Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Cake aux pralines roses

Publié le par Léa

Vous connaissez ma passion pour les pralines roses ? Depuis que j'ai découvert ces petites amandes enrobées de sucre rose, j'ai envie d'en mettre partout. Là, c'est dans un cake type quatre-quart que j'ai customisé pour notre plus grand plaisir. Ko l'a même classé dans son top 3 de ses cakes préférés. Le sucre des pralines caramélise et l'amande apporte un croquant agréable à chaque bouchée.

Pour une meilleure conservation, je l'enveloppe à peine tiède dans un film alimentaire puis ensuite dans du papier aluminium. Il se garde comme ça 2/3 jours sans problèmes.

D'autres recettes avec des pralines roses
Cake aux pralines roses

Cake aux pralines roses

pour un cake de 8/12 parts

150 g de beurre mou - 120 g de sucre de canne - 3 oeufs - 150 g de farine - 1 cuil. à café de levure chimique - 1 pinçée de sel - 1/2 cuil. à café d'extrait de vanille - 150 g de pralines roses concassées.

Battez le beurre avec le sucre. Incorporez un à un les oeufs. Ajoutez la farine, la levure, le sel et la vanille. A l'aide d'une spatule, incorporez les pralines roses. Déposez la pâte dans un moule recouvert de papier cuisson puis enfournez 35/40 min dans un four préchauffé à 180 °C (th.6).

Par habitude, je laisse encore 5/10 dans un four éteint avec la porte du four ouverte.

Partager cet article

Repost 0

Pâte à tarte fine (ma pâte préférée)

Publié le par Léa

Aujourd'hui, c'est vraiment ma recette de pâte de base préférée que je partage avec vous. Je m'en sers notamment pour préparer des tartes fines, des chaussons ou encore des pizzas. Vous dire où j'ai repéré cette recette de pâte me semble difficile tellement je me la suis appropriée. Par contre, je crois qu'il s'agit d'un livre sur la cuisine libanaise. C'est toujours vers elle que je me tourne parce que cette pâte ne nécessite que peu de temps de repos et encore moins de temps de cuisson.

En version tarte fine ou pizza, on obtient une pâte moelleuse (plus ou moins épaisse) qui a du goût surtout si vous prenez le temps de la laisser reposer quelques minutes avant de garnir. Etalez très finement, on obtient une pâte plus croquante. Je la recouvre alors d'une garniture "pizza" (sauce tomate, fromage et cie) en fine couche pour ensuite la découper en morceaux que je sers sur une planche en bois à l'apéro. Ca fait toujours son petit effet !

Astuce : J'emballe mes boules de pâte individuellement dans du film alimentaire que je conserve au congélateur. Il suffit alors de décongeler à température ambiante (env. 1h).

Pâte à tarte fine (ma pâte préférée)
Pâte à tarte fine (ma pâte préférée)

Pâte à tarte fine

pour 6 tartelettes

10 g de levure de boulanger - 25 cl deau tiède - 400 g de farine - 1 cuil. à café de sucre - 1/2 cuil. à café de sel - 1 cuil. à soupe d'huile d'olive -

Diluez la levure avec l'eau. Dans la cuve du robot, mélangez la farine, le sucre, le sel et l'huile puis ajoutez la levure diluée avec l'eau. Faites tourner à faible vitesse pendant 10/15 min. Ajoutez un peu de farine si nécessaire pour ne pas que la pâte colle aux mains. Divisez la pâte en 6 et laissez gonfler à couvert au moins 30 min.

Avant de cuire, étalez la pâte à la main ou au rouleau sur un plan de travail bien fariné. Laissez reposer 15 min avant de garnir et d'enfourner 6/8 min dans un four préchauffé à 200° C (th.6/7).

Partager cet article

Repost 0

Croissants 0% culpabilité (au yaourt) - choco/amandes

Publié le par Léa

A peine la fournée de croissants au yaourt engloutis, les idées de variantes se sont multipliées. Ko m'a tout de suite parlé de pains aux raisins et de torsade aux pépites de chocolat. N'ayant ni raisins secs, ni pépites de chocolat sous la main, j'ai choisi la version pâte à tartiner et amandes en partant d'un pliage ressemblant à celui des croissants aux amandes. La prochaine fois, je remplacerais la pâte à tartiner par un morceau de chocolat au lait. Je pense que la texture du chocolat sera encore plus gourmande.

