Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Cake aux pommes extra moelleux

Publié le par Léa

On n'avait pas dit que désormais le mecredi serait journée "je teste" sur ce blog ? Cette semaine, je ne suis pas allée chercher bien loin. Je n'ai pas eu besoin de me replonger dans mes vieux magazines de cuisine ou dans mes innombrables marques-pages du web (la liste des recettes que j'ai envie de tester est sans fin).

C'est le cake aux pommes de Manue qui m'a attiré. Je savais que je le ferais très rapidement avec quelques ajustements liés au contenu de mes placards. Du coup, c'est vrai que je me suis un peu, ... beaucoup éloignée de sa recette initiale : moins de beurre et de sucre, le mascarpone remplacé par du yaourt grec et l'amande par de la noisette mais sinon l'idée est là ;)

Je confirme que le gâteau est ultra moelleux et gourmand. Il l'aurait sans doute été davantage avec la mascarpone. A essayer une prochaine fois :)

Cake aux pommes extra moelleux

Cake aux pommes extra moelleux

 pour un moule de 27 cm

150 g de beurre mou - 150 g de sucre - 1 sachet de sucre vanillé - 3 oeufs - 1 yaourt grec (ou 30 g de mascarpone) - 1 cuil. à café d'extrait de vanille - 180 g de farine - 1 sachet de levure chimique - 60 g de poudre de noisettes - 1 pincée de sel - 1 pomme.

Battez le beurre et les sucres. Incorporez les oeufs un à un puis ajoutez le yaourt et la vanille. Incorporez progressivement le mélange de farine, la levure chimique, la poudre de noisettes et sel. Déposez la pâte dans un moule beurré (le spray végétal est très pratique). Piquez des tranches de pommes sur toute la longueur. Enfournez 10 min dans un four préchauffé à 210 °C (th.7) puis poursuivez la cuisson 30 min à 180° C (th.6). Piquez avec la pointe d'un couteau pour vérifier la cuisson. La lame doit ressortir sèche. Laissez tiédir avant de démouler.

Partager cet article

Repost 0

Cake ananas, coco et citron vert

Publié le par Léa

Hier, en allant faire un tour au supermarché, j'ai acheté un ananas tout juste épluché par le vendeur. Il avait cette superbe machine qui lui permettait de préparer un ananas en un seul geste. Le chanceux ! Je déteste retirer les "yeux" des ananas. J'ai donc craqué sur cet ananas de l'équateur que j'ai trouvé parfumé et juteux. Rien à voir avec un ananas Victoria, on ne va pas se mentir mais il se laisse manger surtout si on le cuisine.

Ca tombait plutôt bien parce que j'avais envie d'un gâteau au bon goût de soleil et rien de mieux que l'association ananas, coco et citron vert pour assouvir mon envie.

Vous pouvez éventuellement préparer un sirop pour l'imbiber à la sortie du four. Attendez que le gâteau soit presque froid puis piquez-le sur toute la surface avant de le badigeonner généreusement d'un sirop chaud à base d'eau, sucre et jus de citron vert. Au goûter ou au dessert avec une boule de glace vanille, c'est le gâteau parfait.

D'autres recettes avec de l'ananas :

Cake ananas, coco et citron vert
Cake ananas, coco et citron vert

Cake ananas, coco et citron vert


1 ananas coupé en morceaux (400 g) - 30 g de beurre - 1 sachet de sucre vanillé - 3 oeufs - 175 g de sucre - 1 yaourt nature - 200 g de farine - 1 sachet de levure chimique - 1 pincée de sel - 2 cuil. à soupe de coco râpée - 1/2 citron vert (jus et zeste).

Dans une poêle, faites fondre le beurre puis ajoutez le sucre vanillé. Déposez les morceaux d'ananas et faites les dorer.
Battez les oeufs et le sucre jusqu'à ce quele mélange double de volume. Incorporez le yaourt puis la farine, la levure, le sel et la noix de coco. mélangez et ajoutez le jus et le zeste de citron. Egouttez l'ananas avant de l'incorporer au mélange. Déposez la pâte dans un moule beurré et fariné et enfournez 45 min dans un four préchauffé à 170° C (th.5/6). Laissez refroidir avant de découper de jolies tranches.

Partager cet article

Repost 0

Coleslaw d'endives, carottes et poires

Publié le par Léa

En hiver, certaines personnes n'apprécient pas de manger des plats froids. C'est comme ça qu'elles attendent les beaux jours pour se préparer de belles salades. Pour ma part, il n'y pas de moment définit à conditions d'utiliser des produits de saison. Comment résister à une salade de légumes rôtis avec du quinoa et des fruits secs. Miam !

