Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Muffins aux fruits rouges

Publié le par Léa

Les muffins font partis des gâteaux que j'ai sans doute le plus préparés durant des années pour ensuite leur préférer les cakes familiaux à partager. Il m'arrive tout de même d'en préparer de temps en temps comme avec cette version aux fruits rouges que j'ai adoré avec son petit goût acidulé qui m'a un peu fait penser à un clafouti. Un vrai régal !

C'est la même recette que pour les muffins aux myrtilles et pourtant rien à voir tant niveau goût que de la texture. Avec des d'ingrédients basiques, vous obtenez un résultat sympa en variant les fruits suivants les saisons. Bon là, j'ai utilisé des fruits surgelés mais qui pourrait m'en vouloir de garder mes premières gariguettes pour préparer une tarte aux fraises pour le déjeuner familial.

Muffins aux fruits rouges

Muffins aux fruits rouges

pour 12 muffins

2 gros oeufs - 8 cuil. à soupe de beurre fondu et refroidi - 120 ml de lait - 250 g de farine - 140 g de sucre - 2 cuil. à café de levure chimique - 1/2 cuil. à café de sel - 375 g d'un mélange de fruits rouges surgelés.

Battez les oeufs avec le beurre et le lait. Dans un second récipient, mélangez la farine, la levure, le sucre et le sel. Mélangez juste assez (mais pas trop) pour obtenir une pâte homogène mais pas lisse. Incorporez les fruits. Répartissez dans les empreintes de votre moule puis saupoudrer d'un peu de sucre avant d'enfourner 20/25 min dans un four préchauffé à 190 ° C (th.6/7).

Partager cet article

Repost 0

Sniiif ... je n'ai pas la main verte !

Publié le par Léa

Ce n'est pas ma faute mais celle de ce temps incertain. Ben oui, on est fin avril et les températures sont hivernales alors pas étonnant que mon pot de basilic frais n'apprécie pas. Pour limiter le gaspillage, je continue de l'entretenir tout en sachant bien que je ne pourrais malheureusement pas le garder tout l'été comme je le faisais les années précédentes.

Là, j'ai utilisé quelques feuilles pour parfumer une sauce façon forestière qui a divinement accompagné un plat de spaghetti.

Sniiif ... je n'ai pas la main verte !

Spaghetti à la sauce forestière (champignons, tomates et basilic)

pour 4 personnes

150 g de champignons de Paris - 1 oignon - 1 échalotte - 1 cuil. à soupe de tomate concentrée - 8 tomates (4 allongées, 4 rondes) - 3 gousses d'ail hachées - 15 clde bouillon - sel et poivre du moulin - 1 filet de jus de citron - quelques feuilles de basilic.

Coupez les champignons en morceaux et faites revenir dans un filet d'huile d'olive. Ajoutez l'oignon, l'échalotte émincés puis l'ail. Salez puis incorporez les tomates épluchées (plonger 20 secs dans de l'eau bouillante) et coupées en morceaux. Bien mélangez puis ajoutez la cuillérée de tomate concentrée. Faites cuire à feux fort sans cesser de mélanger pour concentrer les parfums pendant quelques minutes. Ajoutez le bouillon et poursuivez la cuisson à feux doux pendant 15 min. Vérifiez l'assaisonnement puis ajoutez le jus de citron et les feuilles de basilic juste déchirées.

Cuire les pâtes comme indiqué sur l'emballage. Mélangez avec la sauce et parsemez de feuilles de basilic frais avant de servir.

Partager cet article

Repost 0

Petit déjeuner : bol rassasiant et fruité

Publié le par Léa

Même si je ne me lasse toujours pas de mon petit déj' classique que je prends depuis mon adolescence (bol de lait/ricoré, 2 biscottes Pelletier avec du beurre 1/2 sel et de la confiture de framboise et parfois 1 verre de jus de fruit), j'apprécie tout autant de manger autre chose les jours où j'ai un peu plus de temps. Ces jours-là, je me prépare un jus d'orange pressé ou mieux encore un smoothie avec les fruits frais et surgelés que j'ai sous la main. Je peux aussi nous préparer des pancakes, du pain perdu, des oeufs sous forme d'omelette ou d'oeuf à la coque si j'ai du pain frais même si là, on parle davantage d'un brunch que d'un simple petit déj'.

