant mes légumes que j'ai repensé à une conversation que j'ai récemment eu avec la maman d'un copain de mon fils. Elle a abandonné l'idée d'acheter des légumes frais parce qu'ils finissaient trop souvent à la poubelle. Elle n'avait pas le temps de les cuisiner. En échangeant avec elle, je lui ai donné quelques astuces que j'utilisais pour conserver et préparer mes légumes.

Je me suis dit que ça pourrait intéresser des personnes qui passent par ici ;)

Choisir le (bon) moment pour faire son plein de fruits et légumes

On va pas se le cacher, il est nécessaire de nettoyer et préparer certains de ses légumes pour les conserver plus longtemps. Pensez donc à prévoir un moment après vos achats pour vous en occuper.

Ne pas acheter en quantité

Par expérience, je n'achète que ce dont j'ai besoin. Je garde une partie de mes légumes frais pour les cuisiner en début de semaine. Je conserve le restant au frigo ou au congélateur. Je ne fais jamais de surstock préférant refaire le plein régulièrement. Par contre, je ne rachète pas tant qu'il reste ne serait-ce qu'un poireau. C'est ma façon d'éviter le gaspillage et le surstock.

Chou-fleur et autres "gros" légumes

Vendu à la pièce, ce légume s'avère économique et gourmand à condition de ne rien jeter. Pour ma part, je le coupe en petites fleurettes (plus rapide à cuire et pas besoin de le couper dans l'assiette des enfants). Je garde bien toutes les parties restantes pour en faire une soupe. Avec un filet d''huile de noisettes, miam.

Oignons verts, poireaux

Je me souviens encore de ce jour où ma mère m'a donné une botte d'oignon vert qu'elle avait laissé un peu trop longtemps au frigo. Il m'a fallut un temps fou pour le nettoyer, retirer les parties abîmées et la couper. Habituellement, je ne mets que quelques minutes puis direction mon sac zip au congélateur. La méthode est la même pour les poireaux. A ressortir au besoin.

Salade et autres herbes

Je lave ma salade et mes herbes immédiatement. Cela peut sembler rébarbatif mais j'ai remarqué qu'en attendant un jour ou deux, je devais également trier les feuilles qui commençaient à flétrir. Je perds alors du temps et quelques feuilles de ma salade et/ou mes herbes. Je conserve ma salade dans une boîte à légumes trouvée chez Gifi quant aux herbes, je les mets au congélateur. 

Carottes et autres navets

Épluchées, coupées en bâtonnets, je mets dans un bocal et recouvre d'eau froide à hauteur.  On change l'eau tous les 2/3 jours. Cela ne fait que peut de temps que je conserve mes carottes de cette manière mais je trouve juste cela incroyable ! Au frigo, les carottes ne bougent pas pendant plusieurs semaines.

____

Il existe bien des astuces pour conserver se légumes frais et puis c'est comme tout, avec un peu de pratique, cela prend moins de temps. L'occasion de redécouvrir des légumes qu'on a pu délaisser et s'essayer pourquoi pas à de nouvelles recettes.

 

Partager cet article

Repost0

Cake très citron

Publié le par Lea

Jour de reprise et pas de planning pré-établi. C'est plutôt rare pour être souligné. J'ai déposé les enfants et me voilà seule dans une maison bien calme. Entre joie et nostalgie de ces dernières semaines passées tous ensembles, j'ai repris mes activités. Un peu d'admin puis une envie de reprendre l'appareil pour faire quelques photos. Alors, j'ai préparé un cake, une version au citron mon préféré ! Cette recette de Bernard date mais elle est toute simple et donne vraiment envie.

Un cake moelleux et bien citronné (sans acidité), c'est juste un très bon cake pas gras, ni sucré en bouche dont j'ai englouti deux parts avec mon thé avant d'aller chercher les garçons. Comme je suis la seule à aimer le citron, pas de risque de me battre pour la dernière part !

Cake très citron

Cake très citron

pour 8/10 parts

200g de sucre (il n’y a qu’avec cette quantité que le cake fonctionne et cela équilibre le citron) - 120g de beurre fondu - 3 œufs - 150g de farine - 1/2 c. à café de levure chimique - le jus d'un citron et son zeste (8 cl).

Mélangez le sucre avec le beurre puis incorporez les oeufs. Ajoutez la farine et la levure puis le citron (jus et zeste). Déposez la pâte dans un moule beurré et enfournez env. 30 min dans un four préchauffé à 170 °C (th. 5/6) pendant 30 min ou jusqu'à ce que la lame d'un couteau ressorte sèche. Démoulez à peine tiède et emballez immédiatement dans un film transparent pour qu'il reste bien moelleux.

Bon Appétit !

Partager cet article

Repost0

Le poivre rouge, une épice gourmande

Publié le par Lea

Bonne Année !!! 

Je ne pouvais pas commencer 2021 sans vous présenter mes meilleurs voeux. Que cette année soit bien meilleure que celle qui vient de s'achever. Santé, bonheur et réussite sera mon tiercé gagnant (et dans le bon ordre ma bonne dame).

Je me suis longtemps demandée quel thème abordé en ce premier post de 2021 et ... cela m'est apparu comme une évidence : les épices. J'aurais pu vous parler de mes épices de coeur (celles qu'on retrouvent dans la cuisine indienne) mais j'avais plutôt envie de partager avec vous une épice que j'ai découverte récemment.

J'ai eu un réel coup de coeur pour un poivre rouge qui vient tout droit du Cambodge. Il est parfait pour assaisonner une simple viande grillée, utiliser le poivre rouge dans mes desserts a été une révélation. Avec ses notes sucrées et épicées, il apporte une touche nouvelle notamment dans les compotes du petit dernier. Une jolie découverte !

poivre rouge

C'est comme ça que j'en suis venue à épicer la crème fouettée de mon Eton Mess avec du poivre rouge pour mon dessert du 31. Un dessert assez simple dans sa réalisation qui plaît beaucoup. Dans un verre, on superpose des meringues écrasées, de la crème de marrons, de la crème fouettée et des brisures de marrons glacés, et voilà un petit dessert de prêt !

Comme la majorité des épices, il est préférable de conserver le poivre rouge au sec et à l'abri de la lumière. Et ce n'est qu'au moment de déguster qu'on le moud à l'aide d'un moulin à poivre pour lui permettre de diffuser toutes ses saveurs. Alors avant que vous me posiez la question, je possède un moulin à poivre de la marque Peugeot que j'adore ! Faut dire que Peugeot à un vrai savoir-faire français car tout est conçu, produit et assemblé dans l'Est de la France, ce qui est un vrai gage de qualité. Vous avez également un large choix d'épices et de poivres sur leur site.

Je sens que cette nouvelle épice va m'ouvrir de nouvelles perspectives. J'ai entendu dire, qu'associée au chocolat, c'est d'une gourmandise sans nom donc je compte bien réitérer l'expérience dans la ganache d'une tarte au chocolat ou une simple mousse. Affaire à suivre ...

Publié dans Produits, Collaborations

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>