Prenez l'endive, c'est l'exemple même du légume d'hiver qu'on a tendance à laisser de côté à cause notamment de son amertume. A la maison, je suis la seule à en manger alors je me contente souvent d'en couper une avec un peu de fromage, de noix et de pomme verte pour un déj' sur le pouce. Avec un bon morceau de pain, c'est parfait. En version chaude, je la coupe en julienne (fin bâtonnets) que je fais revenir dans un peu de beurre et de sucre. Le côté caramélisé adoucit son amertume et c'est très bien en garniture d'une viande.

Là, c'est en tombant sur une recette de Pascale, que j'ai craqué. Ni fromage, ni noix dans ma version. J'ai préféré mettre de la poire et des amandes pour la touche croquante et le peps de la vinaigrette est apporté ici par un peu de citron vert. J'ai repris son idée à ma sauce tout en gardant le principal l'endive.

Coleslaw d'endives, carottes et poires

Coleslaw d'endives, carottes et poires

pour 2 à 4 personnes

1 endive - 1 poire - 1 carotte - quelques amandes entières - 2 cuil.à soupe de yaourt - 2 cuil. à soupe d'huile d'olive - 1 cuil. à café de moutarde forte - 1/2 citron vert (zeste + jus) - sel et poivre du moulin.

Lavez et coupez l'endive et la poire enfin bâtonnets. Faites la même chose avec la carotte en prenant soin de la peler. Concassez les amandes. Dans un bol mélangez tous les ingrédients pour préparer la sauce. Dans un saladier, mélangez l'endive, la poire, la carotte ainsi que les amandes. Assaisonnez votre salade juste avant de servir (pour garder tout le croquant).

Partager cet article

Repost 0

Thé indien ou massala tchai

Publié le par Léa

Le mardi est pour moi le dimanche de la majorité des gens. Et comme dis Ko, le lundi soir je suis en week-end.

Enfin, c'est une façon de voir les choses. Quoi qu'il en soit le mardi est mon "day off" : entendez par là que la liste des choses "que je dois faire" est riquiqui à côté de la liste des choses "que j'ai envie de faire". Oui oui, je garde quand même mes listes à côté de moi. Faut pas exagérer non plus !

Aujourd'hui, je me suis mise en mode traînage intensif. L'idée d'aller faire un peu de sport m'a vaguement traversée l'esprit mais ... nan. Du coup, grasse mat', petit déj' devant un film. Et après une bonne douche et un peu de paperasse, j'ai enchaîné avec un second film bien confortablement installée dans mon canapé. Ayant zappé le déjeuner, je me suis préparée un tchaï ou massala tchai comme disent certains pour accompagner ma lecture et poursuivre agréablement ma journée.

Le tchai est la boisson traditionnelle des indiens, celle qui ponctue la journée. Dès le réveil jusqu'au moment où l'on rentre du travail. Il est d'ailleurs impensable de ne pas proposer du tchai à ses invités en fin de repas ou à l'heure du goûter.

Une recette hors-la-loi


Ce qui est drôle, c'est que cette façon de le préparer va à l'encontre de ce qu'il faut faire pour préparer un thé dans les règles de l'art. En effet, on fait bouillir l'eau pour préparer un tchai alors qu'habituellement, il est recommandé d'utiliser de l'eau chaude (max 80° C) et surtout pas de l'eau bouillante pour préparer son thé. Allez savoir !
Ma technique de préparation n'est pas très conventionnelle mais efficace et rapide quand on veut se préparer juste une tasse. Nul besoin de sortir la casserole, tout se fait au micro-ondes.

Choisir son thé et ses épices


J'utilise du thé noir en sachet pour préparer mon tchai, vous en trouver en ligne où dans les boutiques indiennes. A défaut, un thé noir indien du type "Assam" fera très bien l'affaire.

Pour les épices, cela dépend des régions et des cultures familiales. On en retrouve des (cannelle, clou de girofle, gingembre, cardamome, poivre). Elles sont entières ou en poudre . Pour ma part, quand je me prépare ma petite tasse, je n'en mets que rarement. Et ces jours-là, je privilégie une pincée de cardamome ou de clou de girofle en poudre pour épicer mon tchai.

Thé indien ou massala tchai

Thé indien ou massala tchaï

pour 1 tasse (45cl)

1 sachet de thé - 20 cl d'eau - 15 à 20 cl de lait - 2 morceaux de sucre de canne (facultatif) - 1 pincée de 4 épices ou cardamome ou cannelle (facultatif)

Déposez le sachet de thé et l'eau dans une tasse allant au micro-ondes. Faites chauffer à pleine puissance pendant 2 min. Ajoutez le lait et faites de nouveau chauffez 2 min à pleine puissance. Pressez et jetez le sachet de thé avant d'ajouter éventuellement le sucre et les épices.