Croissants 0% culpabilité (au yaourt) - choco/amandes

Croissants 0% culpabilité (au yaourt) - choco/amandes

pour 16 croissants

1 portion de pâte à croissant au yaourt - pâte à tartiner - amandes effilées - Pour la dorure :  1 oeuf battu avec une pincée de sel ou un peu de lait.

Étalez la pâte en un rectangle (< 0,5 cm d'épaisseur) et découpez de longs triangles. Déposez une cuillérée de pâte à tartiner puis replier chacun des côtés en prenant soin de bien fermer (cf.photos). Roulez en partant de la partie la plus large et déposez sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Dorez, saupoudrez d'amandes effilées et laissez reposer 30 min à température ambiante. Enfournez 10/15 min (suivant la taille) dans un four préchauffé à 180°C (Th.6). Laissez refroidir (ou au moins tiédir) avant de  déguster.

Croissants 0% culpabilité (au yaourt) - choco/amandes

Publié dans Sucré : Boulangerie

Partager cet article

Repost 0

Meringues maison pour desserts gourmands

Publié le par Léa

Je garde toujours quelques meringues dans le bas de mon congélateur. C'est bien utile pour préparer des petits desserts minute qui "en jettent". Hé oui, on mange d'abord avec les yeux d'autant plus quand on est enceinte et que certains aliments ne vous tentent pas toujours.

Sur Instagram, il m'arrive régulièrement de poster des photos de mes plats du quotidien. Et j'ai été étonnée par l'engouement suscité par cette verrine (faisselle, crème de marrons et meringue) toute simple mais si gourmande. Après en avoir échangé avec certaines d'entre vous, j'ai compris que c sont mes meringues qui vous intéressaient alors j'ai attendu d'en refaire une fournée pour vous proposer la recette.

J'en fais pas souvent parce que c'est un peu long en cuisson et que je n'aime pas me retrouver avec des jaunes d'oeuf sur les bras. Là, c'est un stock de blancs qui me restait suite à la préparation de crèmes brûlées dont je raffole. La forme de ces dernières est originales mais c'est parce que j'avais prévue de préparer des pavlolas aux fruits pour un dîner entre amis.

Meringues maison pour desserts gourmands

Meringues croquantes

pour 10 grosses meringues

150 g de blancs d'oeufs - 150 g de sucre blanc - 1 cuil.à café d'extrait de vanille - 3 cuil. à soupe de sucre glace (tamisé).

Dans un saladier, mélangez les blancs d'oeufs, le sucre et l'extrait de vanille. Mettez sur une casserole d'eau chaude au bain-marie jusqu'à ce que le sucre se dissolve et que le mélange tiédisse. Fouettez en continue pendant 8/10 min. Hors du feu, continuez à fouettez jusqu'à ce que le mélange blanchisse et refroidisse. Il doit former un "bec d'oiseau". Incorporez délicatement le sucre glace à l'aide d'une spatule.

Sur une plaque recouverte de papier cuisson, déposez des "tas" de meringues et enfournez 3/6 h dans un four préchauffé à 100/120 ° C (Th.3/4) suivant la taille afin de dessécher tranquillement les meringues. A conserver dans une boîte hermétique ou mieux dans le congélateur.

Meringues maison pour desserts gourmands

Publié dans Sucré : Friandises

Partager cet article

Repost 0

Brioche (sans beurre) aux raisins secs en cocotte

Publié le par Léa

Avec mon ventre (et bébé) qui se fait imposant, je galère à enfiler une simple paire de chaussettes (je ne vous parle même pas d'attacher mes lacets !) alors je préfère quand les copines passent à la maison. C'est aussi l'excuse toute trouvée pour préparer de nouvelles gourmandises à déguster entre filles. Là, je voulais préparer une petite brioche rapide pour ce goûter improvisé. La version moulée en cocotte était toute indiquée avec le peu de temps que j'avais à disposition.

C'est certainement une des meilleures brioches maison que j'ai mangé. Malgré l'absence de beurre, la texture est ultra moelleuse. Avec juste un peu de confiture de framboises, c'est juste une tuerie !

