750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le rougail tomates

Publié le par Léa

Ce condiment généralement à base de tomates fait parti des incontournables de la cuisine réunionnaise même si on le retrouve également à l'Ile Maurice et à Madagascar. A ne pas confondre avec le "rougail saucisses" ou autres rougails qui sont des plats réunionnais en sauce qu'on mange avec des grains et du riz.

Dans ma famille (qui a vécu à Madagascar), on dit "la" rougail et on le prépare simplement en mixant un boîte de tomates concassées avec du piment, de l'oignon, des feuilles de coriandre, sel et vinaigre ou jus de citron. C'est surtout l'été qu'on en consomme pour accompagner les brochettes, le riz et les carry de haricots (les grains) même si certains plats d'hiver typique sont délicieux avec. Ma grand-mère prépare souvent un pot "sans piment" pour les enfants qu'on a tendance à manger comme de la salade. Pour Ko ( mon mari qui est réunionnais), c'est une hérésie. Ce condiment doit être très fort et se consommer en petite quantité.

C'est lui (et son père) qui m'ont fait découvrir "le" vrai rougail. Oui oui, c'est un terme masculin même si en créole, les articles n'existent pas vraiment. A force de manger dans des restaurants créoles (à la Réunion), j'ai découvert la recette traditionnelle à base de tomates fraîche (oui, ben le climat ici et là bas, c'est pas tout à fait la même chose !) que l'on pile au mortier avec des oignons, du piment, du sel et parfois du cumbava, du gingembre, de l'huile. Apparement, le plus important est la texture. Surtout pas mixées ou coupées au couteau, les tomates doivent être pilées avec les autres ingrédients pour créer une osmose de saveurs.

Après plusieurs essais, j'ai mis au point ma version entre les produits qu'on trouve en France, mon goût d'enfance et la version traditionnelle si chère au coeur de Ko.

Le rougail tomates

Le rougail tomates


3 tomates - 1 échalotte - 3 cuil. à soupe de feuilles de coriandre fraîche - sel - jus de citron - (facultatif : zeste de cumbava, gingembre, ail, piment)

Lavez et coupez les tomates en gros morceaux - Epluchez et coupez l'échalote en gros morceaux. Mixez par pulsion tous les ingrédients afin d'obtenir une texture mixée mais avec une certaine mâche. Réservez dans un pot au frais.

Partager cet article

Repost0

Cake clémentine, banane et fruits secs

Publié le par Léa

"Manger 7 amandes tous les matins au petit déjeuner favorise la mémoire" , c'est ce que m'a répété ma grand-mère durant toute mon enfance. Aujourd'hui, elle se dit sans doute qu'à mon âge, c'est trop tard ;) Je crois que ce proverbe vient surtout du fait que les fruits secs ont une grande place dans la culture indienne. On les cuisine non seulement dans les desserts mais il n'est pas rare d'en trouver dans des plats salés même si le plus souvent, on les consomme tels quels.

Je ne déroge pas à la règle, j'ai un pot contenant un mélange de fruits secs (dattes, amandes, raisins, noix, noix de cajou, ...). Il est à disposition et chacun se sert selon son envie. J'en glisse une poignée dans mon sac à main en guise d'encas ou sur un yaourt ou une compote pour apporte du croquant. Ko en mange souvent en rentrant du sport pour reprendre des forces mais par dessus tout, c'est sous forme de cake, qu'il adore les manger. A la simple évocation du gâteau mendiant, il a les yeux qui brillent. Ca reste SON cake préféré.

Cette fois-ci, je l'ai un peu customisé avec de la clémentine et de la banane. Pour la forme, il a râlé mais ce qui l'a le plus gêné, c'est qu'il restait encore un bout du cake aux pralines roses qu'il mange chaque jour avec gourmandise. Le dilemne de devoir choisir entre les deux se lisait sur son visage de quoi me faire éclater de rire.

Cake clémentine, banane et fruits secs

Cake clémentine, banane et fruits secs

pour un cake de 8/12 parts

200 g de fruits secs concassés (dattes, amandes, raisins, noix, noix de cajou, ...) - 100 g de beurre - 100 g de sucre - 1 sachet de sucre vanillé - 3 oeufs - 1 banane mûre - 1 clémentine (zeste + jus) - 200 g de farine - 1/2 cuil. à café de levure chimique - 1 pincée de sel.

Mélangez les fruits secs avec une cuillérée de farine. Réservez. Battez le beurre avec les sucres. Incorporez un à un les oeufs puis la banane écrasée et la clémentine. Incorporez la farine, la levure, le sel et les fruits secs. Déposez la pâte dans un moule recouvert de papier cuisson puis enfournez 35/45 min dans un four préchauffé à 180 °C (th.6).

Par habitude, je laisse encore 5/10 dans un four éteint avec la porte du four ouverte.

Partager cet article

Repost0

Pâte à tarte fine (ma pâte préférée)

Publié le par Léa

Aujourd'hui, c'est vraiment ma recette de pâte de base préférée que je partage avec vous. Je m'en sers notamment pour préparer des tartes fines, des chaussons ou encore des pizzas. Vous dire où j'ai repéré cette recette de pâte me semble difficile tellement je me la suis appropriée. Par contre, je crois qu'il s'agit d'un livre sur la cuisine libanaise. C'est toujours vers elle que je me tourne parce que cette pâte ne nécessite que peu de temps de repos et encore moins de temps de cuisson.

En version tarte fine ou pizza, on obtient une pâte moelleuse (plus ou moins épaisse) qui a du goût surtout si vous prenez le temps de la laisser reposer quelques minutes avant de garnir. Etalez très finement, on obtient une pâte plus croquante. Je la recouvre alors d'une garniture "pizza" (sauce tomate, fromage et cie) en fine couche pour ensuite la découper en morceaux que je sers sur une planche en bois à l'apéro. Ca fait toujours son petit effet !

Astuce : J'emballe mes boules de pâte individuellement dans du film alimentaire que je conserve au congélateur. Il suffit alors de décongeler à température ambiante (env. 1h).

Pâte à tarte fine (ma pâte préférée)
Pâte à tarte fine (ma pâte préférée)

Pâte à tarte fine

pour 6 tartelettes

10 g de levure de boulanger - 25 cl deau tiède - 400 g de farine - 1 cuil. à café de sucre - 1/2 cuil. à café de sel - 1 cuil. à soupe d'huile d'olive -

Diluez la levure avec l'eau. Dans la cuve du robot, mélangez la farine, le sucre, le sel et l'huile puis ajoutez la levure diluée avec l'eau. Faites tourner à faible vitesse pendant 10/15 min. Ajoutez un peu de farine si nécessaire pour ne pas que la pâte colle aux mains. Divisez la pâte en 6 et laissez gonfler à couvert au moins 30 min.

Avant de cuire, étalez la pâte à la main ou au rouleau sur un plan de travail bien fariné. Laissez reposer 15 min avant de garnir et d'enfourner 6/8 min dans un four préchauffé à 200° C (th.6/7).

Partager cet article

Repost0