Au quotidien, quand je peux prendre le temps de couper quelques fruits, je me prépre un bol avec une base de flocons d'avoine et de lait (vache ou amandes) que je recouvre d'une généreuse couche de fruits et de quelques fruits secs. J'accompagne ça d'une tasse de thé et d'un verre de jus de fruits. C'est coloré, gourmand et rassasiant !

Ko, lui préfère une base froide composée de yaourt ou mieux de fromage blanc sucré avec du muesli et il me pique quelques fruits pour agrémenter tout cela. (Je vous donne la recette des 2 versions).

Petit déjeuner : bol rassasiant et fruité

Smoothie de saison

pour 2 personnes

1 banane - 2 kiwis - 3/4 fraises - jus de 2 oranges  - jus d' 1/2 citron jaune - miel - feuille de basilic.

Mixez tous les fruits coupés en morceaux avec quelques glaçons, les jus, le miel et le basilic. Ajoutez un peu d'eau pour une texture pluss liquide.

Bol de flocons d'avoine aux fruits

pour 1 personne

40 g de flocons d'avoine - 15 de lait (vache ou végétal) - 1 cuil. à soupe de miel - quelques fruits coupés - fruits secs, coco ou chocolat râpé.

Dans un bol, mélangez les flocons d'avoine avec le lait. Faites chauffer 1 à 2 min au micro-ondes jusqu'à obtenir une texture un peu épaisse. Ajoutez le miel et mélangez. Laissez tiédir. Recouvrez de morceaux de fruits et de fruits secs de votre choix ou noix de coco ou chocolat râpé.

Bol de fromage blanc au muesli

pour 1 personne

1 fromage blanc sucré (ou autre yaourt de votre choix) - 3 cuil. à soupe de muesli (de votre choix) - quelques fruits coupés - fruits secs, coco ou chocolat râpé.

Videz le pot de fromage blanc dans un bol puis recouvrez de morceaux de fruits et de fruits secs de votre choix ou noix de coco ou chocolat râpé.

Partager cet article

Repost 0

Saumon et asperges (cuisson sur plaque)

Publié le par Léa

Ces derniers temps, je n'ai pas trop envie de passer des heures en cuisine alors pour le dîner, je privilégie des recettes rapides qui ne nécessitent pas beaucoup de temps de préparation. Et avec un peu d'imagination, on arrive à préparer des plats gourmands et équilibrés qui plaisent à toute la famille.

Là, j'ai craqué pour les premières asperges de saison que j'ai préparé pour accompagner du saumon. Un vrai régal. N'hésitez pas à ajouter quelques petites pommes de terre grenaille, c'est encore meilleur !

Saumon et asperges (cuisson sur plaque)

Saumon et asperges (cuisson sur plaque)

pour 4 personnes

1 botte d'asperges vertes - 200 g de tomates cerise - 4 pavés de saumon - 60 g de beurre mou - basilic - ciboulette - jus de citron - sel et poivre du moulin.

Déposez les asperges sur une plaque allant au four puis ajoutez les tomates cerise coupées en 2. Recouvrez un filet d'huile d'olive et un fond d'eau. Assaisonnez. Enfournez 5 min dans un four préchauffé à 200 °C (th. 6/7) pour les précuire.

Mélangez le beurre avec les herbes et un filet de jus de citron. Assaisonnez. Répartissez ce beurre parfumé sur les pavés de saumon. Déposez les pavés sur les asperges et poursuivez la cuisson 15 min.

Partager cet article

Repost 0

Mini bouchées, saveurs indiennes (pour l'apéritif)

Publié le par Léa

La matinée est passée bien trop vite. Résultat, le fleuriste était déjà fermé alors que nous avions un déjeuner de prévu. Histoire de ne pas arriver les mains vides (je déteste ça !), j'ai préparé une pâte à cake que j'ai agrémenté de quelques épices en m'inspirant de la cuisine indienne traditionnelle. Une recette à décliner encore ... et encore mais j'avoue que cette version est vraiment pas mal.

