{display:none;} {display:none;}
Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

108 articles avec sale : legumes et cie

Les légumineuses : légumes superstars !

Publié le par Léa

Si pendant longtemps, je n'ai utilisé les légumineuses que de façon anecdotique, elles m'ont toujours intriguées. Pois chiches, lentilles, pois cassés, haricots (rouges ou blancs)* me renvoyaient l'image d'une cuisine ancienne et pas toujours compatible avec ma cuisine du quotidien. Alors, je me contentais de rester dans ma zone de confort en préparant quelques plats indiens de mon enfance comme le dhal (curry de lentilles) que j'ai toujours aimé.

Plus tard, j'ai découvert la cuisine créole (réunionnaise) et ses plats de haricots, qui accompagnent la plupart des carry à table.

Dernièrement, l'ONU a décrété que 2016 serait "l’Année Internationale des Légumineuses". Quelle bonne idée pour redécouvrir et mettre en avant ses légumes superstars naturellement riches en protéines et en fibres, avec une faible teneur en matières grasses comme en sucres, tout en étant sources de vitamines et de minéraux.

L'occasion pour moi de remettre mon nez dans un certain nombre de livres de cuisine traitant du sujet. Et même si ce n'est pas encore une évidence pour moi, j'essaye d'introduire les légumineuses dans notre alimentation en remplaçant en partie (ou tatalement) les protéines animales par ces protéines végétales dans certaines recettes.

C'est comme ça que j'avais envie de partager cette recette sauce, idéale pour accommoder un plat de pâtes (spaghettis ou de lasagnes) ou en gratin avec des courgettes par exemple.

Sauce "bolognaise" aux légumes

pour 4 personnes

1 oignon - 1 poignée de champignons de Paris - 1 petite courgette - 2 gousses d'ail hachées - 5 tomates - 1 cuil. à soupe de concentré de tomate - 100 g de lentilles (cuites) - origan - sel et poivre du moulin.

Lavez les légumes. Faites revenir l'oignon haché dans une cuillérée d'huile d'olive. Ajoutez l'ail, puis les champignons hachés et la courgette finement râpée. Bien mélangez et laissez cuire quelques minutes. Ajoutez la purée et le concentré de tomates. Poursuivez la cuisson 5 min avant d'incorporer les lentilles et l'origan. Assaisonnez. Laissez mijoter 15 min.

Astuce : J'utilise mon robot pour hacher, râper ou mixer mes légumes. C'est un réel gain de temps.

*produits offerts

Partager cet article

Repost 0

Pommes de terre façon "patatoes croustillantes"

Publié le par Léa

Plus gourmandes, plus light que les patatoes du commerce, je vous présente une version maison et au four. Houuu que je les vends bien mes petites papates !

Je dis ça mais c'est vrai que cette recette m'a sauvé la vie plus d'une fois quand on a envie de frites et que je n'ai juste pas envie que la maison empeste la friture. C'est une alternative rapide pour préparer des pommes de terre de façon originale et unique.

Avec des herbes sèches, quelques épices et même du fromage râpé type parmesan, vous obtenez des morceaux de pommes de terre fondants et parfumés pour accompagner une viande, un poisson et même une soupe de légumes.

Je suis une adapte de la combinaison que je vous propose aujourd'hui mais à vous de varier les assaisonnements suivant vos goûts et ce que vous avez dans vos placards. Alors, convaincus ?

Pommes de terre façon "patatoes croustillantes"

Pommes de terre façon "patatoes croustillantes"

pour 2 personnes

1 dizaine de pommes terre (moyennes) - 1 cuil. à soupe d'huile d'olives - 1/2 cuil. à café de paprika - 1/2 cuil. à café d'ail en poudre - poivre du moulin - panko (chapelure japonaise) ou chapelure classique.

Lavez, coupez les pommes de terre en quartiers. Bien les sécher. Mélangez la chapelure avec les épices. Enrobez d'huile chaque quartier avant de les rouler dans la chapelure. Déposez sur une plaque de four recouverte de papier cuisson et enfournez env. 20 min dans un four préchauffé à 180° C (th.6) en prenant soin de surveiller et retourner vos quartiers de pdt à mi-cuisson. Salez à la sortie du four.

