{display:none;} {display:none;}
Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Nan Kathai (sablés fondants)

Publié le par Léa

Ces petits biscuits vous sont certainement inconnus mais pour moi, c'est toute mon enfance !

Traditionnellement, c'est un biscuit rond sur lequel on fait un point rouge. Il arrive aussi qu'on dispose une amande entière sur le dessus avant d'enfourner. Enfant, je préparais ces biscuits avec ma mère. Elle préparait la pâte et moi, j'avais la mission de façonner les boules. Facile et rapide à préparer, j'en apportais à l'école.

Récemment, une photo partagée sur Facebook m'a donné envie de préparer une fournée de ces biscuits. Les miens ont une allure rustique et friable. C'est en rajoutant un peu plus de farine et un peu d'eau qu'on obtient ce résultat. Avec ce bon goût de beurre et de vanille, ils sont parfaits pour accompagner une tasse de thé.

Nan Kathai (sablés fondants)
Nan Kathai (sablés fondants)

Nan kathai

pour env. 15 biscuits

30 de sucre glace - 40 g de custard powder (crème à flan) - 80 g de beurre mou - 1 cuil. à café d'extrait de vanille -  +/- 110 g de farine - 1 à 2 cuil. d'eau (facultatif)

Mélangez le sucre glace avec le custard powder. Ajoutez le beurre et l'extrait de vanille. Incorporez la farine [la pâte doit être souple et homogène]. Ajoutez un peu d'eau si nécessaire.

Divisez la pâte en boules et déposez sur une plaque de four recouverte de papier cuisson. Applatissez légèrement avant d'enfourner 25/30 min dans un four préchauffé à 180°C (th.6).

Partager cet article

Repost 0

Le bol renversé

Publié le par Léa

Un reste de riz appelle à un bol renversé ou à quelque chose qui s'y rapproche. C'est une manière de cuisiner qui nous vient de l'Ile Maurice mais c'est un plat d'origine asiatique qui est aussi très répandu sur l'Ile de la Réunion.

Ce plat n'apparait que très rarement sur les cartes des restaurants alors qu'il fait parti intégrante de la culture de l'ile. Tout simplement, parce qu'il est cuisiné avec des restes et a longtemps été considéré comme un plat de pauvres.

Il s'agit avant tout de frire le riz dans un peu d'huile en ajoutant selon ses goûts de la viande et/ou des légumes. Tous les ingrédients son superposés puis tassés dans un bol que l'on retourne dans l'assiette au moment de servir. On dispose ensuite un oeuf au plat retourné sur le dessus. C'est un plat complet et délicieux.

Un déjeuner sur le pouce a été l'excuse toute trouvée pour terminer un fond de riz et m'essayer à l'oeuf mollet qui apporte un peu de crémeux dans ce plat.

Le bol renversé
Le bol renversé

Bol  renversé

pour 1 personne

1 portion de riz cuit - petits pois - 1 tranche de tofu coupées en dés - 1 oignon nouveau coupé - 1 oeuf - 1 cuil. à soupe de sauce soja - 1 cuil. à café de suce poisson - 1/2 cuil. à café de pâte de piment rouge - sel - 1/2 citron vert - 3 tomates cerise -  1 cuil. à café d'oignons frits

Faites dorer le tofu dans une petite cuillérée d'huile de sésame. Ajoutez le riz, les petits pois, la partie blanche de l'oignon finement ciselé et poursuivez la cuisson à feu vif sans cessez de mélanger. Ajoutez la pâte de piment diluée dans la sauce soja, la sauce poisson et le sel. Incorporez les tomates cerise coupées en 2 en fin de cuisson.

Servez dans un bol en ajoutant l'oeuf poché, le restant de l'oignon nouveau, les oignons frits. Arrosez de jus de citron juste avant de déguster.

Partager cet article

Repost 0

Faire son pain maison, c'est facile !

Publié le par Léa

En à peine quelques années, je suis devenue une vraie adepte du pain maison. Cela ne m'empêche pourtant pas d'acheter mon pain en boulangerie. Ce qui a changé, c'est que j'admire d'autant plus leur savoir-faire. Faire du bon pain : c'est tout un art ! Et à mes yeux, il n'y a rien de plus sexy qu'un pain ou une baguette, bien dorée avec une mie alvéolée.