Brioche (sans beurre) aux raisins secs en cocotte
Brioche (sans beurre) aux raisins secs en cocotte

Brioche aux raisins secs en cocotte

pour une cocotte de 24 cm

10 g de levure fraîche de boulanger - 10 cl de lait tiède - 300 g de farine - 1 cuil. à café de sel - 2 sachets de sucre vanillé - 2 grosses cuil. à soupe de crème fraîche (100 g) - 1 oeuf - 100 g de raisins secs - Pour la dorure :  1 oeuf battu avec une pincée de sel ou un peu de lait.

Dans la cuve d'un batteur, diluez la levure dans le lait. Recouvrez avec la farine puis ajoutez le sel, le sucre, la crème fraîche, l'oeuf. Commencez à mélanger (vitesse 2) avec la feuille puis plus vite (vitesse 4) pendant 6/8min. Incorporez les raisins secs et mélangez encore quelques secondes. La pâte doit être souple, collante et se décoller légèrement des parois. Laissez la pâte pousser à couvert pendant 1h (four éteint préchauffé à 50°C (th.1/2).

Dégazez la pâte (toujours collante) et la déposer dans un cocotte recouverte de papier cuisson (à la main ou à l'aide d'une spatule). Dorez puis laisser doubler de volume avant d'enfourner 30 min à 180 °C (th.6). J'ai retiré le couvercle au bout de 15 min de cuisson.

J'ai laissé tiédir en mettant le couvercle pour avoir une brioche souple puis refroidir sur une grille.

Brioche (sans beurre) aux raisins secs en cocotte

Publié dans Sucré : Boulangerie

Partager cet article

Repost 0

Gâteau rustique aux pommes

Publié le par Léa

Pommes, quatre épices et amandes ... c'est fou comme cette association de saveurs semble évidente.

Je n'ai pas grand chose à dire sur ce gâteau dont la texture moelleuse/fondante est juste à tomber. Sa couleur très caramélisée lui confère ce côté rustique qui m'avait donné envie de lui donner ce nom. Rapide à préparer, il prendra un peu plus de temps à cuire car l'humidité des pommes allonge le temps de cuisson mais je vous assure que votre patience sera récompensée (même si le parfum qui embaume la cuisine est terrible).

Gâteau rustique aux pommes
Gâteau rustique aux pommes

Gâteau aux pommes

pour 8 personnes

100 g de beurre mou - 160 g de sucre de canne - 1 sachet de sucre vanillé - 2 oeufs - 25 g de poudre d'amandes - 175 g de farine - 1 cuil. à café de levure chimique - 1 pincée de sel - 1/2 cuil. à café de 4 épices - 3 pommes.

Battez le beurre et les sucres. Incorporez les oeufs un à un puis ajoutez la poudre d'amandes, la farine, la levure, le sel et les épices. Epluchez et coupez les pommes en 8 puis en tranches. Ajoutez à la pâte et bien mélanger. Déposez la préparation dans un moule de 20 cm beurré et fariné et enfournez 50/60 min (voire un peu plus) dans un four préchauffé à 170 °C (th.5/6). N'hésitez pas à couvrir avec une feuille de papier alu en fin de cuisson et vérifiez avec la pointe d'un couteau.

On laisse tiédir dans le moule puis refroidir sur une grille avant de servir avec un peu de sucre glace pour le goûter ou avec une boule de glace vanille en guise de dessert.

Partager cet article

Repost 0

Croissants 0% culpabilité (au yaourt)

Publié le par Léa

Cela faisait un moment que je ne m'étais pas autant amusée à bidouiller une viennoiserie de ce type (légère et addictive). Et coup de chance, le beau temps m'a permis de prendre quelques photos des différentes étapes. C'est juste un petit plus parce que cette recette est vraiment simple dans sa réalisation.

J'ai récemment débarqué chez ma grand-mère alors qu'elle préparait une pâte classique de la cuisine indienne. Elle badigeonnait chaque disque de pâte avec de l'huile afin d'obtenir une superposition de couches et former un feuilletage croustillant après cuisson. C'est en utilisant le "pliage en escargot" (cf.photos) qu'elle prépare aussi un dessert de fêtes dont le feuilletage apparaît après un passage en friture. J'ai repris ce principe mais en remplaçant l'huile par du beurre. Avec "le pliage escargot", j'ai réalisé les petits croissants qui sont aérés mais davantage briochés que feuilletés. Quant aux grands, un simple pliage en portefeuille m'a permis de retrouver davantage le feuilletage d'un "vrai croissant".