Mini bouchées, saveurs indiennes (pour l'apéritif)

Mini bouchées, saveurs indiennes (pour l'apéritif)

Pour une trentaine de pièces

2 oeufs - 8 cl de lait - 8 cl d'huile d'olive - 1 cuil. à soupe de crème fraîche - 120 g de farine de blé - 1/2 cuil. à café de levure chimique - 1 gousse d'ail haché - 1/4 de cuil.à café de curcuma - 1/4 de cuil. à café de piment rouge en poudre - 1/2 cuil. à café de graines de cumin - sel - quelques feuilles de coriandre hachée.

Mélangez tous les ingrédients et déposez la pâte dans des moules à mini muffins. Enfournez 12/14 min dans un four préchauffé à 180 °C (Th.6). Laissez tiédir avant de démouler.

Partager cet article

Repost 0

Les légumineuses : légumes superstars !

Publié le par Léa

Si pendant longtemps, je n'ai utilisé les légumineuses que de façon anecdotique, elles m'ont toujours intriguées. Pois chiches, lentilles, pois cassés, haricots (rouges ou blancs)* me renvoyaient l'image d'une cuisine ancienne et pas toujours compatible avec ma cuisine du quotidien. Alors, je me contentais de rester dans ma zone de confort en préparant quelques plats indiens de mon enfance comme le dhal (curry de lentilles) que j'ai toujours aimé.

Plus tard, j'ai découvert la cuisine créole (réunionnaise) et ses plats de haricots, qui accompagnent la plupart des carry à table.

Dernièrement, l'ONU a décrété que 2016 serait "l’Année Internationale des Légumineuses". Quelle bonne idée pour redécouvrir et mettre en avant ses légumes superstars naturellement riches en protéines et en fibres, avec une faible teneur en matières grasses comme en sucres, tout en étant sources de vitamines et de minéraux.

L'occasion pour moi de remettre mon nez dans un certain nombre de livres de cuisine traitant du sujet. Et même si ce n'est pas encore une évidence pour moi, j'essaye d'introduire les légumineuses dans notre alimentation en remplaçant en partie (ou tatalement) les protéines animales par ces protéines végétales dans certaines recettes.

C'est comme ça que j'avais envie de partager cette recette sauce, idéale pour accommoder un plat de pâtes (spaghettis ou de lasagnes) ou en gratin avec des courgettes par exemple.

Sauce "bolognaise" aux légumes

pour 4 personnes

1 oignon - 1 poignée de champignons de Paris - 1 petite courgette - 2 gousses d'ail hachées - 5 tomates - 1 cuil. à soupe de concentré de tomate - 100 g de lentilles (cuites) - origan - sel et poivre du moulin.

Lavez les légumes. Faites revenir l'oignon haché dans une cuillérée d'huile d'olive. Ajoutez l'ail, puis les champignons hachés et la courgette finement râpée. Bien mélangez et laissez cuire quelques minutes. Ajoutez la purée et le concentré de tomates. Poursuivez la cuisson 5 min avant d'incorporer les lentilles et l'origan. Assaisonnez. Laissez mijoter 15 min.

Astuce : J'utilise mon robot pour hacher, râper ou mixer mes légumes. C'est un réel gain de temps.

*produits offerts

Partager cet article

Repost 0

Gâteau au yaourt : une recette sans intérêt ?

Publié le par Léa

Entendre dire que la recette du gâteau au yaourt est une recette sans intérêts m'a profondément étonnée. Certainement parce que c'est mon gâteau préférée. Celui que je fais quand je suis triste, fatiguée ou simplement parce que j'ai besoin d'un peu de réconfort, je me prépare ce gâteau qui a le don de me redonner le sourire.

Je ressens un sentiment de nostalgie et de quiétude en préparant la pâte et à peine enfourné, je retrouve déjà le sourire tout en lavant le saladier et le fouet qui m'ont servi à préparer la pâte. Le parfum de vanille qui embaume la cuisine est quant à lui apaisant et avant même d'avoir goûté le moindre morceau, je me sens déjà mieux.

Et puis, ça reste une recette de base que l'on peut décliner à l'infini en version sucrée et salée. Pour des muffins, des cakes apéritifs ou encore des gâteaux à étages, les idées sont inombrables pour customiser cette recette classique, basique, indémodable ... mais loin d'être sans intérêts à mes yeux !