     

On peut réussir à obtenir de bons résultats à la maison sans être équipé comme un professionnel. Pendant un temps, je ne pétrissais qu'à la main pour mieux comprendre le processus de fabrication puis j'ai commencé à prendre confiance. J'ai alors utilisé mon robot en mode "pétrin". Je prends toujours autant de plaisir à voir ce mélange d'eau et de farine prendre forme. Avec le robot, on gagne en temps de pétrissage, on garde les mains propres mais le résultat reste le même.

Découvrez mes ouvrages préférés

Tartine Bread

de Chad Robertson

Je suis tombée sous le charme de ce jeune boulanger de profession. Sa conception du pain et la manière dont il transmet son savoir-faire est juste whaooo ! Sans parler des magnifiques photos, mélange de couleurs et N/B qui donnent à cet ouvrage en anglais une tout autre mesure. Voilà aussi une vidéo qui présente ce livre qui vous donnera une idée du personnage.

 

Les 12 farines

de Kim Boyce - Préface Cléa

Préparer son pain peut aussi passer par l'apprentissage et la compréhension des farines parce que oui, il existe bien d'autres farines que la blanche toute aseptisée que l'on trouve dans nos supermarchés. Dans certaines cultures, certaines font déjà parties des ingrédients du quotidien mais il en existe bien d'autres tellement savoureuses qu'il est dommage de passer à côté. Cet ouvrage permet de s'ouvrir à d'autres possibiltés de façon simple et gourmande.

 

Le Larousse du pain

Eric Kayser

Le dernier venu dans ma bibliothèque. Il est idéal pour une première approche du pain. Toute la tradition du pain français en un seul livre : de la préparation du levain au façonnage jusqu'à la façon de faire "les grignes" (coup de lames donnés avant cuisson), ce livre facilite la compréhension de l'univers du pain et des viennoiseries.

 

Pain cocotte

de Nathalie Nagy- Kochman

La cuisson en cocotte permet d'obtenir un résultat parfait à tous les coups. Ce livre reste un bon raccourci pour préparer son pain au quotidien. Vous y retrouverez des recettes salées et sucrées aussi simples qu'originales.

 

Pain & viennoiseries maison pas à pas

d'Emmanuel Hadjiandreou

"Tout le monde peut faire du pain, et, avec un peu de pratique, tout le monde peut faire du bon pain."
Cette devise représente très bien l'esprit de cet ouvrage. Il est devenu mon ouvrage référence en matière de boulange et il paraît que j'ai des étoiles pleins les yeux quand j'en parle. C'est avec lui que j'ai appris à faire mon pain pas à pas avec seulement 2 saladiers en verre, une cuillère en bois et mon four ménager. Aujourd'hui, je maîtrise les bases, du coup il me sert davantage de source d'inspiration et je m'en éloigne un peu excepté pour la recette de croissants qui reste "LA" recette que j'ai adopté. Un excellent livre que je ne peux que recommander.

Alors, qui veut se lancer ?

Partager cet article

Repost 0

Brownies en coquilles d'oeuf

Publié le par Léa

Les jours à venir vont être très chocolatés. Vous allez me répondre que c'est de saison ! Hé oui, en cette période, le chocolat est tendance et ce n'est pas pour me déplaire.

J'ai récemment craqué sur cette technique qui consiste à faire cuire une pâte à gâteau dans des coquilles d'oeufs. Cela m'a rappellé des souvenirs d'enfance lorsqu'on remplissait des coquilles vide de chocolat fondu pour préparer des chocolats de Pâques.

Du coup, j'ai eu envie de me lancer en préparant une pâte à brownie que j'ai fait cuire dans des coquilles d'oeufs. Vous pouvez décorer vos oeufs après cuisson mais c'est tellement drôle de voir la tête des amis quand vous les apportez à table. C'est ludique et gourmand comme j'aime et ce brownie avec cette petite touche d'amandes plaira autant aux petits comme aux grands.

