Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Gâteau chocolat - pruneaux (sans beurre)

Publié le par Léa

Une alternative originale pour un gâteau au chocolat dont les pruneaux donnent "une texture et une saveure naturellement sucrée".

Il existe désormais de nombreuses associations de saveurs qui permettent d'obtenir un gâteau au chocolat déculpabilisant. Hé oui, de nombreux fruits et légumes s'associent à merveille au chocolat comme la courgette, le potimarron, la bettrave, la pomme de terre, la banane, la poire ou encore le pruneau. J'ai repris une recette de Cléa que j'ai légèrement adaptée à mes goûts. Un résultat  rustique très moelleux et fondant en bouche. Ce goût de "je ne sais quoi" est déroutant mais reste agréable.

chocolat-pruneaux.jpg

Fondant au chocolat et aux pruneaux

  • 150 g de pruneaux dénoyautés
    1 bol de thé
    100 g de chocolat à 64%
    2 œufs
    60 g de sucre de canne brun
    80g de farine
    2 cuil. à café de levure chimique


Faites tremper les pruneaux dans le thé pendant au moins 30 min. Égouttez et mixer. Mettez le chocolat à fondre au bain-marie. Battez les œufs avec le sucre. Incorporez la pulpe de pruneau et le chocolat fondu. Bien remuer avant d'incorporer la farine et la levure. Verser dans un moule carré bien huilé. Enfournez à mi-hauteur pendant 15 minutes à 175 °C (Th.5/6). Laissez refroidir avant de démouler.

Partager cet article

Repost 0

Salade de carottes cuites à l’orange et aux olives

Publié le par Léa

Pourtant d’origine indienne, je suis toujours autant fascinée par ce que les épices peuvent apporter à un plat somme toute banal. J’aime déguster des plats qui laissent la part belle aux épices et tout comme la cuisine indienne, la cuisine maghrébine est très parfumée.

Ma cuisine est bien évidement empreinte de ma culture et cela me donne souvent l’envie de m’aventurer dans des mélanges plus audacieux. Adaptée une recette à mes goûts (et au contenu de mes placards) est un toujours un  réel plaisir.

A partir d’une belle botte de carottes-fanes, de quelques olives violette et de la coriandre fraîche qui me restait d’un tajine préparé quelques jours auparavant, je me suis lancée dans une adaptation des carottes au cumin. Une salade très agréable pour mettre un peu de chaleur dans votre assiette et accompagner un reste de viande froide.

salade-carotte.jpg


Salade de carottes cuites à l’orange et aux olives
Pour 4 personnes

  • 1 botte de carottes-fanes
  • 2 gousses d’ail
  • 2 orange à jus
  • 4 cuil. à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuil. à café de curcuma
  • ½ cuil. à café de cassonade
  • une poignée d’olives violette
  • 1 botte de coriandre
  • sel et poivre du moulin


Epluchez et coupez les carottes en rondelles pas trop fines (3/4 mm d’épaisseur). Pelez, dégermez et émincez les gousses d’ail. Pressez les 2 oranges.

Dans une sauteuse, faites revenir 3 min les carottes dans la moitié de l’huile d’olive avec les gousses d’ail et le curcuma. Ajoutez la cassonade, le jus d’orange. Assaisonnez de sel et poivre. Continuez la cuisson pendant 20 min à feu doux, jusqu’à ce que les carottes soient tendres et légèrement confites.

Dénoyautez les olives et coupez-les en petits morceaux. Lavez, essorez et effeuillez la coriandre.

Lorsque les carottes à l’orange sont cuites, mélangez-les délicatement avec les olives et laissez-les refroidir. Lorsqu’elles sont froides, ajoutez l’huile d’olive restante et parsemez les feuilles de coriandre.

Publié dans Salé : Salades

Partager cet article

Repost 0

Baghrir marocain

Publié le par Léa

En cette période où le soleil se fait timide, je repense à la chaleur et aux délicieux baghrirs "crêpes mille trous" que l'on mange notamment au Maroc. Aussi rapide à préparer qu'à déguster.

J'ai toujours profité de mes voyages au Maroc pour me régaler de  délicieuses crêpes mille trous ou baghrirs qui sont servies chaudes imbibées de beurre fondu et de miel. Un pur régal même si je ne cache pas que dans la famille "crêpes", je reste une grande  fidèle des pancakes.

Baghrir marocain

Baghrir marocain (crêpes marocaines)

pour 25 crêpes

1 cuil. à soupe de de levure boulangère (sèche) - 2 verres de semoule très fine  - 4 verres d'eau tiède - 1 verre de farine - 1 sachet de levure chimique - 1 sachet de sucre vanille - une pincée de sel.

Diluez la levure avec peu tiède tiède. Laissez reposer 10 min. Dans la cuve du robot,  mixez la farine, la semoule fine, la levure chimique, le sucre vanille, le sel et la levure diluée. Ajoutez l'eau tiède puis mixer pendant quelques minutes. Versez la pâte obtenue dans un saladier, couvrez et laissez reposer à température ambiante pendant 1 heure environ.

Versez une louche de pâte dans une poêle chaude et huilé puis laisser cuire à feu moyen jusqu'a ce que la surface de la crêpe soit percée de petits cratères de bulles. La cuisson ne se fait que sur une seule face.

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>