Quelques idées de variantes (sucrées)

Gâteau au yaourt : une recette sans intérêt ?

Gâteau au yaourt

pour 1 gâteau de 8/12 parts

1 yaourt nature - 3 oeufs - 2 pots de sucre de canne - 3 pots de farine - 1 sachet de levure chimique - 1 pincée de sel - 1 cuil. à café de vanille en poudre - 1/2 pot d'huile végétale.

Battez le yaourt avec avec les oeufs. Ajoutez le sucre puis la farine, la levure, le sel et la vanille. Incorporez l'huile. Déposez la pâte dans un moule beurré. Enfournez 30/35 min (suivant la forme du moule) dans un four préchauffé à 170 °C (th.5/6). Laissez tiédir avant de démouler.

Partager cet article

Repost 0

Brioche, caramel beurre salé

Publié le par Léa

La petite brioche du week-end peut vite devenir un plaisir donc on ne pourrait plus se passer. Il faut dire qu'avec de la pâte à tartiner ou de la confiture, c'est un allié gourmand du petit déjeuner. Je prépare des brioches peu sucrées. Notamment parce que chacun à ses habitudes à la maison. Entre les pros "pâte à tartiner" et ceux qui préfèrent la confiture, chacun y trouve son compte.

Là, c'est un pot de caramel beurre salé rapporté par ma mère lors de son séjour au ski qui m'a donné envie d'une brioche avec une mie bien filante et légère en bouche. En plus d'être rapide à préparer, j'ai apprécié sa forme que j'ai crée en associant des boules de pâtes de différentes tailles pour un résultat plutôt esthétique.

Brioche, caramel beurre salé
Brioche, caramel beurre salé

Brioche, caramel beurre salé


15 g de levure fraîche ou 6 g de levure sèche - 3 cuil. à soupe de lait (t° ambiante) - 300 g de farine (T.55) - 1 cuil. à café de sel - 50 g de sucre - 3 œufs + 1 (pour la dorure) - 100 g de beurre.

Diluez la levure dans le lait. Dans la cuve du batteur, mettez la farine, le sel, le sucre, les œufs entiers et la levure. Mélangez doucement avec le fouet plat ou mieux le crochet. Au bout de 5/6 min, ajoutez le beurre fondu et refroidi. La pâte sera alors assez collante. Réservez 1h30 sous un linge à température ambiante. Dégazez la pâte et réservez une nuit au frais dans un récipient bien fermé [attention, la pâte va doubler de volume et sera plus facile à travailler].

Le lendemain, divisez la pâte en 10 morceaux de tailles variables et disposez chaque morceaux de pâte dans un moule en espaçant un petit peu. Réservez 1h30 à température ambiante [la pâte va doubler de volume]. Badigeonnez votre brioche de dorure. Si vous le souhaitez, vous pouvez saupoudrez de sucre en grain. Enfournez 20/25 dans un four préchauffé à 180°C (Th.6). Surveillez la cuisson. Laissez tiédir dans le four puis refroidir sur une grille pour une meilleure conservation.

J'emballe la mienne d'abord dans du film alimentaire puis du papier aluminium. De cette manière, elle se conserve quelques jours sans problème.

Ma façon de faire pour la dorure : Je bats un œuf entier avec un pincée de sel sans que cela ne mousse puis je filtre avec une passoire. Je dore une première fois, je laisse sécher puis je remets une seconde couche. Je me sers du restant de la dorure et du four allumé pour préparer une demie fournée de biscuits ou de cookies qui nécessite généralement un œuf entier.

Brioche, caramel beurre saléBrioche, caramel beurre salé

Publié dans Sucré : Boulangerie

Partager cet article

Repost 0

Pommes de terre façon "patatoes croustillantes"

Publié le par Léa

Plus gourmandes, plus light que les patatoes du commerce, je vous présente une version maison et au four. Houuu que je les vends bien mes petites papates !

Je dis ça mais c'est vrai que cette recette m'a sauvé la vie plus d'une fois quand on a envie de frites et que je n'ai juste pas envie que la maison empeste la friture. C'est une alternative rapide pour préparer des pommes de terre de façon originale et unique.