Alors pour parler du goût, on retrouve la texture feuilletée du croissant (surtout pour les grands) avec un bon goût de brioche peu sucrée. Le genre a être accompagné de confiture ou pâte à tartiner (même si j'en ai englouti quelques uns sans rien). En tout cas, le résultat est plutôt génial et j'ai déjà pleins d'idées pour d'autres réalisations :)

Croissants 0% culpabilité (au yaourt)
Croissants 0% culpabilité (au yaourt)Croissants 0% culpabilité (au yaourt)

Croissants 0% culpabilité (au yaourt)

pour 16 grands ou une trentaine de petits

10 g de levure de boulanger fraîche - (+/-) 10 cl d'eau tiède - 320 g de farine - 1 yaourt grec de 120 g (lait entier) - 2 cuil. à soupe de sucre - 1/2 cuil. à café de sel - 30 g de beurre mou - 80 g de beurre mou (pour le feuilletage) - 2/3 cuil. à soupe de farine. Pour la dorure :  1 oeuf battu avec une pincée de sel ou un peu de lait.

Dans la cuve du robot, déposez la levure diluée dans 5 cl d'eau. Recouvrez avec la farine puis ajoutez le yaourt, le sucre, le sel. Commencez à mélanger au fouet plat (ou au crochet) à faible vitesse en ajoutant le restant d'eau (si nécessaire). La pâte doit être souple. Incorporez ensuite le beurre. Continuez à mélanger env. 10 min à vitesse moyenne jusqu'à ce que la pâte se décolle légèrement des parois. Laissez la pâte pousser à couvert pendant 1h (four éteint préchauffé à 50°C (th.1/2).

Choisissez le pliage de votre choix pour effectuer le feuilletage puis réservez votre pâte bien emballée au moins 30 min au frais.

Conseils pour les pliages :

  • Farinez le plan de travail et le rouleau, la pâte reste collante.
  • Étalez la pâte assez finement puis le beurre en couche régulière (même épaisseur que celle de la pâte) et saupoudrez d'un peu de farine.
  • Ecrasez sur la tranche pour la version "escargot" : (là où l'escargot se termine) avant d'étaler la pâte délicatement pour bien avoir les différentes couches nécessaire à un joli feuilletage.
  • Réservez au frais pour permettre à la pâte de se détendre et au beurre de figer. Ce sera ensuite plus simple pour l'étaler et faire des découpes nettes.
Croissants 0% culpabilité (au yaourt)

Étalez la pâte en un rectangle (< 0,5 cm d'épaisseur) et découpez de longs triangles. Roulez en partant de la partie la plus large et déposez sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Dorez et laissez reposer 30 min à température ambiante. Enfournez 10/15 min (suivant la taille) dans un four préchauffé à 180°C (Th.6). Laissez refroidir (ou au moins tiédir) avant de  déguster.

Croissants 0% culpabilité (au yaourt)

Publié dans Sucré : Boulangerie

Partager cet article

Repost 0

Frites de manioc (à la poêle)

Publié le par Léa

Entre la pomme de terre et le manioc, mon coeur balance. Faut dire que le manioc juste bouilli avec des brochettes grillées est pour moi le repas d'été par excellence. Un vrai moment famililal et convivial autour de plats simples et gourmands. Il se cuisine aussi façon ragoût, mijoté dans du lait de coco avec de la viande. C'est délicieux mais ce plat malgache se prépare plutôt l'hiver car il tient au corps.

Ce tubercule ne fait pas parti de la culture culinaire occidentale et pourtant il est l'aliment principal dans bien des pays comme le Brésil ou certains pays d'Afrique par exemple. Cet aliment riche en glucides ne contient pas de gluten et est très rassasiant. On en trouve maintenant assez facilement sur les étales sous sa forme de racine ou en farine.

C'est en regardant ma belle-sœur d'origine algérienne préparer des frites à la poêle que je me suis dit pourquoi ne pas faire la même chose avec du manioc. Et c'est comme ça que j'ai préparé l'assiette de manioc la plus gourmande que je n'avais jamais goûtée.

Frites de manioc (à la poêle)

Frites de manioc


Racine de manioc - huile - sel - paprika - feuilles de coriandre - jus de citron.

