750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Brioche tressée pralines roses

Publié le par Farinaz

Après des années à préparer mes brioches avec la même pâte, je crois que j'en ai trouvé une autre qui me plaît beaucoup notamment quand il s'agit de préparer des brioches garnies. Elle est tellement agréable à travailler. Ce n'est pas moi qui ai choisi la garniture mais mon grand qui s'est découvert une passion pour les pralines roses.

Avec un pétrin, c'est le genre de pâte qui ne nécessite que très peu de temps à préparer pour un résultat vraiment sympa. Par contre, elle est bien meilleure le jour même.

Brioche tressée pralines roses

Pour une petite brioche

1 sachet de levure de boulanger (5,5 g) - 6 cl de lait tiède - 250 g de farine (T.55) - 30 g de sucre - 1/2 cac de sel - 2 oeufs - 100 g de beurre ramolli - 1 poignée de pralines roses concassées.

Dans la cuve du batteur, diluer la levure dans le lait. Laissez reposer 10 min. Recouvrer avec la farine, le sel, le sucre et les oeufs. Commencer à mélanger avant d'incorporer le beurre. Pétrir jusqu'à obtenir une pâte légèrement élastique qui ne colle pas aux parois de la cuve (environ 10 min à vitesse moyenne). Réserver la boule de pâte sous un linge pendant 1h puis une nuit au frais.

Le lendemain, dégazer et étaler la pâte en un rectangle fin sur un plan de travail légèrement fariné. Parsemer de pralines roses. Roulez en un rouleau serré afin de former un long boudin. Réserver au frais pendant 10 min avant de couper en 2 dans la longueur puis torsader sans trop serrer. Déposer dans un moule à cake recouvert de papier cuisson puis laisser reposer 1 h dans un endroit chaud. Badigeonnez la surface de lait et enfourner environ 20 min dans un four préchauffé à 200 °C (Th. 6/7).

Bon Appétit !

Partager cet article

Cookies aux chunks de chocolat et pistache

Publié le par Farinaz

Je me suis découvert une passion pour ces petits biscuits ronds, souvent riche en beurre et en sucre. Enfin, je suis devenue accro depuis que j'ai compris qu'il ne fallait pas forcément qu'un cookie soit riche pour qu'il soit bon !

Pour ma part, je l'aime quand il sort du four. Il doit être croustillant sur les bords et fondant en bouche avec quand même un peu de texture. Je suis assez exigeante quand on parle de cookies et chaque fournée est unique.

Les cookies du jour sont composés d'un mélange de différents flocons (avoine, orge, ...) avec des pistaches et des chunks de chocolat que je prépare en coupant une table de chocolat pâtissier en morceaux. Le chocolat est encore fondant quand on mange le cookie. Miam !

Cookies aux chunks de chocolat et pistache

Pour 10 cookies

110 g de beurre - 130 g de sucre de canne - 1 oeuf - 1 pincée de vanille en poudre - 140 g de farine - 80 g d'un mélange de flocons (avoine, orge, ...) - 1 cac de levure chimique - 1 pincée de sel - 100 g de morceaux de chocolat - 20 g de pistaches.

Couper la tablette de chocolat en morceaux. Dans un saladier, mélanger le beurre et le sucre. Ajouter l'oeuf et la vanille puis incorporer la farine, les flocons, la levure chimique et le sel. Bien mélanger à l'aide d'une spatule avant d'ajouter le chocolat et les pistaches

Faites des boules de pâte de la taille d'une balle de golf (avec une cuillère à glace, c'est encore plus facile) que vous disposez espacé sur une plaque de four recouverte de papier cuisson. Réserver min. 30 min au frigo. Enfournez env. 14 min dans un four préchauffé à 180 °C (th.6) ou jusqu'à ce que les bords soient dorés. Laissez tiédir sur une grille avant de déguster.

Astuce : Rouler les boules de pâtes dans les "chutes" de chocolat réduit en poudre pour un résultat bien gourmand.

Bon Appétit !

Partager cet article

Viennoiserie roulée au chocolat

Publié le par Farinaz

Je crois que j'ai encore un peu (beaucoup) la tête dans les galettes. J'aime tellement ça même si je n'arrive pas à me résoudre à en préparer en dehors de la saison. Cela ne m'empêche pas de préparer des petites choses qui ont un goût qui s'y rapproche.

Mon grand avait envie de pain au raisins (mais avec des pépites au chocolat). Oui Mr n'est pas fan des raisins mais adore le format "escargot".  Et comme il me restait un peu de crème d'amandes, je suis partie sur une version toute personnelle de ce classique du goûter.

Ben, c'est pas mal du tout ! On sent bien l'amande et le chocolat et puis la pâte levée feuilletée, ça reste LA pâte que je préfère préparer (et manger). Mon grand a adoré et en a englouti plusieurs ... et a bien évidemment boudé le dîner. On se demande pourquoi ;)

Viennoiserie roulée au chocolat

pour 18 pains

1 portion de pâte à viennoiserie - 150 g de pépites de chocolat. Crème d'amandes : 60g de beurre - 50g de sucre de canne - 1 oeuf - 60g de poudre d'amandes - quelques gouttes d'extrait d'amande amère - 1 pincée de sel - 1 pincée de vanille en poudre

Pour la crème, mélanger le beurre avec le sucre, les amandes en poudre, l'extrait d'amandes amère, le sel et la vanille. Réserver au frais.

