Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Tarte à la tomate

Publié le par Léa

Même sans être végétarienne, j'use et abuse de cette cuisine que j'aime beaucoup notamment parce qu'elle regorge de trucs et astuces qui allègent et assainissent nos assiettes. Désormais, je n'utilise plus de beurre dans mes pâtes à tarte salés, la remplaçant volontiers par de l'huile d'olive associée à des épices et/ou des arômates. Je suis devenue une grande fan de cette méthode ne nécessite pas de repos de la pâte. On peut varier ses parfums en rajoutant parfois une touche de miel pour contrebalancer l'amertume de certaines épices. Et avec les chutes de pâte, on peut préparer de délicieux crackers qui se conservent très bien dans une boîte en fer.

Je suis consciente que ce n'est pas la saison des tomates mais une fois de temps en temps j'aime avoir du rouge dans mon assiette. Je préfère alors les cuire pour leur apporter un peu de goût et de parfum.

tarte-tomates.jpg

Tarte à la tomates
pour 2 ou 4 personnes

  • 125 g de farine T.80
  • 25 g de parmesan râpé
  • 4 cuil. à soupe d'huile d'olive
    1/2 cuil. à café de cumin en poudre
    1 cuil. à café de miel
    1 cuil. à café de sel
    de l'eau

    4/5 tomates allongées
    2 cuil. à soupe de moutarde forte
    1 cuil. à soupe de thym
    sel et poivre du moulin


Mélangez la farine avec le parmesan, le cumin et le sel. Ajoutez l'huile d'olive et le miel avant d'incorporez juste assez d'eau pour former une boule. Étalez la pâte avant de la précuire à blanc 15 min dans un four préchauffé à 180° C (th.6). Badigeonnez le fond de tarte de moutarde avant de disposez les rondelles de tomates. Assaisonnez et soupoudrez de thym. Poursuivez la cuisson pendant 15 min environ.

Partager cet article

Repost 0

Coques à la vapeur, parfum d'Asie

Publié le par Léa

Qui a dit que la cuisine à la vapeur était fadasse et sans goût ? Il n'y a qu'à regarder les recettes des participants au nouveau thème du culino versions pour s'en rendre compte. Ce système de cuisson est souvent associé à l'Asie notamment pour la cuisson des différentes bouchées cuites dans un panier en bambou.

Pour ma part, j'utilise une simple casserole et un panier en silicone. Par contre, je ne me contente pas d'eau bouillante, je suis partisante du bouillon parfumé qui révèlera toutes ses saveurs dans la vapeur. Ici, il s'enrichit du jus des coques pour ensuite servir de base pour la sauce d'accompagnement. Vous pouvez aussi servir ce plat accompagné de spaghettis. C'est délicieux.

                         coque-vapeur-asie

Coques à la vapeur, parfum d'Asie

pour 2 personnes

1 kg de coques (nettoyées) - 1 branche de céleri - 1 carotte - 1 cuill. à soupe de gingembre haché - 1 cuill. à soupe d'ail haché - 1 cuill. à soupe de coriandre hachée - quelques branches de coriandre - 1 tige de citronnelle - 1 zeste de cumbava - 1/2 cuil de pâte de piment rouge - 10 cl de lait de coco - jus de citron - sel.

Épluchez et coupez le céleri et la carotte. Dans un casserole, portez à ébullition 40 cl d'eau avec le céleri, la carotte, le gingembre, l'ail, les branches de coriandre, la citronnelle et le zeste de cumbava. Ajoutez le panier vapeur sur la casserole et déposez-y les coques ainsi que quelques feuilles de celeri. Couvrez et laissez cuire 3/4 min (jusqu'à ce que les coques soient ouvertes).

Retirez les feuilles de celeri du panier vapeur et réservez les coques. Retirez la citronnelle et les branches de coriandre du bouillon. Ajoutez le lait de coco, la pâte de piment, le jus de citron et rectifiez l'assaisonnement sans faire bouillir. Servez  les coques recouvertes de bouillon chaud et de coriandre.

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>