Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rôtir une courge pour encore plus de goût.

Publié le par Léa

On ne sait pas toujours comment l'éplucher et le cuisiner, alors on a tendance à le laisser de côté ou à le consommer uniquement en soupe. Pour ma part, j'ai adopté la cuisson au four qui permet d'obtenir une chair au goût concentré et parfumé sans se compliquer la vie.

Cette courge, une fois cuite, est une excellente base pour un grand nombre de plat. On peut par exemple préparer des gnocchis ou un crumble par exemple.

J'ai utilisé un peu de 4 épices pour cette recette mais on peut très bien ajouter d'autres épiceset même ne rienmettre du tout. C'est tellement bon de la courge confite bien chaude avec juste un morceau de beurre et un peu de sel et poivre !

Rôtir une courge pour encore plus de goût.
Rôtir une courge pour encore plus de goût.

Courge rôtie


1 morceau de beurre - 1 cuil. à soupe d'huile d'olive - sel - poivre - 4 épices

Lavez et coupez la courge en 2. Retirez les graines et badigeonnez de la marinade. Enfournez 40 min dans un four préchauffé à 150° C (Th.5/6).

Partager cet article

Cuisiner, un vrai moment de partage entre parents et enfants.

Publié le par Léa

Qui ne se rappelle pas du premier gâteau qu'il a préparé ? Qui n'a pas un sourire scotché aux lèvres en repensant à ce moment de partage ? En regardant cette vidéo, j'ai rigolé en repensant à un moment de cuisine partagé avec ma mère alors que je devais avoir à peu près l'âge de ce petit garçon.

     

Même si j'en garde aujourd'hui un très bon souvenir, ce jour-là elle n'avait pas voulu que je l'aide dans la préparation de la pâte des nan kathai (sablés traditionnels au safran). Je crois surtout qu'elle avait peur de devoir passer derrière moi pour tout nettoyer. Alors j'avais pour mission de préparer les boules de pâtes. Mais là encore, elles étaient trop grosses ou alors trop petites. Elle essayait de garder son calme alors que je n'allais certainement pas assez vite à son goût. Après avoir déposé quelques biscuits sur la plaque du four, je me suis lassée de cette tâche répétitive et me suis enfuie dans ma chambre.

Elle ne m'a rappellée que lorsque les biscuits sont sortis du four. On s'est alors assis à table avec mon petit frère pour goûter le fruit de mon dur labeur. Je me souviens encore de son sourire en me disant "ils sont délicieux tes biscuits, ma chérie". Un moment riche en couleurs et gravé à jamais parmi mes plus beaux souvenirs.

Sponsorisé par Be On

Partager cet article