Brownies en coquilles d'oeuf
Brownies en coquilles d'oeuf

Brownies en coquilles d'oeuf

pour 6/8 oeufs

115 g de chocolat (65%) - 100 g de beurre - 80 g de sucre - 2 oeufs - 40 g de farine - 1 cuil. à soupe de poudre d'amandes - 1 cuil. à café de levure chimique - 1 pincée de sel.

Mettez à fondre le chocolat et le beurre au bain- marie. Laissez tiédir avant d'ajouter le sucre. Incorporez les oeufs battus puis la farine, la poudre d'amandes, la levure chimique et le sel. Bien mélangez Avant de remplir à moitié les coquilles d'oeufs. Enfournez 15/20 min dans un four préchauffé à 180° C (th.6).

Technique pour préparer les coquilles d'oeuf : percez la base de l'oeuf à l'aide d'une pointe de couteau. Avec un cure-dent, battez légèrement l'oeuf dans sa coquille pour permettre de le vider plus facilement. Rincez à l'eau froide, laissez sècher puis ajoutez une goutte d'huile dans chaque coquille pour les graisser légèrement. Déposez chaque coquille dans un moule à mini muffin avant de remplir à l'aide d'une poche à douille.

Inspiration pour la technique : chemistry and cloth

Partager cet article

Repost 0

Tagine de poisson aux légumes

Publié le par Léa

Honte à moi, j'ai toujours vécu en région parisienne et passé beaucoup de temps sur Paris mais je ne connaissais pas encore le quartier des enfants rouges et son magnifique marché. Cet ancien marché du XVIIè siècle m'a un peu rappelé la place Jemaa el fna de Marrakech (voir ici et ici). C'est certainement parce que sur ce marché on peut faire ses courses mais aussi déjeuner dans un des restaurants que l'on trouve un peu partout sur ce marché couvert.

Entre restos asiatiques, bio et bistrot traditionnel, mon coeur a balancé mais maintenant que je travaille dans le coin, je prendrais le temps de tous les tester ! J'aurais pu me laisser tenter par un des nombreux plats de tagines et de couscous que l'on peut déguster sur ce marché. Du plus traditionnel servis dans un plat en terre cuite, à cette jolie assiette dans laquelle une belle cuisse de poulet est accompagnée de pleins de légumes.

Mais pour une première, j'ai plutôt craqué pour une assiette végétarienne (galettes de légumes, quiche aux champignons, salade verte, salade de carottes etautres crudités divinement assaisonnée).

Malgré la qualité de mon assiette, l'idée de ces tagines ne m'a pas quitté de la journée. Je me suis alors rattrapée en préparant ma propre version. Je suis partie sur un plat de poisson aux légumes que j'ai accompagné de couscous semi complet. D'ailleurs, on peut encore parler de tagine ou c'est plutôt un couscous ?

Tagine de poisson aux légumes

Tagine de cabillaud aux légumes

pour 4 personnes

4 tomates (pelées) - 1 oignon - 1 courgette - 5 carottes - 2 cuil. à café d'ail haché - 1 cuil. à café de cumin - 1/2 cuil. à café de curcuma - 1/2 cuil. à café de gingembre - 1/4 de cuil. à café de piment rouge en poupoudre (facultatif) - sel - le jus d'1/2 citron - 2 cuil. à soupe de persil plat - 2 cuil. à soupe de coriandre ciselée - 4 morceaux de cabillaud.

Coupez les tomates en morceaux, l'oignon et la courgette en rondelles et les carottes en gros batonnets.

Dans un plat "tagine" ou dans une cocotte en fonte: faite revenir les tomates avec l'oignon dans une cuillérée d'huile d'olive. Ajoutez l'ail, les épices et le sel. Incorporez les carottes, les herbes, le jus de citron et un peu d'eau. Poursuivez la cuisson à couvert pendant 15 min, les carottes doivent être cuites. Ajoutez les morceaux de poisson et les courgettes puis, continuez la cuisson 10 min.

Servez bien chaud avec un pain maghrébin ou de la semoule semi complète comme moi.

Partager cet article

Repost 0