Minis cakes mandarines confites et chocolat

Publié le par Léa

Je n'ai jamais été une cliente de tous ces substituts au sucre, leurs préférant le "vrai" sucre. Certainement parce que j'en garde un mauvais souvenir. J'ai toujours trouvé que ces édulcorants avaient un arrière goût quand on sucrait les boissons chaudes et surtout que de l'acidité s'en dégageait à la cuisson. Vous l'avez compris, je ne suis pas du tout une adepte de tous ces produits à base d'asparthame.

http://www.canderel.fr/web/images/gamme/poudre_bg1.pngDernièrement, Canderel a lancé un nouveau produit à base de Sucralose, le tout dernier édulcorant à la mode et on m'a proposé de venir le tester durant un atelier avec Christophe Felder, une occasion toute trouvée pour (peut-être) changer d'avis sur ce type de produit. En plus, déguster un saint honoré à la vanille et à la fleur d'oranger (100% Sucralose) réalisé par un grand chef, qui pourrait résister ?

Je n'ai pas eu l'occasion de le refaire à la maison mais j'ai réalisé mes mandarines confites pour ces petits cakes selon le principe que j'ai appris durant l'atelier. Par contre, je vous mets la version imprimable (merci Alexis) de la recette du Saint Honoré de Christophe Felder (spécial Sucralose) qui contient aussi la technique pour confire les agrumes.

Quoi qu'il en soit, j'ai passé un très bon moment et fais de jolies rencontres avec des blogueuses de tout horizon et une équipe dynamique et très sympathique !

© crédit photo : canderel

mini-cakes-MC.jpg
Minis cakes mandarines confites et chocolat
pour 6 cakes

  • 50 g de beurre mou
  • 50 g de sucre
  • 2 oeufs
  • 80 g de farine
  • 1 cuil. à café de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 25 g de mandarines confites au Sucralose*
  • 25 g de pépites de chocolat


Battez le beurre mou avec le sucre et le sel puis ajoutez un à un les oeufs. Bien mélangez avant d'ajoutez la farine, la levure, les mandarines confites et hachées ainsi que les pépites de chocolat. Mélangez brièvement avnt de replir les empreintes des moules aux 2/3. Enfournez 25 min dans un four préchauffé à 180° C (th.6).

*produit offert Related Posts with Thumbnails

Soupe de pois chiches au safran

Publié le par Léa

J'ai toujours eu un (gros) faible pour la cuisine marocaine et je ne rate pas une occasion d'aller manger dans un bon restaurant. J'ai un vrai coup de coeur pour l'agneau notamment le méchoui que je prépare régulièrement à la maison. J'aime cette cuisine certainement parce que c'est une cuisine riche en épices et herbes.

La recette de cette soupe vient d'un de mes premiers livre de cuisine "la cuisine du Maroc"chez Marabout, offert par des copains le jour d'un de mes anniversaires fêté dans un restaurant marocain. Je ne sais pas vous mais moi, malgré un grand nombre de livres de cuisine dans ma bibliothèque, j'ai tendance à consulter toujours les-mêmes avec un vrai coup de coeur pour ceux qui sont associés à de jolis souvenirs. Comme quoi l'histoire n'est pas forcément dans le livre...

soupe-pois-chiches.jpg

Soupe de pois chiches au safran
pour 4 personnes

  • 2 cuil. à soupe d'huile d'olive
    1 oignon
    2/3 gousses d'ail
    1 pincée de gingembre moulu
    1 pincée de curcuma moulu
    1 litre de bouillon de poule (ou légumes)
    1 pincée de safran
    1 cuil. à soupe de tomate concentrée
    3 cuil. à soupe de persil haché
    1 boîte de pois chiche (425 g égoutté)
    sel et poivre


Faites revenir à feux doux un oignon émincé dans l'huile d'olive. Ajoutez une gousse d'ail pilée, le gingembre et le curcuma. Mouillez avec le bouillon et ajoutez le safran, le concentré de tomate et le persil. Versez les pois chiches et portez à ébullition avant de laisser cuire 40 min à feu doux. Rectifiez l'assaisonnement. Related Posts with Thumbnails

Confiture de lait - duche de leche

Publié le par Léa

N'est-ce pas agréable d'avoir un petit week-end prolongé ? Entre ma recherche d'emploi et le travail très prenant de ma moitié sans parler de la routine quotidienne, on en oublie parfois de respirer. Alors quand sur un coup de tête se profile une escapade en Normandie, aucun de nous deux n'hésite vraiment. Les embouteillages, le mauvais temps ... même pas peur !

Après 2 jours à respirer l'air marin et à se faire fouetter le visage par l'air glacé, me voilà de retour. Les batteries rechargées, prête à enchaîner les entretiens pour m'entendre dire que je suis trop jeune et pas assez qualifiée ou au contraire trop qualifiée (oui oui c'est possible, je vous assure).

En tout cas, je n'ai pas oublié de rapporter un pot de confiture de lait pour des gourmands qui vont être ravis. Mais le hic, c'est que j'ai oublié d'en prendre un pour moi alors après quelques minutes de déception, j'ai décidé de me préparer ma propre confiture de lait. C'est tellement facile que je me demande pourquoi je ne me suis pas lancée plus tôt.

confiture-lait.jpg
Confiture de lait

pour un pot

1 boîte de lait concentré sucré (375 g)

 

Dans une cocotte-minute, disposez un papier sulfurisé plié en 4 pour éviter que la conserve cogne contre les parois de la cocotte. Mettez la boîte de lait concentré fermé au fond et ajoutez de l'eau froide de façon à ce que cette dernière soit totalement recouverte. Fermez la cocotte et mettez sur le feu. Comptez 45 min après la mise en rotation de la soupape [sur plaque électrique, coupez le feu après 30 min et laissez la cocotte sur le feu]. Laissez refroidir avant d'ouvrir la boîte de conserve. Au fouet, bien mélangez la confiture de lait avant de la mettre en pot. Related Posts with Thumbnails

<< < 10 20 30 40 50 60 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 90 100 > >>