Partager cet article

Repost 0

Tomates farcies (boeuf / légumes)

Publié le par Léa

Un classique à ma sauce comme vous pouvez en trouver pas mal sur ce blog. Faut dire qu'on a tous au moins manger une fois des tomates farcies sans goût et sans texture.

Là, j'ai apporté mon grain de sel et quelques épices pour un résultat ultrat gourmand dont Ko a même apporté les "restes" au travail le lendemain.

Mon truc, c'est de ne pas retirer tout l'intérieur des tomates, je ne retire que les pépins comme ça au moment de manger, on a aussi ce goût de tomate (même si je vous l'accorde, c'est pas vraiment la saison). Je trouve que de cette manière, on a un meilleur équilibre entre viande et tomate. Bref, une recette qu'on aime beaucoup par ici et qui j'espère vous donnera envie de la tester.

Tomates farcies (boeuf / légumes)

Tomates farcies (boeuf / légumes)

pour 4 personnes

8 tomates  - 400 g de viande hachée - 1 oignon jaune - 1 échalotte - 1 "coque" de fenouil - 1 petite courgette - 2 gousses d'ail - 1 cuil. à café de curcuma - 1 cuil. à café de cumin - sel et poivre du moulin.

Coupez les chapeaux des tomates et évidez (juste les graines). Salez l'intérieur et retournez sur une grille pour laissez dégorger. Mixez grossièrement l'oignon, l'échalotte, le fenouil, la courgette et l'ail. Faites revenir ce mélange (sans coloration) dans un fond d'huile d'olive avec une pincée de sel.

Mélangez la viande avec les épices et assaisonnez. Ajoutez la compotée de légumes refroidie. Garnissez les tomates et disposez-les dans un plat allant au four. Ajoutez quelques morceaux de beurre et enfournez 20 min dans un four préchauffé à 180 °C (th.6). Recouvrez chaque tomate de son "chapeau" puis arrosez du jus de cuisson (vous pouvez mettre un peu de bouillon si le fond du plat est trop sec). Poursuivez la cuisson 10/15 min. Réservez au chaud en attendant de passer à table.

Partager cet article

Repost 0

Le rougail tomates

Publié le par Léa

Ce condiment généralement à base de tomates fait parti des incontournables de la cuisine réunionnaise même si on le retrouve également à l'Ile Maurice et à Madagascar. A ne pas confondre avec le "rougail saucisses" ou autres rougails qui sont des plats réunionnais en sauce qu'on mange avec des grains et du riz.

Dans ma famille (qui a vécu à Madagascar), on dit "la" rougail et on le prépare simplement en mixant un boîte de tomates concassées avec du piment, de l'oignon, des feuilles de coriandre, sel et vinaigre ou jus de citron. C'est surtout l'été qu'on en consomme pour accompagner les brochettes, le riz et les carry de haricots (les grains) même si certains plats d'hiver typique sont délicieux avec. Ma grand-mère prépare souvent un pot "sans piment" pour les enfants qu'on a tendance à manger comme de la salade. Pour Ko ( mon mari qui est réunionnais), c'est une hérésie. Ce condiment doit être très fort et se consommer en petite quantité.

C'est lui (et son père) qui m'ont fait découvrir "le" vrai rougail. Oui oui, c'est un terme masculin même si en créole, les articles n'existent pas vraiment. A force de manger dans des restaurants créoles (à la Réunion), j'ai découvert la recette traditionnelle à base de tomates fraîche (oui, ben le climat ici et là bas, c'est pas tout à fait la même chose !) que l'on pile au mortier avec des oignons, du piment, du sel et parfois du cumbava, du gingembre, de l'huile. Apparement, le plus important est la texture. Surtout pas mixées ou coupées au couteau, les tomates doivent être pilées avec les autres ingrédients pour créer une osmose de saveurs.