Epluchez le manioc puis le couper en bâtonnets en prenant soint de retirer la nervure centrale. Lavez à grande et mettez à cuire à l'eau avec une pincée de sel et de sucre. Vérifiez la cuisson avec une pointe de couteau.

Dans une poêle, faites chauffer un fond d'huile végétale. Déposez vos morceaux de manioc refroidis et sèchés en veillant à ne pas les superposer. Laissez dorer à feu moyen sans les toucher pendant 2/3 min min en surveillant. Retournez pour colorer les autres faces. En fin de cuisson, salez et ajoutez le paprika. Hors du feu, parsemez de coriandre fraîche et d'un filet de jus de citron.

Partager cet article

Repost 0

Gâteau au chocolat (tout simple)

Publié le par Léa

On a parfois envie d'un gâteau tout simple, sans chichis ni complications. Un gâteau qui plaira à toute la famille et que chacun prendra plaisir à manger avec ses doigts, des miettes de gâteau collées au coin de la bouche et le sourire aux lèvres. C'est cette sensation, ce sentiment de quiétude que j'avais envie de retrouver en préparant ce gâteau tout simple au chocolat : une gourmandise moelleuse et chocolatée à partager.

J'ai préparé ce gâteau au KA mais avec un fouet électrique ou même à la main, ça fonctionne très bien. C'est juste que ça prendra un peu plus de temps pour bien faire blanchir le mélange sucre et oeufs.

Gâteau au chocolat (tout simple)

Gâteau au chocolat (tout simple)

200 g de chocolat noir (70%) - 110 g de beurre - 4 œufs - 120 g de sucre cassonade - 70 g de farine - 1/2 cuil. à café de levure chimique - 1 pincée de sel - 1/4 de cuil. à café de vanille en poudre.

Mettez à fondre le beurre et le chocolat et laissez tiédir. Battez les oeufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Incorporez la farine, la levure, le sel et la vanille. Mélangez de nouveau avant d'ajouter le mélange chocolat et beurre en filet. Mélangez encore quelques minutes pour que la pâte soit homogène et un peu épaisse.

Répartissez la pâte dans un moule beurré et fariné (ou utilisez un spray graissant) et enfournez 25/30 min dans un four préchauffé à 180° C (th.6). Laissez tiédir avant de démouler puis le déposer sur une grille pour que le gâteau refroidisse totalement.

Partager cet article

Repost 0

Kouglof aux pépites de chocolat

Publié le par Léa

J'avais dans l'idée de faire mon premier kouglof avec des pralines roses mais les curieux qui passaient en cuisine m'ont fait comprendre que des pépites de chocolat serait une bonne idée. Alors, je me suis exécutée ;)

Une brioche gournande avec une texture moelleuse qui n'a pas fait long feu à la maison. Il faut dire qu'il est difficile de ne pas se laisser tenter par une tranche avec son café, son thé ou un verre de lait.

Kouglof aux pépites de chocolat
Kouglof aux pépites de chocolat

Kouglof aux pépites de chocolat

 

50 + 250 g de farine - 10 g de levure fraîche de boulanger - 2 cuil. à soupe d'eau - 2 oeufs - 10 cl de lait tiède - 70 g de sucre - 1 cuil. à café de sel - 70 g de beurre mou - 100 g de pépites de chocolat.

Mélangez 50 g de farine avec la levure diluée dans l'eau. Bien mélanger pour obtenir une pâte épaisse. Recouvrez avec le restant de farine. Ne pas mélanger. Couvrez d'un linge ou d'un film alimentaire et réserver 2h à l'abri des courants d'air.*

Dans la cuve d'un robot, ajoutez les oeufs, le lait, le sucre, le sel au mélange précédent. Mélangez doucement avec un fouet plat ou un crochet. Au bout de 5/6 min, ajoutez progressivement le beurre coupé en dés. La pâte sera alors assez collante. Continuez à mélanger pendant 8/10 min. Ajoutez les pépites de chocolat et déposez la pâte à l'aide d'une spatule dans un moule beurré (ou spray végétal). Réservez 1h30 sous un linge à température ambiante. Enfournez env. 40 min dans un four préchauffé à 180°C (Th.6). Surveillez la cuisson. Laissez tiédir 15 min avant de démouler sur une grille puis attendre que le kouglof soit froid avant de le couper.

* cette méthode de poolish est inspirée d'une recette de C.Felder

Publié dans Sucré : Boulangerie

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>