750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Même enceinte, je profite du repas de Noël !

Publié le par Léa

C'est drôle le nombre de personnes qui s'inquiètent pour moi à l'approche des repas de fêtes. Certes, je suis enceinte et certains des plats "classiques" de fêtes me sont déconseillés mais ce n'est pas pour autant que je ne vais pas me faire plaisir. Et en plus, je ne serais pas obligée de faire attention après les fêtes !

Sur le coup, je n'ai pas vraiment réagi parce que cette année, on est tous un peu débordés et le menu de Noël n'était pas encore à l'ordre du jour. Ce n'est qu'hier que nous avons réfléchis à une ébauche de menu. Ma mère m'a alors demandé les produits que je devais éviter de consommer. Et comme il est hors de question qu'on change les traditions, on a juste pris la décision d'adapter le menu du réveillon en évitant certains aliments.

Mes astuces pour se faire plaisir sans se priver

1 - L'alcool

Ne buvant pas d'alcool, j'aime néanmoins les boissons à bulles et chaque évènement a été l'occasion de tester une marque différente. Ce n'est qu'à Noël dernier que nous avons adopté à l'unanimité certains produits de la gamme Pierre Chavin avec un coup de coeur pour 0% mousseux rosé, idéal pour l'apéritif.

2 - Saumon fumé

Je ne suis pas une grande adepte du saumon fumé mais j'ai du mal à résister à une tranche de saumon sauvage d'Irlande. Pour le bien de bébé, je vais simplement rajouter ça à ma liste de course "post naissance, post allaitement". Donc en plus des tranches de saumon fumé, j'ai prévu de préparer des rillettes de saumon aux herbes avec du bon pain grillé.

3 - Le foie gras

Exit le foie gras mi-cuit fait-maison. Cette année, on va l'acheter dans le commerce pour plus de sécurité. Je vais également prendre un foie gras cuit (c'est l'occasion de tester) car ça reste "le mets de Noël" par excellence. Je veux me faire plaisir mais sans risques pour bébé.

4 - Les crustacés et les fruits de mer

Pour les crustacés que l'on mange habituellement cuits, pas de soucis si on accommode ça avec une mayonnaise ou une sauce sans oeufs crus. Pour les huîtres et autres fruits de mer, si vous ne pouvez pas vous en passer, une version chaude et gratinée devrait vous satisfaire.

5 - Plateau de fromages

Avec ma mère, nous sommes souvent les seules à faire honneur à ce plateau qui est accompagné de salade verte avec une vinaigrette bien moutardée. A ce stade du repas, on est déjà tous repus mais la gourmandise l'emporte. Cette année, je vais peut-être craquer pour un bon fromage blanc battu (riche en calcium) que je vais accompagner d'une compotée de fruits rouges ou de fruits exotiques.

Alors finalement, qui a dit que le repas du réveillon d'un femme enceinte devait être triste et insipide ? En tout cas moi, je ne serais pas de corvée de vaisselle :)

© Illustration extraite de l'ouvrage "Bien manger en attendant bébé"

Publié dans Produits

Partager cet article

Repost0

Bien manger en attendant bébé

Publié le par Léa

Je me souviens comme si c'était hier de ma réaction quand j'ai appris la nouvelle. J''ai fais les 100 pas dans le couloir, mon test de grossesse à la main avant de m'arrêter brusquement en explosant de rire. Allez savoir !

Impatiente, l'heure suivante a été la plus longue de ma vie. J'attendais que chéri rentre du boulot ... un bref sourire plus tard, il est redevenu sérieux : attendons le résultat de la prise de sang pour avoir une confirmation. 24h plus tard, c'est ensemble qu'on a su qu'une nouvelle aventure nous attendait.

Et je mange quoi moi maintenant ?

Comme il était encore tôt pour en parler autour de nous, j'ai préféré me tourner vers un livre traitant du sujet. Y'a pas à dire, on entend tellement de choses sur ce qu'on doit ou pas manger pendant cette période qu'on fini par vite s'y perdre. D'ailleurs, j'en suis revenue bien vite ! J'ai craqué pour cet ouvrage, qui est à la fois drôle, bien construit et pleins de conseils pratiques. Une vraie mine d'informations au quotidien ! Merci à mon médecin, mon insconscience naturelle, mon corps de m'avoir épargné bien des souffrances (j'en vois déjà certaines qui pestent contre moi).

Dès les premiers jours, j'étais tellement flippée par l'idée d'être malade, de faire une bêtise que je n'avalais rien ou presque et ça s'est tout de suite vu à mes traits tirés, mes joues creusées et la perte de la petite étincelle dans le regard.

Une discussion avec mon médecin et une écho plus tard, tout a pris du sens et j'ai recommencé à sourire. J'ai décidé de me fier à mon instinct et profite désormais de chaque instant.

Aujourd'hui, je profite à fond de ma grossesse car finalement 9 mois, ça passe tellement vite ! J'appréhende encore d'avoir bébé dans les bras et tout cela reste encore abstrait mais je ne me lasse pas de le sentir bouger. Je suis épuisée par tous ces petits coups mais c'est juste un sentiment indéfinissable !

Publié dans Concours & Bavardages

Partager cet article

Repost0

Carry de poulet olives et champignons (créole)

Publié le par Léa

Mon Dieuuu, je deviens enfin une adulte. Je réfléchis avant de faire mes courses. Pas que ce n'était pas le cas jusqu'à maintenant mais hier, en faisant nos courses, j'ai vraiment eu l'impression de mettre "des plats" dans mon caddie et non pas des ingrédients qu'il faudrait ensuite essayer d'accorder.

J'avais vraiment des idées de plats en tête et c'est les ingrédients adéquates que j'ai acheté.  Et, avec la fin d'année qui approche, j'ai des envies de plats cocooning. On pourrait penser que je me tourne essentiellement vers des plats indiens mais loin de là, ma culture culinaire ayant été riche et très diversifiée dès mon plus jeune âge, mes souvenirs gourmands le sont tout autant.

Là, c'est une recette associée à un souvenir bien plus récent, celui d'un dîner entre amis à l'Ile de la Réunion l'été dernier. L'ami qui cuisinait avait préparé ce carry poulet un peu différent de celui que nous connaissions qu'il avait accompagné de grains (haricots en sauce) et de rougail tomates. Je me suis inspirée de sa recette pour préparer ma propre version de ce carry si populaire.

Carry de poulet olives et champignons (créole)

Carry de poulet olives et champignons (créole)

pour 4 personnes

4 cuisses de poulet (fermier si possible)  - 1 oignon jaune - 1 cuil.à café de curcuma - 1 pincée de safran - 1 cuil. à café de gingembre haché - 1 cuil. à café d'ail haché - thym et laurier - 2 tomates - 1 boîte de champignons de Paris - olives vertes - sel et poivre du moulin - 1 cuil. à café de jus de citron - 1 cuil. à soupe de coriandre ciselée.

Coupez les cuisses de poulet en 2 puis les faire dorer dans un peu d'huile. Ajoutez un oignon émincé puis le curcuma, le safran, le gingembre, l'ail et les herbes. Assaisonnez. Laissez cuire quelques minutes avant d'incorporer les tomates coupées en morceaux et un peu d'eau. Couvrez et poursuivez la cuisson 30 min. Ajoutez les champignons et les olives vertes égouttées. Vérifiez l'assaisonnement et ajoutez le jus de citron et la coriandre (facultatif).

Servir avec du riz.

Partager cet article

Repost0