Publié dans Sucré : Boissons

Partager cet article

Repost 0

Pâte feuilletée rapide (au mixeur)

Publié le par Léa

En ce début d'année, j'ai préparé pas mal de galettes et par la même occasion de pâte feuilletée. Pour gagner encore plus de temps, je la prépare au robot ménager (avec la fonction pulse). C'est une technique rapide et efficace à condition d'utliser du beurre et de l'eau bien froide. Et afin de conserver ma pâte quelques jours au frais, je préfère ajouter un trait de vinaigre de cidre qui joue le rôle de conservateur naturel.

Par contre, pensez à faire des coupes franches lorsque vous découpez votre pâte. Il est aussi important de ne pas mettre de dorure sur les bords de la pâte pour permettre à votre feuilletage de bien se développer.

D'autres recettes de pâtes rapide à préparer

Pâte feuilletée rapide (au mixeur)

Pâte feuilletée rapide (au mixeur)


250 g de farine - 170 g de beurre - 1 cuil. à soupe de vinaigre de cidre - 1/2 cuil. à café de sel  - 12 à 15 cl d'eau très froide.

Dans la cuve du batteur, déposez la farine puis ajouter le beurre bien froid coupé en dés. Ajoutez le vinaigre, le sel. A l'aide de la fonction "pulse" mixez par pression en ajoutant juste assez d'eau pour obtenir une boule de pâte (à peine) homogène.

Sur un plan de travail fariné, étalez la pâte en un rectangle 3 fois plus long que large. Repliez le tiers supérieur sur le milieu puis le tiers inférieur sur le milieu. Tournez votre pâte d'un quart de tour et recommencez encore 4 fois le même pliage en tournant à chaque fois d'un quart de tour. Laissez reposer la pâte au frais pendant au moins 1 heure avant de vous en servir.

Partager cet article

Repost 0

Pâte à viennoiseries

Publié le par Léa

De toutes les pâtes, je crois que c'est de loin celle que je préfère réaliser. "Jamais sans mon croissant" pourrait bien être ma devise ;) Elle est beaucoup plus facile à préparer que ce que l'on peut croire. Un peu de patience sera nécessaire mais le résultat vaut vraiment le coup.

Comme d'habitude, j'utilise la recette du livre dont je vous ai plusieurs fois parlé notamment dans cette article. Il m'arrive de remplacer une partie de la farine de blé T.65 par une farine plus complète ou de seigle que j'aime beaucoup.

 

              

Pâte à viennoiserie


10 g de levure de boulanger - 12,5 cl d'eau - 250 g de farine - 5 g de sel - 20 g de sucre - 150 g de beurre mou - 1 oeuf (dorure)

Dans la cuve d'un robot (ou à la main), diluez la levure dans l'eau tiédie. Ajoutez le mélange de farine, sel et sucre et mélangez à l'aide du crochet pendant 10 min à vitesse moyenne. La pâte est souple et ne colle pas. Réservez à couvert toute une nuit au frais.

Étalez la pâte en un rectangle grossier et déposez-y le beurre. Repliez les coins de la pâte pour envelopper le beurre. 1/ Étalez la pâte sur 1 cm d'épaisseur (3 fois plus long que large). 2/ Repliez le tiers inférieur vers le milieu puis le tiers supérieur vers le milieu. 3/ Emballez dans du papier film et réservez au frais pendant 20 min. Tournez la pâte d'un quart de tour et répéter les opérations 1 à 3 encore 2 fois. Laissez reposer 40 min avant de l'utiliser.

 

             

Partager cet article

Repost 0

Tarte aux pommes (sans moule)

Publié le par Léa

Je n'ai pas dérogé à la tradition, mes galettes des rois sont tranquillement en train de gonfler au four pour être dégustées entre cousins à l'heure du goûter durant un aprem "jeux de société". Elles sont du genre "classique" comme j'aime, j'ai alors préféré vous proposer cette tarte aux pommes cuite sans moule.

Je suis une inconditionnelle de cette technique qui donne un résultat très rustique comme pour ces tartelettes à la pêche et crème d'amandes ou cette tarte à la pêche version familiale. On oublie la galère du fonçage et de la pâte qui se détrempe. Là, on y va comme on a envie sans se prendre la tête.

J'ai réalisé cette recette en vidéo. Merci de votre indulgence car c'est mon premier montage. N'hésitez pas à me donner votre avis car je suis toujours prête à apprendre à m'améliorer :)

Bonne année et tous mes voeux
pour cette nouvelle année 2015 !

 

Partager cet article

Repost 0