Comment réduire ses déchets en cuisine ?

Publié le par Lea

Je ne sais pas si c'est le printemps mais ces derniers temps je "révolutionne" notre maison. Ko suit tout cela de loin de peur de se retrouver mis à contribution.

J'ai commencé par rapatrier mon garde-manger qui se trouvait à la cave avant tout pour ne plus racheter des produits qu'on avait déjà en stock. Alors oui, c'est bien d'être prévoyant mais que vais-je pouvoir faire de 6 tubes de tomate concentré ? En ayant ainsi tout à porter de main, je contrôle davantage le contenu de mes placards et j'évite le gaspillage.

Alors le zéro déchet tel que le prône fièrement Béa Johnson me semble bien utopique du moins dans notre société actuelle. Moi la première, j'adore découvrir les nouveautés que proposent les marques. Par contre, il me semble tout à fait possible de faire quelques changements dans mes habitudes pour contribuer à réduire nos déchets.

Les bocaux

J'ai pris le parti d'arrêter d'acheter mes céréales, légumineuses, fruits secs et autres graines en supermarché. Emballés dans du plastique, j'ai toujours eu l'impression que la conservation n'était pas optimale. Je préfère donc me rendre dans un magasin qui vend du vrac. J'achète uniquement la quantité que l'on va consommer. Hé oui, on est capable de manger des tortis semi-complètes plusieurs fois par semaine mais on consommera moins de quinoa par exemple durant la même période.

Comment réduire ses déchets en cuisine ?

Sacs en tissus et en papier

Je possède des grands sacs en tissus type "tote bag" pour faire mes courses et pour les produits plus lourds, les sacs plastifiés des grandes enseignes sont très pratiques. Pour les fruits et légumes ou encore pour mon vrac, j'utilise puis réutilise les sacs en papier marrons (c'est du papier en fin de vie qui ne peut plus être recyclé) fournis sur les marchés, par les primeurs ou magasins bio.

Les produits en portions individuelles

Depuis que le petit bonhomme fait parti de notre vie, j'ai pris conscience que les produits individuels et le suremballage sont une grande source de déchets. On achète nos yaourts, fromage blanc, compote en gros contenant et pour les lunch box, je mets dans des petits contenants pour le transport. Pour les petits, tout est vendu sous format individuel que ce soit dans des emballages plastiques, cartons ou verre (que je recycle pour conserver notamment mes épices) souvent vendus avec un sur-emballage.

On peut bien sûr aller bien plus loin dans la démarche et peu à peu j'espère pouvoir apporter d'autres améliorations.

Commenter cet article