Après plusieurs essais, j'ai mis au point ma version entre les produits qu'on trouve en France, mon goût d'enfance et la version traditionnelle si chère au coeur de Ko.

Le rougail tomates

Le rougail tomates


3 tomates - 1 échalotte - 3 cuil. à soupe de feuilles de coriandre fraîche - sel - jus de citron - (facultatif : zeste de cumbava, gingembre, ail, piment)

Lavez et coupez les tomates en gros morceaux - Epluchez et coupez l'échalote en gros morceaux. Mixez par pulsion tous les ingrédients afin d'obtenir une texture mixée mais avec une certaine mâche. Réservez dans un pot au frais.

Partager cet article

Repost 0

Frites de manioc (à la poêle)

Publié le par Léa

Entre la pomme de terre et le manioc, mon coeur balance. Faut dire que le manioc juste bouilli avec des brochettes grillées est pour moi le repas d'été par excellence. Un vrai moment famililal et convivial autour de plats simples et gourmands. Il se cuisine aussi façon ragoût, mijoté dans du lait de coco avec de la viande. C'est délicieux mais ce plat malgache se prépare plutôt l'hiver car il tient au corps.

Ce tubercule ne fait pas parti de la culture culinaire occidentale et pourtant il est l'aliment principal dans bien des pays comme le Brésil ou certains pays d'Afrique par exemple. Cet aliment riche en glucides ne contient pas de gluten et est très rassasiant. On en trouve maintenant assez facilement sur les étales sous sa forme de racine ou en farine.

C'est en regardant ma belle-sœur d'origine algérienne préparer des frites à la poêle que je me suis dit pourquoi ne pas faire la même chose avec du manioc. Et c'est comme ça que j'ai préparé l'assiette de manioc la plus gourmande que je n'avais jamais goûtée.

Frites de manioc (à la poêle)

Frites de manioc


Racine de manioc - huile - sel - paprika - feuilles de coriandre - jus de citron.

Epluchez le manioc puis le couper en bâtonnets en prenant soint de retirer la nervure centrale. Lavez à grande et mettez à cuire à l'eau avec une pincée de sel et de sucre. Vérifiez la cuisson avec une pointe de couteau.

Dans une poêle, faites chauffer un fond d'huile végétale. Déposez vos morceaux de manioc refroidis et sèchés en veillant à ne pas les superposer. Laissez dorer à feu moyen sans les toucher pendant 2/3 min min en surveillant. Retournez pour colorer les autres faces. En fin de cuisson, salez et ajoutez le paprika. Hors du feu, parsemez de coriandre fraîche et d'un filet de jus de citron.

Partager cet article

Repost 0

Cuisine libanaise - Gombos à l'huile d'olive

Publié le par Léa

En pleine réorganisation de ma bibliothèque de livres de cuisine, ce livre a refait surface. Grand bien lui fasse. Mes envies de fatayers et autre cigares au fromage sont de retour.

 

Sorti en 2007, c'est une approche de la cuisine libanaise qui est facile et donne envie d'essayer.

A croire qu'il ne suffit de pas grand chose pour préparer un délicieux plat libanais. C'est en tout cas l'impression que j'ai eu à la première lecture de ce livre. On y retrouve des ingrédients que l'on connait associés à d'autres "plus exotiques" pour nos palais même si leur nom ne nous sont pas inconnus. Qui n'a pas déjà entendu parlé du tahiné, de la mélasse de grenade ou encore le bourghol (blé concassé). Typique de cette cuisine, c'est peut-être un plus compliqué à utiliser dans une cuisine du quotidien.

Là, j'ai préparé un plat de gombos à l'huile d'olive. C'est un légume qui est également très présent dans la cuisine indienne. On en trouve un peu partout soit frais ou congelé. C'est un légume qui a la particularité d'être gluant une fois le pédoncule coupé. Il est délicieux et se marie très bien avec des épices. Dans cette recette, il est préparé avec une sauce à base d'oignon, d'ail et de tomates.

