750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pain brioché à la crème fraîche

Publié le par Léa

Je suis comme obsédée fascinée par les brioches et, il ne se passe pas une semaine sans que je ne teste une nouvelle recette. Là, c'est un soir après avoir regardé la télé avec Ko que je me suis lancée dans la préparation de cette pâte. Alors qu'il me dit qu'il était grand temps pour lui d'aller dormir, j'ai répondu "ben, moi je vais faire une brioche". Mon enthousiasme l'a scotché alors que moi, je suis partie dans une crise de fou rire. J'ai essayé de m'expliquer mais il a levé les yeux au ciel avant de me faire comprendre qu'il ne voulait même pas savoir. Ben quoi, ça prend à peine 10 min à préparer une pâte brioche alors pourquoi se priver !

J'ai repris la recette de Manue mais en mettant un peu plus de crème fraîche, histoire de terminer mon pot entamé. La texture est moelleuse avec une mie filante et elle a l'avantage de bien se conserver.

Pain brioché à la crème fraîche

Pain brioché à la crème fraîche


10 g de levure fraîche de boulanger - 10 cl de lait tiède - 300 de farine (T.65) - 80 g de crème fraîche (30% de MG) - 1 œuf - 1 cuil. à café de sel - 50 g de sucre.

Diluez la levure dans le lait. Dans la cuve du robot, mettez la farine, la crème fraîche, l’œuf, le sel et le sucre. Commencez à mélanger (vitesse 2) avec la feuille puis ajoutez progressivement la levure diluée. Continuez à mélanger (vitesse 4) pendant 6/8min. Déposez la pâte dans un récipient hermétique. Laissez lever à température ambiante avant de réserver une nuit au frigo.

Travailler la pâte pour former une boule et déposez-la dans un moule légèrement graissé (si nécessaire). Badigeonnez de lait et saupoudrez de sucre en grains. Laissez lever au moins 1h à l'abri des courants d'air puis enfournezpendant 25/30 min dans un four préchauffé à 180° (Th.6). Laissez totalement refroidir avant de couper.

Publié dans Sucré : Boulangerie

Partager cet article

Repost0

Cuisine libanaise - Gombos à l'huile d'olive

Publié le par Léa

En pleine réorganisation de ma bibliothèque de livres de cuisine, ce livre a refait surface. Grand bien lui fasse. Mes envies de fatayers et autre cigares au fromage sont de retour.

 

Sorti en 2007, c'est une approche de la cuisine libanaise qui est facile et donne envie d'essayer.

A croire qu'il ne suffit de pas grand chose pour préparer un délicieux plat libanais. C'est en tout cas l'impression que j'ai eu à la première lecture de ce livre. On y retrouve des ingrédients que l'on connait associés à d'autres "plus exotiques" pour nos palais même si leur nom ne nous sont pas inconnus. Qui n'a pas déjà entendu parlé du tahiné, de la mélasse de grenade ou encore le bourghol (blé concassé). Typique de cette cuisine, c'est peut-être un plus compliqué à utiliser dans une cuisine du quotidien.

Là, j'ai préparé un plat de gombos à l'huile d'olive. C'est un légume qui est également très présent dans la cuisine indienne. On en trouve un peu partout soit frais ou congelé. C'est un légume qui a la particularité d'être gluant une fois le pédoncule coupé. Il est délicieux et se marie très bien avec des épices. Dans cette recette, il est préparé avec une sauce à base d'oignon, d'ail et de tomates.

Cuisine libanaise - Gombos à l'huile d'olive

Gombos à l'huile d'olive

pour 2 personnes

500 g de gombos - 1 à 2 tomates - 1 oignon - 1 cuil.à soupe d'ail haché - huile d'olive - sel

Faites revenir les gombos coupés en tronçons dans de l'huile. Réservez. Faites revenir l'oignon haché avec l'huile puis ajoutez les gombos, l'ail et les tomates concassées. Assaisonnez. Laissez mijoter à couvert pendant 20 min.

Partager cet article

Repost0

Gâteau décadent au chocolat (sans farine)

Publié le par Léa

Je suis toujours éblouie par ce qu'on peut faire en mélangeant des oeufs et du chocolat. J'ai toujours trouvé que cela avait quelque chose de magique dans le résultat. Il n'y a qu'à voir avec ce gâteau qui est juste whaoooo...

En me lançant dans sa préparation, je ne m'attendais juste pas à ça. Il est juste whaoooo ! (je me répète un peu là) Une texture à tomber avec une croûte légèrement craquante mais un coeur fondant. D'une légèreté incroyable, il fond en bouche avec un vrai bon goût de chocolat. C'est le genre de recette qu'on garde très précieusement.

Gâteau décadent au chocolat (sans farine)
Gâteau décadent au chocolat (sans farine)

Gâteau décadent au chocolat (sans farine)

pour 4 personnes

90 g de beurre - 160 g de chocolat (70%) - 2 œufs - 50 g de sucre (4 cuil. à soupe) - 20 g de poudre d'amandes.

Prenez des cercles individuels à pâtisserie et recouvrez l'une des face avec du papier aluminium. Mettez un peu de matière grasse (le spray végétal est idéal) et déposez sur un plaque allant au four.

Mettez à fondre le beurre et le chocolat. Laissez tiédir. Battez les jaunes d'oeufs avec la moitié du sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez le mélange de chocolat refroidi et la poudre d'amandes. Mélangez avant d'incorporez délicatement les blancs montés en neige avec le restant de sucre. Remplissez vos moules au 2/3 et enfournez 12 min dans un four préchauffé à 180°C (Th.6). (les gâteaux vont montés comme des soufflés). Couvrez d'une feuille d'aluminum et poursuivez la cuisson encore 18/20 min. Vérifiez la cuisson avecune pointe de couteau. Laissez refroidir et saupoudrez de cacao amer avant de servir.

Gâteau décadent au chocolat (sans farine)

Partager cet article

Repost0