Étaler la pâte et déposer la crème d'amandes sur toute la surface. Parsemer de pépites de chocolat. Rouler en un boudin et réserver au frais au moins 30 min. Couper des tranches de 2 cm et déposez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson. Laisser reposer jusqu'à ce que la pâte double de volume puis enfournez 15 min dans un four préchauffé à 220°C (Th.7/8). Badigeonner de confiture d'abricot tiédie avant de laisser refroidir.

Bon Appétit !

Partager cet article

Budget alimentaire, je réponds à vos questions #1

Publié le par Farinaz

Je suis la première étonnée de l'engouement que suscite mes articles sur le budget alimentaire et il ne se passe pas un mois sans que je ne reçoive une question à ce sujet. Je prends le temps de répondre sachant que je n'ai aucune qualification sur le sujet. Je partage avant tout mon expérience personnelle et les modifications que j'ai pu apporter à mon budget familial au fil du temps.

Certaines questions me semblent pourtant pouvoir intéresser un plus grand nombre alors je me permets de les partager sur le blog (toujours sous le couvert de l'anonymat).

1 - Je suis maman de 3 enfants en bas-âge, mon mari est chauffeur routier depuis peu et ne reviens que le week-end. Je fais mes courses chaque mois mais je retourne au supermarché plusieurs fois par semaine pour compléter. Il me manque toujours quelque chose! Peux-tu m'apporter ton aide ?

Je suis comme toi, je fais un plein une fois par mois. Je prends au drive tous les produits lourds (lait, eau, jus, ...) ainsi que les conserves, les produits non périssables et les produits d'hygiène qui me serviront durant tout le mois. Je prends tout le nécessaire pour le petit dernier (couches, lingettes, lait en poudre, ...).

Je passe à la boucherie et la poissonnerie tous les 2 mois et je congèle. Le primeur, c'est tous les 15 jours. Du coup, je n'ai plus qu'à compléter une fois par semaine avec ce qui me manque en fonction de nos envies et du menu établi. Et s'il me manque quelque chose, ben tant pis pour moi. Je m'arrange au mieux et j'attends la semaine suivante.

Le drive à l'avantage de te permettre de gagner du temps car on a tendance à souvent prendre les mêmes produits donc cela ne prend que quelques minutes pour établir sa liste. On contrôle également le montant des achats. Il te manquera certainement des choses au début, n'hésites pas à les noter sur ta liste de course de la semaine suivante et au fil des semaines, tu verras cela deviendra une habitude.

2 - Je suis en couple avec des jumeaux de 8 mois et j'ai l'impression d'être à la ramasse niveau organisation des repas. Tu parles souvent de faire des menus pour gagner du temps et faire des économies mais je ne vois pas pas comment m'y mettre. 

Déjà, ne te mets pas la pression. Les choses vont se mettre en place avec le temps. Je ne sais pas si tu cuisines pour tes enfants ou si tu achètes des plats pour bébé. Moi, je mixais les deux et c'est une charge mentale en moins. Quand je cuisinais pour mes fils, je faisais toujours en quantité pour deux ou trois repas et tout ce qui était légumes, je prenais chez Picard notamment les purées natures qui sont une bonne base pour les touts petits. Tu ajoutes de la viande, du poisson ou un morceau d’œuf et le repas est prêt.

Pour les parents, je sais qu'on mange sur le pouce quand on peut. Entre le boulot et les enfants, on préfère souvent dormir plutôt que de passer du temps à cuisiner. Nous, on s'obligeait à se mettre à table tous les jours et à faire en sorte de s'installer ne serait-ce que 20 min pour se retrouver. On a eu notre période soupe en brique et viande froide, pain et fromage. Un repas qui cale et plutôt économique.

Je me doute qu'avec des jumeaux, tes journées sont déjà bien remplies alors personne ne t'en voudra si tu fais dans la simplicité. Tu trouveras ensuite une routine qui te cconviedra mais rien ne presse.

Voilà 2 cas concrets qui illustrent bien ce que j'essaye d'expliquer dans mes articles sur l'organisation et le budget alimentaire. Chaque famille est unique et a des besoins qui lui sont propres. Certains conseils peuvent nous aider et faciliter notre quotidien mais le plus important est de prendre du recul et faire évoluer notre routine suivant nos besoins. Ca prend parfois un peu de temps pour installer et ajuster certaines habitudes mais voir que l'on peut se faire plaisir sans se prendre la tête tout en restant dans le budget est tellement agréable.

Bonne journée !

Partager cet article

Pasta maison

Publié le par Farinaz

Je me suis enfin motivée à retirer les décorations de Noël. En allant ranger le tout dans ma cave, je l'ai vu ... Cette machine à pâte que j'ai depuis des années était là. Je ne pense pas souvent à l'utiliser et pourtant j'adore préparer des pâtes maison. J'ai utilisé ce que j'avais sous la main et cette assiette de pâte avec sa sauce fromagère était pas mal du tout !

Pasta maison

Par personne

100 g de farine (T.55) - 1 œuf - 1 pincée de sel - 1 filet d'huile d'olive

Mélanger tous les  ingrédients à l'aide de la fonction pulse de votre robot ménager. Vous devez obtenir une pâte sableuse légèrement collante.

Réunir en une boule de pâte sans trop la travailler et réserver 10 min sous un torchon. Etaler la pâte selon les indications de votre machine (à la main, ça fonctionne aussi mais couper le pâton en 2 avant d'étaler) en farinant régulièrement votre pâte.

Plonger les pâtes 3 min dans un grand volume d'eau bouillante salée et c'est prêt à être accommodé avec la sauce de votre choix.

Bon Appétit !

Partager cet article

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>