750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Samossas indien - Pâte maison

Qui n'a pas eu l'occasion de goûter les samossas ? Saviez-vous que selon le pays et même la région, ils ne sont pas préparés de la même manière ? Leur point commun reste la forme triangulaire si caractéristique. Aujourd'hui, je vais vous parler des samossas indiens, ceux avec une pâte qui est précuite avant d'être garnie puis passée en friture.

J'ai vu ma grand-mère les confectionner par centaines un nombre incalculable de fois. Elle n'est plus capable d'en manger tellement elle en a préparés dans sa vie et pourtant à 86 ans, elle prend toujours autant de plaisir à en cuisiner pour les repas de famille ou nos goûters.

Je ne vais pas vous partager sa recette car elle l'a mise au point pour faire de grosses quantités et à la maison, on n'a pas une équipe de football à nourrir et je ne vous parle pas de la poêle de 50 cm dont on aurait besoin. Bref, vous l'avez compris, je vais vous proposer ma version plus facile, rapide et accessible dans une cuisine familiale. Je vais aussi vous montrer ma technique qui consiste à cuire ma pâte sur la crêpière de ma machine à raclette. La cuisson est juste parfaite !

Pour la petite histoire, j'ai commencé à faire mes premiers samossas (avec une pâte maison) lors du premier confinement. Le magasin asiatique où j'achetais ma pâte surgelée était fermé et je ne me voyais pas débarquer chez ma grand-mère (elle habite à 10 min de chez moi) pour récupérer des samossas. C'était l'époque où "confiné" voulait dire rester chez soi sans contact avec autrui ;)

Cette même période où il y a eu pénurie de farine et où moi, j'ai pris goût à travailler la pâte à samossas quitte à me fournir au magasin bio, où la T.45 coûte un bras, juste pour faire mes essais. Je n'en ai pas refait depuis, ce n'est que récemment que j'ai recommencé et ma recette de pâte est désormais top et accessible à tous. 

Samossas indien - Pâte maison

Pour 32 samossas

210 g de farine - 1/2 cac de sel- env. 10 cl d'eau tiède - huile de tournesol.
+  un peu de farine de blé - 2 cas d'huile végétale (pour étaler la pâte)

Mélanger la farine et le sel. Ajouter progressivement l'eau jusqu'à obtenir une pâte à peine souple. Faire une boule et badigeonner la surface d'huile. Réserver à couvert pendant au moins 1h. Diviser ensuite la pâte en 8 morceaux de 50 g (env.) puis étaler chaque boule en un rond de 10 cm sur un plan de travail bien fariné.

Badigeonner un rond de pâte d'huile puis saupoudrer de farine. Couvrez d'un autre rond de pâte et continuer jusqu'à obtenir une pile de 4 ronds de pâte (ne pas huiler celui du dessus). Réserver et faites la même opération avec les 4 boules de pâtes restantes.

Reprendre la première pile de ronds et pincer les bords pour souder les pâtes entre elles puis étaler jusqu'à obtenir un rond de 25 cm de diamètre. Suivre le même procédé pour la seconde pile.

Dans une poêle chaude (j'utilise la crêpière de ma machine à raclette pour une cuisson parfaite), déposer le pâte et la laisser cuire à peine 1 min sur une face puis retourner et poursuivre la cuisson 30 secondes environ, retournez de nouveau et laisser encore quelques secondes. La pâte doit changer de couleur (elle devient légèrement blanche) mais sans coloration. Retirer de la poêle et laisser refroidir une minute avant de séparer délicatement les feuilles de pâte entre elles. Réserver sous un linge ou dans un sac plastique pour éviter que la pâte ne sèche. Faites cuire le second rond de pâte de la même manière.

Vous pouvez également couper vos ronds directement et séparer les feuilles par la suite.

Superposer vos feuilles de pâte et à l'aide d'un couvercle de marmite (ou d'une assiette) de 24 cm, égaliser vos feuilles de pâtes en découpant le surplus. Le résultat sera alors plus net. Découper ensuite en demi cercle puis encore en deux pour obtenir vos 32 (quart) de feuilles.

Ma recette de farce et comment faire le pliage, c'est par ici.

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article