Avec des herbes sèches, quelques épices et même du fromage râpé type parmesan, vous obtenez des morceaux de pommes de terre fondants et parfumés pour accompagner une viande, un poisson et même une soupe de légumes.

Je suis une adapte de la combinaison que je vous propose aujourd'hui mais à vous de varier les assaisonnements suivant vos goûts et ce que vous avez dans vos placards. Alors, convaincus ?

Pommes de terre façon "patatoes croustillantes"

Pommes de terre façon "patatoes croustillantes"

pour 2 personnes

1 dizaine de pommes terre (moyennes) - 1 cuil. à soupe d'huile d'olives - 1/2 cuil. à café de paprika - 1/2 cuil. à café d'ail en poudre - poivre du moulin - panko (chapelure japonaise) ou chapelure classique.

Lavez, coupez les pommes de terre en quartiers. Bien les sécher. Mélangez la chapelure avec les épices. Enrobez d'huile chaque quartier avant de les rouler dans la chapelure. Déposez sur une plaque de four recouverte de papier cuisson et enfournez env. 20 min dans un four préchauffé à 180° C (th.6) en prenant soin de surveiller et retourner vos quartiers de pdt à mi-cuisson. Salez à la sortie du four.

Partager cet article

Repost 0

Dessert indien : gulab jambu

Publié le par Léa

La cuisine indienne est une gastronomie très riche en saveurs mais niveau dessert, j'ai toujours trouvé que ça tournait un peu en rond. Il reste néanmoins quelques exceptions qui ont fait mon bonheur depuis l'enfance.

A deux pas de chez moi se trouve un restaurant indien que nous aimons particulièrement. Non pas pour la déco ou les plats "folklores" (mais bien exécutés de la cuisine indienne) mais pour son patron et et ses recettes plus confidentielles qui font notre bonheur. Cuisinés à la minute, on retrouve des plats qui ont le goût de notre enfance !

Lors de notre dernière visite, le patron m'a offert un thé au lait préparé selon la tradition pendant que Ko s'eqt régalé de son dessert préféré : les gulab jambu. Ces boules de pâte frites sont imbibées d'un sirop souvent parfumé avec de la rose (d'où le nom "gulab" qui signifie "rose"). Sachant qu'il a grandit avec ceux préparés par sa grand-mère et qu'il est accro à ceux de la mienne (normal, ce sont les meilleurs !), le niveau d'exigence est assez élevé.

Et pourtant, c'est dans ce restaurant que nous avons trouvé la recette qui pourrait rivaliser niveau goût avec celles que nous connaissons tous les deux. Assez choqués par cette découverte, cela m'a travaillé pendant quelques jours avant que je craque et que je m'essaye à mon tour avec une version toute personnelle. Comme m'a dit Ko en goûtant, il y a de l'idée !

Dessert indien : gulab jambu

Gulam Jambu

pour 4 personnes (une vingtaine de boules)

Pâte : 80 g de lait en poudre (entier) - 40 g de farine - 1/2 cuil. à café de cardamome en poudre - 1 pincée de levure chimique - 1 pincée de bicarbonate - +/- 5 cl de lait. Sirop : 150 g de sucre en poudre - 250 g d'eau - 1 pincée de safran et 1/4 cuil. à café de cardamome en poudre.

Mélangez tous les ingrédients de la pâte en ajoutant peu à peu le lait pour obtenir une pâte lisse et non collante. Laissez reposer la pâte au moins 20 min à couvert. Formez des boules de 10/15 g (elles vont bien gonfler une fois imbibées de sirop) puis les frire dans une huile chaude en laissant le temps à la pâte de cuire à l'intérieur.

Préparez le sirop en faisant fondre le sucre dans l'eau puis ajoutez les épices. Laissez le sirop légèrement épaissir. Laissez tiédir et ajoutez les boules de pâtes. Enrober de ce sirop et réserver quelques heures (6h min). Conservez au frais plusieurs jours. A consommer à température ambiante ou tièdi.

Dessert indien : gulab jambuDessert indien : gulab jambu

Partager cet article

Repost 0