Cuisine libanaise - Gombos à l'huile d'olive

Gombos à l'huile d'olive

pour 2 personnes

500 g de gombos - 1 à 2 tomates - 1 oignon - 1 cuil.à soupe d'ail haché - huile d'olive - sel

Faites revenir les gombos coupés en tronçons dans de l'huile. Réservez. Faites revenir l'oignon haché avec l'huile puis ajoutez les gombos, l'ail et les tomates concassées. Assaisonnez. Laissez mijoter à couvert pendant 20 min.

Partager cet article

Repost 0

Riz sauté (nouvelle vie pour un reste de riz)

Publié le par Léa

Si comme moi, vous n'êtes pas doué pour bien mesurer les quantités de riz, cette recette va vous plaire. Tout d'abord, sachez qu'en indienne qui se respecte, je possède un rice cooker et je dois avoir pas moins de 20 kg de riz basmati en réserve. C'est un aliment de base à la maison.

Pour la préparation, c'est plutôt simple : pour 1 volume de riz, on met 1,5 volume d'eau pour la cuisson (même si cela varie selon les régions. Ma belle-mère qui vit à la Réunion met 5 volumes d'eau). On rince le riz à grande eau froide et on égoutte avant de mettre en cuisson avec l'eau. Ajoutez une pincée de sel ou une goutte d'huile si vous le souhaitez. Vous pouvez également mettre une rondelle d'oignon cru, un clou de girofle, un bâton de cannelle, de la cardamome. Ça apporte une touche parfumée très agréable mais pensez à le retirer avant de servir.

Cette façon de cuisiner le riz le lendemain est typiquement réunionnaise. Ko a toujours l'habitude de faire sauter le restant de riz un peu sec avec un peu d'huile, de sel et poivre mais on peut aller plus loin en ajoutant ce qu'on a sous la main. Je vous ai dit, c'est une vraie recette "recyclage" mais on adore !

Riz sauté (nouvelle vie pour un reste de riz)

Riz sauté (légumes, oeuf, viande)

pour 2 personnes

1 oignon émincé - Du riz cuit - mélange de légumes cuit (carotte et haricots verts) - 2 cuil. à soupe de sauce soja - 1/2 cuil. à café de pâte de piment rouge - sel - une omelette (3 oeufs) - 2 tranche de jambon de poulet 1 cuil. à café d'oignons frits - feuille de coriandre fraîche.

Dans un wok (de préférence), faites fondre l'oignon avec un peu d'huile puis ajoutez le riz, les légumes et mélangez. Incorporez la sauce* puis les morceaux d'omelette et de poulet. Poursuivez la cuisson quelques minutes toujours à feux moyen/fort sans cesser de mélanger. Hors du feux, vous pouvez ajouter des oignons frits et de la coriandre avant de servir.

La sauce* : Dissolvez la pâte de piment avec la sauce soja et le sel.

Partager cet article

Repost 0

Poulet farci veau et fruits secs - idées de garnitures

Publié le par Léa

L'année dernière, j'avais préparé une dinde farcie d'une farce sucré/salé pour le réveillon. J'avais adoré le goût et ce côté craquant apporté par les fruits secs surtout plus quelques jours plus tard quand j'ai apporté un restant de cette farce avec des coquillettes dans ma lunch box.

Depuis ce jour, j'avais dans l'idée de préparer une autre volaille avec cette même farce sauf que les mois ont passé sans que je prenne le temps de la préparer. Ce n'est que récemment que j'ai cuisiné un poulet fermier qui avait des airs très festifs surtout accompagné d'une garniture de saison.

En préparant la farce la veille, elle aura encore plus de goût et ce sera un gain de temps. Il ne vous restera plus qu'à garnir votre volaille et enfournez. Facile, nan ?

Poulet farci veau et fruits secs - idées de garnitures

Poulet farci aux fruits secs

pour 4/6 personnes

3 oignons jaunes - beurre - 50 g de sucre - 15 cl + 5 cl de bouillon (légumes ou poulet) - 1/2 poignée d'amandes concassées - 1 poulet fermier (1,8 kg) à t° ambiante - 300 g de veau haché - 1 poignée de fruits secs (figues, pruneaux, noix de cajou, raisins secs) concassé - huile - 1 cuil. à soupe de raz el hanout - sel et poivre du moulin.

Emincez les oignons et faites les fondre 10 min avec du beurre. Ajoutez le sucre, les amandes et le bouillon. Poursuivez la cuisson jusqu'à ce que les oignons compotent. Laissez tiédir avant de mélanger avec le veau et le restant des fruits secs. Vérifiez l'assaisonnement et réservez.

Mélangez 2 cuillérées d'huile végétale avec le raz el hanout. Assaisonnez le poulet de sel et poivre et badigeonnez du mélange huile et épices avant de garnir le poulet de la farce. Enfournez env. 1h45 dans un four froid à 180°C (th.6). Surveillez et arrosez toutes les 15 min avec le restant de bouillon. Après cuisson, emballez le poulet dans du papier aluminium et réservez au moins 30 min avant de déguster.

Idées de garnitures

Pommes, marrons et oignons rouges


3 pommes pink lady - 1 oignon rouge - marrons cuits - beurre - sel - poivre du moulin.

Lavez et coupez les pommes. Emincez l'oignon rouge. Dans une noix de beurre,faites dorez les pommes puis ajoutez l'oignon rouge. Poursuivez la cuisson quelques minutes avant d'ajoutez les marrons. Assaisonnez.

Carry de lentilles minute


1 petit oignon haché - 1 cuil. à café d'ail haché - 1/2 cuil. à café de gingembre haché - 1 cuil. à café de curcuma - 1/2 cuil. à café de cumin - sel et poivre du moulin - 1 boîte de lentilles cuites.

Faites fondre l'oignon dans l'huile. Ajoutez l'ail,le gingembre, les épices et rectifiez l'aissonnement. Ajoutez les lentilles avec le jus. Mélangez et poursuivez la cuisson à couvert pendant 10 min. Ajoutez un peu d'eau si nécessaire. Servir avec du riz.

Partager cet article

Repost 0

Un ingrédient de fêtes : le marron

Publié le par Léa

De tous les ingrédients, je crois que le marron est celui qui représente le plus cette période des fêtes à mes yeux. C'est ma grande tante qui m'a fait découvrir ce fruit alors que je n'étais qu'une petite fille. Je me souviens encore de son rôti qu'elle accompagnait de tagliatelles et de marrons. Ahhhh, que j'aimais les dîners chez elle !

Aujourd'hui, c'est vers les marrons glacés que je me tourne. C'est une gourmandise festive que j'ai découvert assez tard mais dont je ne peux plus me passer. Chaque année, sur ma liste de Noël, j'en demande une boîte. Comme je dis souvent, j'en veux pas beaucoup mais des bons.

En recherchant ma recette de poêlée de marrons et abricots au vinaigre balsamique, je me suis aperçue que j'avais quelques recettes sur le blog qui méritaient un petit récap' car elle avait eu à chaque fois eu un grand succès à la maison. Je vous laisse les (re)découvrir et cela vous donnera peut-être une idée de dernière minute.

Le marron, de l'entrée au dessert

Un ingrédient de fêtes : le marron

Partager cet article

Repost 0

Mes idées pour un menu de réveillon # 2015

Publié le par Léa

Après les cadeaux gourmands, j'avais envie de continuer à vous proposer des alternatives aux recettes classiques que l'on sert pendant les fêtes. Ici, pas besoin de commander sa volaille ou son poisson car on utilise des produits que vous aurez plus de chance de trouver sur les étales si vous n'avez pas encore arrêté votre menu. On part dans l'exotisme ou uniquement une touche d'originalité pour un menu de fête qui se veut gourmand.

Apéritif / Entrée

Mes idées pour un menu de réveillon # 2015
Mes idées pour un menu de réveillon # 2015
Mes idées pour un menu de réveillon # 2015

A vous de mixer ces plats avec le menu que vous aviez en tête. Le tout est de (se) faire plaisir et partager un repas maison en famille, entouré des gens qu'on aime :)

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>